Guerre en Ukraine : malgré le cessez-le-feu, les hostilités se poursuivent

Publié
Guerre en Ukraine : malgré le cessez-le-feu, les hostilités se poursuivent -
Guerre en Ukraine : malgré le cessez-le-feu, les hostilités se poursuivent Guerre en Ukraine : malgré le cessez-le-feu, les hostilités se poursuivent - (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - D. Olliéric, R. Mathé, L. Feuillebois
France Télévisions
Alors qu'un cessez-le-feu avait été annoncé par Vladimir Poutine sur le territoire ukrainien, les combats se sont prolongés, vendredi 6 janvier. La Russie accuse Kiev d'avoir rompu le cessez-le-feu en premier.

La trêve sur le front ukrainien aura été brève. Le président russe, Vladimir Poutine, avait demandé à son armée d'observer un cessez-le-feu à partir de midi, vendredi 6 janvier. Mais deux heures plus tard, des duels d'artillerie se sont fait entendre dans la ville de Bakhmout. La Russie accuse l'Ukraine de poursuivre ses bombardements. "Malgré le respect du cessez-le-feu par les forces russes, le régime de Kiev a poursuivi ses tirs d'artillerie", a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense russe, Igor Konashenkov.

Une caserne de pompiers visée à Kherson la veille

À Kherson, peu avant la trêve, les Russes ont bombardé une caserne de pompiers, faisant au moins un mort et quatre blessés. "Mon fils marchait quand une partie du toit est tombée. Il est rentré couvert de terre, en disant que les pierres tombaient comme de la pluie. Que Poutine soit maudit par Dieu et le peuple", déplore une habitante.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.