Intempéries : après la neige, attention au danger sur les routes glacées

Les températures négatives peuvent transformer la neige tombée sur les routes en glace. Beaucoup d’habitants de l’est de la France ont préféré renoncer à prendre le volant, vendredi 15 janvier.

France 2

À Thionville, en Moselle, les habitants qui se résignent à prendre le volant doivent d’abord retirer une dizaine de centimètres de neige de leur pare-brise. Sur les petites routes de campagnes, les voies sont dangereuses : la neige et les températures négatives de la nuit ont transformé la route en véritable patinoire. "On roule très mal, je fais demi-tour", se résigne une conductrice.

La neige va rester sur l’est

Le département est sous surveillance neige et verglas, comme une grande partie de l’est de la France. Sans transport scolaire, ce sont les enfants et les promeneurs qui se réjouissent. Un nouvel épisode neigeux devrait commencer samedi en milieu d’après-midi et concernera tout le Grand Est, des Ardennes à l’Alsace, en passant par la Franche-Comté. "La neige sera plus répartie sur la région et on attend 5 à 10 centimètres de plus par rapport aux quantités déjà tombées", précise la journaliste Odile Longueval, en duplex depuis le Territoire-de-Belfort. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des automobilistes roulent sous la neige à Zoufftgen (Moselle) lors d\'un précédent épisode neigeux, le 30 janvier 2019.
Des automobilistes roulent sous la neige à Zoufftgen (Moselle) lors d'un précédent épisode neigeux, le 30 janvier 2019. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)