Résumé de l'élection

Les citoyens de la commune sont allés voter pour les municipales qui se sont tenues à Rouen le 15 mars 2020. Il est possible que les actuelles mesures de précaution face à la propagation du coronavirus aient eu une influence sur le taux de participation, particulièrement bas dans la ville (37,99 %). On remarque que la participation dans le département de la Seine-Maritime a baissé, en comparaison avec la précédente élection (72,18 % contre 54,67 % cette année).

Les listes se doivent d'emporter 10 % des votes pour accéder au second tour. La liste qui reçoit la majorité absolue des voix exprimées obtient 50 % des sièges, le reste est distribué de manière proportionnelle entre l'intégralité des listes ayant reçu plus de 5 % des votes.

À Rouen, quelles listes sont en tête au premier tour des élections municipales 2020 ?

La commune a vu Nicolas Mayer-Rossignol sortir victorieux du premier tour des élections municipales avec 29,51 % des suffrages, un résultat mettant la liste de l'Union de la Gauche en première place. Jean-Michel Bérégovoy (Réenchantons Rouen - L'écologie en actes) obtient 23,15 % des suffrages.

Dans cette commune, les listes restantes ont récolté un nombre plus bas de voix. On peut par exemple citer les listes de Jean-Louis Louvel (Centre, 16,78 %), Jean-François Bures (Droite, 10,16 %), Guillaume Pennelle (Rassemblement National, 6,77 %), Marine Caron (Centre, 6,14 %), Lionel Descamps (La France insoumise, 3,53 %), Pierre-Alexandre Guesdon (Divers, 2,17 %) et Marc Fouilloux (Extrême gauche, 1,06 %). Les Rouennais se sont exprimés via les urnes et ils sont moins de 1 % à avoir choisi la liste de Frédéric Podguszer (Extrême gauche).

Certains habitants de cette grande ville ont voté blanc, à 0,81 %. De plus, une partie des bulletins a été jugée nulle (2,34 %).

Emmanuel Macron a annoncé, le jour suivant le premier tour (16 mars 2020), un report du deuxième tour du scrutin dans les villes comme Rouen, à une date encore inconnue, du fait des risques liés à la propagation du coronavirus en France.

Résultats Rouen

Abstention : 62.01% Participation : 37.99%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Nicolas Mayer-rossignol, Union de la gauche, , 29.51%, 6144 votes

    Ballotage

    Nicolas Mayer-rossignol
    Union de la gauche
    FIERS DE ROUEN

    29.51 %

    6144 votes

  • 2, Jean-michel Bérégovoy, Europe Ecologie-Les Verts, , 23.15%, 4820 votes

    Ballotage

    Jean-michel Bérégovoy
    Europe Ecologie-Les Verts
    Réenchantons Rouen - L'écologie en actes

    23.15 %

    4820 votes

  • 3, Jean-louis Louvel, Divers centre, , 16.78%, 3494 votes

    Ballotage

    Jean-louis Louvel
    Divers centre
    ROUEN AUTREMENT

    16.78 %

    3494 votes

  • 4, Jean-françois Bures, Divers droite, , 10.16%, 2115 votes

    Ballotage

    Jean-françois Bures
    Divers droite
    AU COEUR DE ROUEN

    10.16 %

    2115 votes

  • 5, Guillaume Pennelle, Rassemblement National, , 6.77%, 1411 votes

    Guillaume Pennelle
    Rassemblement National
    RASSEMBLEMENT NATIONAL POUR ROUEN

    6.77 %

    1411 votes

  • 6, Marine Caron, Divers centre, , 6.14%, 1279 votes

    Marine Caron
    Divers centre
    ENSEMBLE POUR ROUEN

    6.14 %

    1279 votes

  • 7, Lionel Descamps, La France insoumise, , 3.53%, 735 votes

    Lionel Descamps
    La France insoumise
    ROUEN, NOTRE COMMUNE

    3.53 %

    735 votes

  • 8, Pierre-alexandre Guesdon, Divers, , 2.17%, 452 votes

    Pierre-alexandre Guesdon
    Divers
    ROUEN ANIMALISTE

    2.17 %

    452 votes

  • 9, Marc Fouilloux, Extrême gauche, , 1.06%, 221 votes

    Marc Fouilloux
    Extrême gauche
    NOS VIES PAS LEURS PROFITS - ROUEN EN LUTTE

    1.06 %

    221 votes

  • 10, Frédéric Podguszer, Extrême gauche, , 0.68%, 143 votes

    Frédéric Podguszer
    Extrême gauche
    Lutte ouvrière - faire entendre le camp des travailleurs

    0.68 %

    143 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 111553 habitants
  • 56564 inscrits
  • Votants21489 inscrits 37.99%
  • Abstentionnistes35075 inscrits 62.01%
  • Votes blancs173 inscrits 0.81%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 0/55

CARTE. Municipales 2020 : voici les 50 villes à suivre au second tour

Les candidats qualifiés au second tour avaient jusqu'au 2 juin à 18 heures pour se désister, se maintenir ou fusionner leurs listes. L'affiche est désormais connue dans les 4 900 communes où le conseil municipal doit encore être élu.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Rouen : le contexte politique des élections municipales

Lors des 15 et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir renouveler leur conseil municipal. Pour tous les habitants de Rouen, cet article vous renseignera à propos des candidats de votre ville.

Qui allons-nous voir à Rouen, pour les élections municipales 2020 ?

Il n'était plus possible de soumettre sa candidature pour les élections municipales 2020 après le 27 février. En conséquence, les candidats officiels pour les élections de Rouen sont les suivants. La nuance "Divers" est représentée par Pierre-Alexandre Guesdon, tête de liste de ROUEN ANIMALISTE, qui se présente aux élections. Autres choix possibles pour les électeurs : Guillaume Pennelle du Rassemblement National, tête de liste de "RASSEMBLEMENT NATIONAL POUR ROUEN", Jean-François Bures de la Droite, tête de liste de "AU COEUR DE ROUEN", Lionel Descamps de la France insoumise, tête de liste de "ROUEN, NOTRE COMMUNE", Nicolas Mayer-Rossignol de l'Union de la Gauche, tête de liste de "FIERS DE ROUEN", Jean-Louis Louvel et Marine Caron du Centre, têtes de liste de "ROUEN AUTREMENT" et "ENSEMBLE POUR ROUEN", Frédéric Podguszer et Marc Fouilloux de l'Extrême gauche, têtes de liste de "Lutte ouvrière - faire entendre le camp des travailleurs" et "NOS VIES PAS LEURS PROFITS - ROUEN EN LUTTE" et Jean-Michel Bérégovoy d'Europe Ecologie-Les Verts, tête de liste de "Réenchantons Rouen - L'écologie en actes".

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Rouen ?

Les résidents de Rouen auront l'occasion, pour les élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), de choisir un nouveau conseil municipal. Pas la peine d'être français pour voter ! Un ressortissant d'un pays membre de l'UE, qui réside ou paie ses impôts dans la commune concernée, qui est majeur et inscrit sur les listes électorales françaises, a le droit de vote.

Quelles étaient les tendances des Municipales de 2014 ?

Lors des élections des 23 et 30 mars 2014, les électeurs de Rouen avaient élu les membres du conseil municipal au moyen d'un scrutin proportionnel de liste.
Les électeurs de Rouen faisaient s'imposer le parti de gauche, contrairement à la majorité des municipalités françaises. La liste de l'Union de la Gauche, nommée NOTRE FORCE C'EST ROUEN, avait gagné le second tour, avec un résultat de 46,8 %. Elle avait donc décroché 41 sièges au conseil, sur les 55 à pourvoir. La liste ROUEN, C'EST VOUS! emportait 11 sièges au conseil, du fait de sa seconde place au scrutin, nuançant cette tendance.
En temps normal, la participation est assez élevée aux Municipales. De fait, elle s'élevait à 53,7 % au dernier scrutin.

La même tendance s'est-elle démarquée durant les précédentes élections ?

Il arrive parfois que d'un scrutin à l'autre, le paysage politique soit inverse, comme c'était le cas des scores des Présidentielles 2017. Les candidats favoris au premier tour étaient Emmanuel Macron (En marche !) avec 27,53 % des suffrages, suivi de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) avec 25,92 %, et François Fillon, derrière, avec 18,9 %. Fort de 80,04 % des votes, Emmanuel Macron s'est démarqué au second tour à Rouen. À Rouen, 74,43 % des électeurs s'étaient déplacés pour ces dernières élections (42 408 votants), contre 79,85 % en 2012.
Les scores des Européennes de 2019 ont favorisé Europe Écologie (18,33 %), ainsi qu'en particulier Renaissance (soutenue par La République en Marche) (25,57 %).
On en apprendra plus sur la portée de cette évolution au moment des élections municipales 2020.

Rouen : les données clefs

Immigration, santé, scolarisation, chômage... tels sont les chiffres dont l'examen permet de cerner le cadre d'une commune, la veille de la municipale.

Description : les résidents de Rouen

Rouen, cette ville de Seine-Maritime, préfecture du département est peuplée de 110 145 personnes. Rouen fait partie de Métropole Rouen Normandie qui s'organise autour de différentes communes comme Moulineaux, Bihorel ou également Notre-Dame-de-Bondeville. Si 31,46 % des Rouennais ont entre 15 et 24 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les citoyens sont donc peu âgés. À Rouen, les données officielles font état d'une proportion de l'immigration assez importante, à hauteur de 11,34 % des habitants.

Quel est le niveau de vie dans la ville de Rouen ?

Les données suivantes offrent le portrait des travailleurs à Rouen. Cette grande ville est essentiellement habitée par des cadres et professions intellectuelles supérieures et professions intermédiaires qui représentent 57,69 % de sa population en activité (plus de 53 746 Rouennais sont actifs, soit 49,35 %). Le taux d'inactivité est d'un peu moins de 20 % dans l'agglomération rouennaise. D'ailleurs, une majeure partie des chômeurs est constituée d'hommes.
Le revenu moyen en France s'élevait à 20 000 € en 2014. À Rouen, en 2016, les résidents ont déclaré un revenu médian de 19 544 €. Les personnes âgées de plus de 75 ans forment l'essentiel de la population impactée par la pauvreté (22 %). Les plus modestes déclareraient environ 9 024 € de revenus par an, contre 38 504 € pour les plus aisés. 150 foyers rouennais avaient à s'acquitter de l'IFI en 2018, avec un capital moyen annoncé de plus de 2 millions d'euros.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est un paramètre pertinent pour visualiser le niveau de vie des habitants d'une commune. 16 % des Rouennais s'avèrent locataires d'appartement non HLM de 2 pièces et plus de 11 % le sont d'un appartement non HLM d'une pièce. Les Rouennais sont en effet environ 4 % à être propriétaires d'une maison de 6 pièces face à 5 % d'un appartement de 3 pièces.

Peut-on allier qualité de vie avec Rouen ?

Pour répondre aux besoins des habitants de Rouen, il est indéniable que les infrastructures ne manquent pas, si on considère les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). On trouve 48 urgences, maternités ou pharmacies implantées intra-muros. Avec ses peu nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la commune recense 15 763 enfants de 0 à 15 ans. Pour eux, il y a 25 crèches et 95 établissements scolaires. La gare de Rouen Rive Droite voit plus de 5 millions de voyageurs passer chaque année.
Côté qualité de l'air et eau à Rouen, on peut dire qu'elle est connue pour être peu polluée. Selon l'indice Atmo, l'indice de qualité de l'air est de 3,10 en moyenne sur l'année. La qualité de l'air est calculée d'après divers niveaux de pollution : le dioxyde d'azote, les poussières, le dioxyde de soufre ainsi que l'ozone ​. L'eau du robinet est-elle de bonne qualité ? L'observatoire national de l'eau indique effectivement qu'elle s'avère 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.