Résumé de l'élection

Les citoyens de Bagneaux se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le premier tour des municipales avait réuni 83,14 % des citoyens en 2014. Ils étaient, cette année, 65,59 % à avoir voté (ce qui correspond à une baisse de -17,55 points). La participation au niveau de l'Yonne a baissé par rapport à celle du scrutin précédent (72,21 % contre 59,14 % cette année).

Un candidat qui emporte plus de la moitié des votes considérés comme valables et 25 % des suffrages des inscrits sera libre de siéger au conseil municipal.

Élections municipales 2020 à Bagneaux : qui l'emporte au premier tour ?

L'identité des 11 membres du conseil municipal de Bagneaux (89) est donc maintenant connue dès le premier tour des élections municipales 2020. La commune a vu Grégory Billebaut ressortir vainqueur du premier tour des élections municipales avec 94,26 % des voix. 93,44 % des suffrages vont à Yoan Le Goff. Avec 91,80 % des votes en sa faveur, Sylvie Meca est troisième du classement. Ce tour a favorisé quelques candidats, comme Mireille Lachaume (87,70 %), Jean Pingal (87,70 %), Jan Quaak (86,88 %), Dominique Laffont (85,24 %), Christian Sapena (83,60 %), Jocelyne Mandagot (81,96 %), Mélanie Petit (81,96 %) et William Georges (77,86 %).

C'est désormais aux nouveaux conseillers municipaux de désigner, parmi eux, l'individu qui deviendra maire.

Résultats Bagneaux

Abstention : 34.41% Participation : 65.59%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Grégory BILLEBAUT, , 94.26%, 115 votes

    Élu·e



    Grégory BILLEBAUT

    94.26 %

    115 votes

  • 2, Yoan LE GOFF, , 93.44%, 114 votes

    Élu·e



    Yoan LE GOFF

    93.44 %

    114 votes

  • 3, Sylvie MECA, , 91.8%, 112 votes

    Élu·e



    Sylvie MECA

    91.8 %

    112 votes

  • 4, Mireille LACHAUME, , 87.7%, 107 votes

    Élu·e



    Mireille LACHAUME

    87.7 %

    107 votes

  • 5, Jean PINGAL, , 87.7%, 107 votes

    Élu·e



    Jean PINGAL

    87.7 %

    107 votes

  • 6, Jan QUAAK, , 86.88%, 106 votes

    Élu·e



    Jan QUAAK

    86.88 %

    106 votes

  • 7, Dominique LAFFONT, , 85.24%, 104 votes

    Élu·e



    Dominique LAFFONT

    85.24 %

    104 votes

  • 8, Christian SAPENA, , 83.6%, 102 votes

    Élu·e



    Christian SAPENA

    83.6 %

    102 votes

  • 9, Jocelyne MANDAGOT, , 81.96%, 100 votes

    Élu·e



    Jocelyne MANDAGOT

    81.96 %

    100 votes

  • 10, Mélanie PETIT, , 81.96%, 100 votes

    Élu·e



    Mélanie PETIT

    81.96 %

    100 votes

  • 11, William GEORGES, , 77.86%, 95 votes

    Élu·e



    William GEORGES

    77.86 %

    95 votes

  • 12, Jean-Marie PRINCEN, , 36.06%, 44 votes



    Jean-Marie PRINCEN

    36.06 %

    44 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 230 habitants
  • 186 inscrits
  • Votants122 inscrits 65.59%
  • Abstentionnistes64 inscrits 34.41%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Bagneaux : le contexte politique des élections municipales

Lors des 15 et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Les électeurs des communes ne dépassant pas 1 000 habitants votent non pas pour une liste, mais directement pour les candidats ayant au préalable déposé leur candidature.

Élections municipales 2020 : la liste des candidats à Bagneaux

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Candidat à sa réélection, William Georges est le maire actuel de Bagneaux. De la même façon, Grégory Billebaut a validé sa candidature. Les autres candidats sont Mireille Lachaume, Dominique Laffont, Yoan Le Goff, Jocelyne Mandagot, Sylvie Meca, Mélanie Petit, Jean Pingal, Jean-Marie Princen, Jan Quaak et Christian Sapena.
S'ils obtiennent la majorité absolue, les candidats peuvent être élus dès le premier tour, sous réserve que plus du quart des citoyens enregistrés sur les listes aient voté pour eux. S'il y a un second tour, les candidats doivent atteindre la majorité relative pour alors prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Bagneaux ?

Les 15 et 22 mars 2020, il sera temps pour les électeurs de Bagneaux de participer aux élections municipales 2020 et de désigner leur nouveau conseil municipal. Le fait d'être majeur est un critère sine qua non pour voter lors de ces élections. Il faut aussi être inscrit sur les listes électorales, être français ou membre de l'UE, et s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la municipalité.

Quelles étaient les tendances des dernières Municipales ?

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, pour ces municipales, aux villes de moins de 1000 habitants. Cela signifie que les électeurs choisissent plusieurs membres en même temps et peuvent également voter pour des candidats de deux listes différentes.
11 membres du conseil municipal de la commune de Bagneaux ont été élus par les citoyens le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Tandis que Jan Quaak, Ludovic Combe et Mélanie Petit avaient obtenu les voix des Balnéotiens pour les diriger, Séverine Bodard, Mireille Lachaume, Christelle Francquemberge, Jean-Marie Princen mais aussi Claude Bounet et William Georges étaient à leurs côtés.
De nombreux citoyens ont glissé un vote dans l'urne : 143 ont fait le déplacement sur les 172 noms de la liste électorale. Une forte hausse se révèle de ce fait, par rapport aux élections municipales de 2008 (participation de 76,02 %).

Percevait-on déjà cette tendance aux précédents scrutins ?

Plusieurs élections se sont déroulées depuis les dernières Municipales. Les Présidentielles, par exemple, se sont tenues pour la dernière fois en 2017. Sur la ville de Bagneaux, l'étude comparative des scores déclarés au premier tour des élections présidentielles de 2017 indique que ceux-ci s'avéraient différents de l'ensemble du territoire.
Emmanuel Macron (En marche !) s'est placé derrière ses rivaux au premier tour avec 14,08 % des votes. Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Républicains), pour leur part, ont emporté 36,62 % et 22,54 % des suffrages. Peu d'hésitation pour les habitants de Bagneaux au deuxième tour, car ils ont été 56,35 % à voter pour Marine Le Pen. Le nombre d'électeurs parmi les résidents de Bagneaux atteignait 141 au second tour, soit 80,11 % de participation.
Aux Européennes de 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a remporté un résultat de 36,84 % des voix. Par ailleurs, l'Union de la Droite et du Centre a obtenu 14,74 % des suffrages.

Bagneaux : les données clefs

Les élections municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, nous fournissent une idée des relevés socio-économiques à Bagneaux.

Le profil des habitants de Bagneaux

La ville de Bagneaux compte 209 habitants. C'est une commune de l'Yonne. La Communauté de Communes de la Vanne et du Pays d'Othe donne la possibilité de connecter à Bagneaux des villes et des villages, comme Arces-Dilo, Courgenay ou également Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes. Si 24,17 % des Balnéotiens ont entre 55 et 64 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les résidents sont donc peu âgés. La part de l'immigration est peu élevée à Bagneaux, avec 3,79 % des résidents.

Voici des statistiques permettant d'avoir un aperçu du niveau de vie à Bagneaux

Voici des chiffres sur le marché du travail à Bagneaux. Ce petit village est surtout habité par des professions intermédiaires et ouvriers qui représentent 78,57 % de sa population active (plus de 83 Balnéotiens sont actifs, à savoir 39,34 %). Les hommes balnéotiens sont globalement plus impactés par le chômage. Sur moins de 10 % de demandeurs d'emploi, une majeure partie sont, en effet, des hommes.
Le niveau de vie des Balnéotiens est similaire à la moyenne nationale. En effet, le revenu fiscal médian était de 21 146 € par an à Bagneaux en 2016. À titre de comparaison, il était de plus de 20 000 € en France en 2014.
Le marché immobilier d'une ville est fréquemment considéré comme un indicateur adapté du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus étudiés sont alors le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou même la surface de ceux-ci. Concernant le marché locatif balnéotien, les plus cotées sont les maisons non HLM de 3 pièces qui correspondent à plus de 3 % de la demande, ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces à hauteur de plus de 2 %. Si l'on s'intéresse au marché des propriétaires, on constate qu'ils sont environ 20 % à acheter une maison de 4 pièces et 46 % pour une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Comment vit-on à Bagneaux ?

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour satisfaire les attentes des Balnéotiens. De par ses 34 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut dire que Bagneaux comptabilise un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale.
Outre les équipements de la commune, il est bon d'apprendre si la ville a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, afin de jauger la pollution environnante. Au niveau microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.