Cet article date de plus d'un an.

Meurtre d’une fillette dans les Vosges : de nouveaux éléments sur le profil du mis en cause dévoilés

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Meurtre d’une fillette dans les Vosges : de nouveaux éléments sur le profil du mis en cause dévoilés
Article rédigé par France 2 - E.Lagarde, N.Fleury, J.Roth, France 3 Lorraine, L.Michel
France Télévisions
France 2
Dans les Vosges, le procureur de la République s’est exprimé sur le déroulé des faits qui ont conduit à la mort de Rose, une petite fille de 5 ans. Il a notamment donné des précisions sur le parcours du mis en cause, un adolescent de 15 ans qui a été arrêté.

Le jeune homme n’a pas dit un mot depuis le début de sa garde à vue. Soupçonné du meurtre de Rose, il a appelé les gendarmes pour signaler la présence de son corps à son domicile. Il a notamment été filmé avec elle par des caméras sur la voie publique. Moins d’une heure plus tard, Rose a été retrouvée morte dans un sac plastique.

Une altération du discernement

L’adolescent vivait avec sa mère depuis sa sortie, en mars, d’un centre éducatif. Il était mis en examen depuis février 2022 pour le viol de deux garçons de 10 et 11 ans. "Les rapports concluaient à une évolution positive du mineur tant dans le cadre du centre qu’à domicile", a rapporté le procureur. Mais l’expertise psychologique menée pendant la garde à vue ont conclu à "une altération du discernement et sa dangerosité pour les autres." L’autopsie de Rose aura lieu le 28 avril. Elle permettra de connaître les circonstances de sa mort et de savoir si elle a subi des violences sexuelles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.