Cet article date de plus d'un an.

Pouvoir d'achat : le bon plan des "légumes moches", vendus moins cher

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Pouvoir d'achat : le bon plan des "légumes moches", vendus moins cher
Pouvoir d'achat : le bon plan des "légumes moches", vendus moins cher Pouvoir d'achat : le bon plan des "légumes moches", vendus moins cher (France 2)
Article rédigé par France 2 - C.Dewaegeneire, L.Le Piver, V.Beaulieu, J.Messa, P.Goldmann
France Télévisions
France 2
Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, trois trentenaires ont eu l'idée, à Toulouse, de récupérer les fruits et légumes dit "moches" directement auprès des producteurs. À la clé, des prix divisés par deux, parfois plus.

Des fruits et légumes hors norme, qualifiés de "moches", sont impossibles à vendre dans les supermarchés. Ils retrouvent une seconde vie dans une épicerie à Toulouse (Haute-Garonne). "Vous avez un pomelo un peu tordu, un peu vert, mais qui est tout à fait comestible, comme tout légume ou fruit", rappelle Sébastien Catusse, chef d'équipe de "Nouvelle attitude". 

40 % moins chers que dans un supermarché traditionnel

Ces produits bio et locaux sont directement récupérés chez les agriculteurs. Une bénédiction pour ces derniers, qui d'ordinaire perdent jusqu'à 10 % de leur récolte. "Ces produits ne sont pas acceptés par les circuits traditionnels de distribution, donc le fait de leur proposer, de les valoriser à un juste prix, c'est vraiment une offre intéressante pour les producteurs", explique Grégoire Carlier, directeur de "Bene Bono". Les légumes sont vendus 40 % moins chers que dans un supermarché traditionnel. Les consommateurs peuvent commander leur panier via une application. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.