Cet article date de plus d'un an.

PS : les trois candidats à la tête du parti ont débattu

Publié
Parti socialiste : les trois candidats à la tête du parti ont débattu -
Parti socialiste : les trois candidats à la tête du parti ont débattu Parti socialiste : les trois candidats à la tête du parti ont débattu - (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - J. Klein
France Télévisions
Les trois candidats au poste de Premier secrétaire du Parti socialiste débattaient, vendredi 6 janvier. L'occasion d'afficher des positions communes, mais aussi quelques désaccords, notamment à propos de la Nupes.

Alors que se tenait un débat entre concurrents au poste de Premier secrétaire du Parti socialiste, vendredi 6 janvier, l'âge de départ à la retraite a été un sujet de discorde. Olivier Faure, actuel Premier secrétaire, défend pour sa part un passage à 60 ans. Hélène Geoffroy, maire de Vaulx-en-Velin (Rhône), souhaite rester à "62 ans, parce que c'est ce qu'on peut financer, et on garde 60 ans pour les personnes qui ont des métiers pénibles". Nicolas Mayer-Rossignol, maire de Rouen, défend enfin un âge maximal de 62 ans et des aménagements selon la pénibilité de l'emploi.

La Nupes, sujet de discorde

Tous s'accordent en revanche sur la hausse du SMIC à 1 600 euros nets, portée par la Nupes. Faut-il pour autant que le PS reste au sein de cet intergroupe ? Nicolas Mayer-Rossignol concède qu'"il faut travailler les uns avec les autres", tandis qu'Olivier Faure estime que "quand la gauche est divisée, elle perd". "Tant que nous serons dans un accord qui n'est pas fait sur le projet, alors nous ne pourrons pas dire comment nous faisons l'union de la gauche, à laquelle je suis attachée", tempère pour sa part Hélène Geoffroy.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.