Travail illégal : le nom des entreprises publié

Le gouvernement a dévoilé un arsenal pour déclarer la guerre au travail illégal.

Voir la vidéo
France 2

Bientôt sur Internet sera publiée une liste d'entreprises fraudeuses : des constructeurs, des transporteurs routiers ou encore des agriculteurs condamnés pour travail illégal. C'est le "Name and shame" (nommer et couvrir de honte, en anglais). Ceci est la dernière arme du gouvernement contre le travail détaché.

Le Medef s'inquiète

La publication des condamnations est déjà possible depuis deux ans, par exemple en cas d'absence de déclaration ou de non-respect du salaire minimum, mais elle n'a jamais été appliquée. Désormais, elle sera automatique. La mesure est jugée positive selon les syndicats, sans être la solution miracle. Le Medef de son côté s'inquiète des dérives qui pourraient découler de cette mesure. Pour lutter contre les fraudes, le gouvernement annonce aussi une hausse des amendes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des ouvriers sur le chantier de l\'Arena 92, à Nanterre (Hauts-de-Seine), le 11 mars 2015 (photo d\'illustration).
Des ouvriers sur le chantier de l'Arena 92, à Nanterre (Hauts-de-Seine), le 11 mars 2015 (photo d'illustration). (MAXPPP)