Jérôme Cahuzac : "La peur d'aller en prison"

Jérôme Cahuzac, l'ancien ministre de François Hollande, comparaît en appel pour fraude fiscale et blanchiment.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le visage est fermé, Jérôme Cahuzac tente de se frayer un chemin derrière ses nouveaux avocats. Face aux nombreux journalistes, il ne dira pas un mot, ne fera pas une déclaration, il ne parlera qu'à ses juges. Revenir au Palais de justice est visiblement une épreuve pour l'ancien ministre. Sa démarche est mécanique, le geste est mal assuré. Jérôme Cahuzac va même jusqu'à prendre un gendarme par la taille, avant de s'en excuser.

"Je reconnais les faits"

Condamné en 2016 à trois ans de prison ferme, Jérôme Cahuzac explique d'une voix difficilement audible pourquoi il a fait appel. "J'éprouve un sentiment assez banal : la peur d'aller en prison", a-t-il dit. "Je ne souhaite pas que ma mère et mes enfants viennent me voir en prison. C'est la peine que je conteste, mais je reconnais les faits", poursuit-il. En d'autres termes, Jérôme Cahuzac plaide coupable, mais espère une condamnation modérée.

Le JT
Les autres sujets du JT
(CITIZENSIDE/PATRICE PIERROT / CITIZENSIDE)