Russie : l'opposant Alexeï Navalny finalement transféré en Allemagne

Alexeï Navalny, l’opposant de Vladimir Poutine, se trouvait en réanimation en Sibérie depuis jeudi 20 août. Vendredi 21 août au soir, les autorités russes ont finalement autorisé son transfert vers un hôpital allemand.

France 2

Une équipe de médecins allemands sont arrivés à l’hôpital d’Omsk (Sibérie) où se trouve depuis jeudi 20 août Alexeï Navalny, un opposant de Vladimir Poutine. En effet, les autorités russes ont autorisé son transfert vers l’hôpital allemand de la Charité, à Berlin. L’homme est toujours plongé dans un coma artificiel et sous respirateur mais son état est stable. Jusqu’à présent, ses proches n’avaient pas pu l’approcher.

Des soupçons d'empoisonnement

Les partisans de Navalny restent persuadés qu’il a été empoisonné en buvant un thé dans un aéroport de Sibérie, juste avant de prendre un avion pour Moscou. Toutefois, Alexander Murakhovsky, directeur des urgences de l’hôpital d’Omsk a déclaré : "Nous n’avons pas trouvé de poison dans son sang." En direct de Berlin, Laurent Desbonnets évoque des "médecins déjà mobilisés". En outre, ajoute le journaliste, "un autre opposant russe avait déjà été transféré vers cet hôpital", avec des soupçons d’empoisonnement.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'opposant russe Alexei Navalny le 16 janvier 2018.
L'opposant russe Alexei Navalny le 16 janvier 2018. (MLADEN ANTONOV / AFP)