Une voiture électrique à 100 euros par mois : ce qu'il faut savoir de la promesse du gouvernement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Transports : des voitures électriques à 100 euros par mois accessibles dès l’automne
Transports : des voitures électriques à 100 euros par mois accessibles dès l’automne Transports : des voitures électriques à 100 euros par mois accessibles dès l’automne (France 2)
Article rédigé par France 2 - J.-C.Batteria, A.Richier, R.Chapelard, A.Brodin
France Télévisions
France 2
C’était une promesse d’Emmanuel Macron, confirmée jeudi par Élisabeth Borne : certains foyers pourront déposer une demande pour posséder une véhicule électrique à tarif préférentiel.

Une voiture électrique neuve pour 100 euros par mois : à ce prix, beaucoup abandonneraient la voiture à essence, comme en témoignent les automobilistes interrogés par France 2. Aujourd'hui en location avec option d'achat, une petite citadine s'affiche encore, malgré les prix déjà en vigueur, à 129 euros par mois, avec un premier loyer à 3 000 euros. Mais la Première ministre l'a confirmé : avec les constructeurs, l'État va accentuer l'effort. "On discute avec les constructeurs français pour qu'ils vendent des voitures électriques à prix abordable. L'État accompagnera évidemment pour qu'on puisse avoir ces voitures à 100 euros par mois", a-t-elle déclaré sur France 2.

Une première livraison en 2024

Les foyers modestes, les jeunes et les personnels médicaux pourront être éligibles ; pour le moment, aucun plafond de revenus n'a été communiqué. Les véhicules devront avoir été fabriqués en France ou en Europe. Les dossiers de demande pourront être constitués à l'automne 2023, et les premières voitures électriques à 100 euros devraient être livrées début 2024.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.