L'Angle éco, France 2

L'Angle éco. Les robots vont-ils nous voler nos boulots ?

a revoir

Présenté parFrançois Lenglet

Diffusé le 08/06/2015Durée : 01h20

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Pour des raisons liées aux droits de rediffusion, cette émission n'est plus disponible.

Et si un robot s'installait à votre place au bureau ? Si votre prochain déjeuner à la cantine était avec un robot ? De la science-fiction ? Pas tant que ça. Ils sont déjà partout, dans les usines, les bureaux, bientôt les magasins, les hôpitaux, et même à la maison. Ils vont transformer notre vie quotidienne et notre travail. Selon une étude de l'université d'Oxford, 47% des emplois sont menacés à moyen terme. En France, les robots pourraient détruire trois millions de postes d'ici à 2025. 

Pour son dernier numéro de la saison, L'Angle éco est allé voir les robots conçus en France, mais aussi au Japon, où l'on croit qu'ils ont une âme, et en Chine, où il est publiquement assumé qu'ils sont amenés à remplacer la main-d'œuvre. 

François Lenglet rencontre Michel Serres, philosophe et membre de l'Académie française, et Hakim El Karoui, essayiste et consultant.

Les Français, rois des robots 

Des robots agricoles jusqu'au célèbre humanoïde Nao, notre pays recèle de pépites dans la robotique de service. Reportage à travers l'Hexagone, rencontres avec les concepteurs de ces machines made in France qui pourraient bien faire de notre pays un leader mondial de la robotique. 

Japon : la robot-mania 

Le pays du Soleil-Levant est aussi le berceau des robots. Face au vieillissement de la population et à la pénurie de main-d'œuvre, les robots sont vus comme une solution d'avenir. Au Japon, ils sont accueillis à bras ouverts. 

L'ouvrier de demain ? 

Et si, demain, l'industrie n'embauchait plus que des robots ? En Chine, on robotise à grande vitesse pour remplacer une main-d'œuvre plus en plus chère. Mais en France, la robotisation, une arme anti-délocalisation, pourrait bien être créatrice d'emplois. 

La rédaction de L'Angle éco vous invite à commenter et réagir à l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashatg #Langleco

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==