Indre : les raisons qui expliquent que le Teknival est maintenu malgré son interdiction

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Indre : le Teknival s'est tenu malgré l'interdiction, la préfecture n'intervient pas -
Festival : 19/20 : Indre : le Teknival s'est tenu malgré l'interdiction, la préfecture n'intervient pas Indre : le Teknival s'est tenu malgré l'interdiction, la préfecture n'intervient pas - (France 3)
Article rédigé par France 3 - T.Cuny
France Télévisions
France 3
Plusieurs dizaines de milliers de personnes sont réunis dans l'Indre pour les 30 ans du Teknival, malgré l'interdiction de la préfecture. Comment expliquer que le festival a lieu ? Le point avec Thomas Cuny, en duplex de Villegongis (Indre).

Le Teknival ce week-end dans l'Indre était interdit par deux arrêtés préfectoraux, et pourtant des dizaines de milliers de personnes s'y sont tout de même rendus. La préfecture n'a préféré ne pas intervenir "pour plusieurs raisons", selon Thomas Cuny. Le point de rassemblement était inconnu jusqu'à la dernière minute, "y compris des autorités, ce qui a empêché la mise en amont d'un dispositif suffisant". Le préfet n'a pas pu prépositionner suffisament de forces de l'ordre pour empêcher la venue de milliers de festivaliers d'après le journaliste.

300 gendarmes désormais sur place

Bien que deux arrêtés préfectoraux aient été pris, le préfet a choisi de ne pas évacuer le site afin de ne pas mettre en danger les forces de l'ordre et les festivaliers. Pourtant, le dispositif de sécurité a continué d'évoluer jusqu'à ce vendredi 19 mai. 300 gendarmes sont désormais présents sur le terrain avec un hélicoptère qui survole régulièrement la zone. "Un dispositif qui est amené à évoluer en fonction notamment du nombre de participant d'ici dimanche", conclut Thomas Cuny. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.