← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Maromme

Résumé du premier tour

Les électeurs de Maromme se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. On note un faible taux de participation dans la ville, en l'occurrence 40,63 %. S'il paraît difficile de lister l'ensemble des raisons derrière un tel nombre, il est néanmoins possible d'effectuer un lien avec l'actuelle pandémie de coronavirus. La proportion de citoyens s'étant mobilisés à l'échelle départementale (Seine-Maritime) a baissé par rapport à l'élection précédente : 72,18 % contre 54,67 % cette année.

Si une liste emporte la majorité absolue dès le premier tour, la prime majoritaire lui attribue la moitié des sièges du conseil municipal. De surcroît, le reste des sièges est distribué entre toutes les listes ayant remporté plus de 5 % des votes.

À Maromme, quelles listes arrivent favorites au 1er tour des élections municipales 2020 ?

Fin du suspense à Maromme (76), puisque les 33 membres du conseil municipal ont donc déjà été choisis dès le 1er tour des élections municipales 2020. C'est David Lamiray de la liste de la Gauche qui l'emporte lors du premier tour des élections municipales avec 83,32 % des suffrages. 31 élus proviennent de sa liste. Les chiffres nous indiquent que Sandrine Henri (AGIR POUR MAROMME) a l'appui de 16,67 % des électeurs. 2, tel est le nombre de places que la liste a gagnées.

Dans cette ville, on a comptabilisé 1,65 % de votes blancs et 1,54 % de bulletins considérés comme étant non valides.

L'heure est désormais à la nomination du maire par les nouveaux conseillers municipaux et dans leurs rangs.

Résultats du premier tour - Maromme

Abstention : 59.37% Participation : 40.63%

Résultats détaillés du tour 1

  • David Lamiray, Divers gauche, 83.32%

    David Lamiray
    Divers gauche
    ENSEMBLE CONTINUONS - Maromme

    83.32 %

    2099 votes

  • Sandrine Henri, Divers droite, 16.67%

    Sandrine Henri
    Divers droite
    AGIR POUR MAROMME

    16.67 %

    420 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 11349 habitants
  • 6404 inscrits
  • Votants2602 inscrits 40.63%
  • Abstentionnistes3802 inscrits 59.37%
  • Votes blancs43 inscrits 1.65%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 33/33

Article à la une des élections

Covid-19 : "Personne ne pleura si on décale les élections régionales", estimé Sébastien Chenu

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Maromme : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 permettent le renouvellement du conseil municipal des communes françaises. À Maromme, voici les candidats qui se présentent.

Élections municipales 2020 : quels sont les candidats qui se présentent à Maromme ?

Pour déposer leur candidature aux Municipales 2020, les candidats avaient jusqu'au 27 février. Voici les prétendants à la mairie de Maromme. David Lamiray, qui dirige actuellement la ville de Maromme, est rattaché à la Gauche. Il se représente aux élections sur la liste "ENSEMBLE CONTINUONS - Maromme". De plus, la tête de liste de "AGIR POUR MAROMME" n'est autre que Sandrine Henri, qui est la candidate de la Droite. Lors des précédentes municipales de 2014, elle avait obtenu un siège au conseil municipal.

Maromme : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le conseil municipal sera élu les 15 et 22 mars 2020. Les citoyens de Maromme sont de ce fait attendus aux urnes pour ces élections municipales 2020. Quelles conditions doit-on réunir pour voter à ces élections ? Il convient d'avoir plus de 18 ans, résider ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité, être inscrit sur les listes électorales et être français ou membre de l'UE.

Quelles étaient les tendances des Municipales de 2014 ?

Les 23 et 30 mars 2014, les membres du conseil municipal de Maromme ont été élus au moyen d'un scrutin proportionnel de liste.
Maromme était à l'époque une commune de gauche, contrairement à la plupart des villes françaises. La liste du PS, nommée ENSEMBLE, CONTINUONS, avait gagné le premier tour, avec un score de 51,86 %. Elle avait donc remporté 26 sièges au conseil, sur les 33 disponibles. Ce scrutin, nuançant la tendance évoquée précédemment, avait classé la liste MAROMME VRAIMENT A GAUCHE à la deuxième place, lui accordant 4 sièges au conseil.
De 60,54 % en 2008, la participation était passée à 55,89 % lors de la dernière élection. Le taux de participation, qui est en général assez élevé aux Municipales, avait ainsi connu une forte baisse.

L'examen des élections précédentes permet-il d'y découvrir la même tendance ?

Les résultats des élections présidentielles dévoilent le paysage politique de 2017, qui paraît inverse à celui d'aujourd'hui. Seules Marine Le Pen (Front national) est arrivée en tête avec 26,24 % des suffrages, suivie par Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 23,33 % des votes). Derrière, Emmanuel Macron (En marche !) a eu 21,17 % au suffrage. Fort de 58,9 % des votes, Emmanuel Macron s'est imposé durant le deuxième tour à Maromme. 4 952 habitants de Maromme se sont déplacés, ce qui revient à 73,64 % de la population.
Parmi les listes en position de faveur lors des élections européennes 2019, citons Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (31,67 %) et Renaissance (soutenue par La République en Marche) (17,03 %).
Cette évolution se verra peut-être confirmée par les élections municipales 2020.

Maromme : les données clefs

Écologie, mobilité, accès aux soins... tels sont les principaux objectifs socio-économiques au cœur des élections municipales des 15 et 22 mars 2020 à Maromme.

Maromme : comment est sa population ?

À Maromme, 10 908 résidents habitent cette petite ville de Seine-Maritime. Maromme fait partie de Métropole Rouen Normandie, qui est également constituée de Saint-Aubin-Épinay, Caudebec-lès-Elbeuf ou bien Bois-Guillaume. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et les résidents entre 55 et 64 ans représentent 19,92 % de la population. Les habitants sont donc peu âgés. Le multiculturalisme est assez présent à Maromme, où 7,52 % des résidents proviennent de l'immigration.

Emploi, immobilier, revenus… Quel est le niveau de vie à Maromme ?

Les informations qui suivent servent à connaître les taux du chômage à Maromme. Environ 4 653 Marommais travaillent. Ils constituent 42,91 % des habitants. La ville dénombre surtout des employés et ouvriers (65,58 %). Un peu moins du quart de la population marommaise active se retrouve en demande d'emploi, parmi eux plus de la moitié sont des femmes.
En 2016, les Marommais ont gagné en moyenne 17 307 €. Un chiffre sensiblement moins élevé que le revenu moyen en France en 2014 (plus de 20 000 €). Les personnes de 60 à 74 ans s'avèrent particulièrement concernées par la précarité, cette dernière touche 23 % des résidents. Les plus modestes vivent avec en moyenne 9 632 € par an, tandis que les plus aisés déclarent des revenus de 28 207 € par an.
Outre le marché de l'emploi, celui de l'immobilier reste un bon indicateur du niveau de vie des Marommais. Les locations correspondent à environ 25 % du marché marommais pour les appartements HLM de 3 pièces et presque 15 % pour les appartements HLM de 4 pièces. 7 % des propriétaires décident d'investir dans une maison de 5 pièces et 8 % dans une maison de 4 pièces.

La qualité de vie à Maromme plus dans le détail

Bon à savoir : les équipements marommais (hôpitaux, gares, écoles...) ne manquent pas dans la commune. Des urgences, maternités ou pharmacies existent intra-muros : il y en a 5. Il y a 2 040 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Maromme, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), et on trouve ​2 crèches ainsi que ​10 établissements scolaires dans la commune. La gare de Maromme a vu passer plus de 92 000 usagers cette année.
Il est utile de pouvoir évaluer la qualité de l'air ainsi que celle de l'eau à Maromme, car cela nous permet de remarquer que ceux-ci sont peu pollués L'indice de qualité de l'air s'élève à 3,10 en moyenne durant l'année dans votre ville. Celui-ci est déterminé avec l'indice Atmo sur base des niveaux de pollution : les poussières, le dioxyde de soufre, l'ozone et également le dioxyde d'azote. Au niveau microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.