Couvre-feu avancé à 18 heures : le casse-tête des salariés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Couvre-feu avancé à 18 heures : le casse-tête des salariés
France 2
Article rédigé par
P. Le Mat, G. Sabin, P. Lacotte - France 2
France Télévisions

Alors que le couvre-feu à 18 heures est généralisé à partir de samedi 16 janvier, les salariés vont devoir s’organiser pour pouvoir être rentrés à temps à leur domicile. 

Des millions de salariés vont devoir réorganiser leurs emplois du temps à partir de samedi 16 janvier. En cause : un couvre-feu mis en place dès 18 heures sur l’ensemble du territoire. "Je suis dans le commerce, je vais fermer à 17h30, 17h45. Clairement je ne vais plus pouvoir faire de courses. Tout va être sur mes jours de repos", témoigne une salariée de Rennes (Ile-et-Vilaine). 

Des journées de travail raccourcies

Certaines professions profitent en temps normal de la fin de journée pour elles-mêmes développer leur activité. Exemple dans une agence immobilière de Rennes où de nombreuses visites de logement sont programmées après 18 heures. Martin Giboire, directeur de l’agence, explique : "Nous ce qu’on va surement faire maintenant, c’est ouvrir le midi pour compenser le temps manqué en fin de journée". Pour ces salariés, la pause déjeuner sera donc raccourcie mais les journées de travail se termineront plus tôt. Les restrictions vont durer au moins jusqu’au 30 janvier.


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.