Travailleurs détachés : quelle ampleur pour la fraude ?

Sur le plateau du 20 Heures de France 2, Jean-Paul Chapel nous renseigne sur l'état de la fraude des travailleurs détachés et sur les mesures prévues par le gouvernement pour y faire face.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le gouvernement s'attaque à la fraude importante chez les travailleurs détachés. "Le nombre d'infractions sanctionnées concernant des travailleurs détachés atteint 150 procédures pénales chaque mois en 2016, en forte hausse par rapport à l'année précédente où c'était seulement une centaine. Il s'agit de la fraude débusquée, mais par définition la fraude réelle n'est pas connue, elle est seulement estimée. Selon un rapport du Sénat, le nombre de travailleurs détachés employés de manière frauduleuse était évalué en 2013 entre 220 000 et 300 000, soit environ la moitié des effectifs de l'époque", rapporte Jean-Paul Chapel.

Accroître le nombre de contrôles

Comment expliquer l'augmentation du nombre d'infractions ? "L'explication du gouvernement est que les contrôles ont été mieux ciblés sur les entreprises les plus suspectes, le secteur du bâtiment par exemple. Même s'ils ont été moins nombreux, en un an les contrôles sont passés de 1 330 à 965 par mois. Le gouvernement veut atteindre 1 500 contrôles par mois cette année. Des contrôles plus efficaces avec notamment les croisements de fichiers du fisc et de la Direction du travail", explique le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La France compte près de 300 000 travailleurs détachés, dont 27% environ dans le BTP. La France a mis en place toute une série de mesures contre la fraude.
La France compte près de 300 000 travailleurs détachés, dont 27% environ dans le BTP. La France a mis en place toute une série de mesures contre la fraude. (FRANCE 2)