Education : Le Service National Universel change encore de formule

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Education : Le Service National Universel change encore de formule -
Education : Le Service National Universel change encore de formule Education : Le Service National Universel change encore de formule - (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - L. Seux, T. Maillet, J. Assouly, S. Thiebaut, E. Delevoye, C. Apiou
France Télévisions
France 3
Le Service National Universel ou SNU, qui a bien du mal à attirer les volontaires, n’arrête pas de changer de forme. L'une des nouvelles pistes proposées par le gouvernement aujourd’hui est de proposer des sessions aux élèves de seconde dès la rentrée prochaine.

C'est une vieille promesse d’Emmanuel Macron, bien difficile à tenir, que tous les jeunes de 18 à 21 ans effectuent un service national obligatoire d’un mois pendant les vacances. Six ans plus tard, le gouvernement planche sur une nouvelle formule, sur le temps scolaire et sur la base du volontariat. Une proposition décriée par l’opposition.Il est hors de question de supprimer 12 jours de classe à nos enfants”, explique Alexis Corbière, député LFI. 

Décision fin juin pour les nouvelles modalités 

Il y a un mois, Emmanuel Macron penchait pour un SNU obligatoire. Un objectif remis à plus tard, avec la réforme des retraites, le gouvernement a craint que la jeunesse descende dans la rue. Ces revirements traduisent d’un certain flottement selon Benjamin Morel. “C’est un serpent de mer, des acteurs de l’Éducation nationale ne la porte pas dans leur cœur”, souligne le politologue. Contacté, le cabinet de Sarah El Haïry conteste l’idée d’un tâtonnement, le gouvernement se donne jusqu'à fin juin pour acter les nouvelles modalités.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.