← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Collonge-en-Charollais

Résumé du premier tour

Les électeurs de Collonge-en-Charollais étaient attendus ce 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le taux de participation au premier tour des élections municipales est cette année de 72,66 %. Il s'élevait à 80,83 % lors du scrutin de 2014 - soit une baisse (-8,17 points). Cette année, le nombre de citoyens de la Saône-et-Loire s'étant déplacés aux bureaux de vote (56,50 %) a baissé par rapport à l'élection précédente (72,45 %).

Est désigné au conseil municipal tout candidat ayant emporté au moins 50 % des voix exprimées et 25 % des votes des inscrits.

Quels candidats sont favoris au premier tour des municipales 2020 à Collonge-en-Charollais ?

On comptait donc 11 sièges à pourvoir au conseil municipal de Collonge-en-Charollais (71). L'ensemble de ces sièges a déjà été attribué dès le premier tour de ces municipales 2020. Patrick Potherat récolte 96,77 % des suffrages à l'issue du premier tour des municipales. 95,69 % des votants soutiennent Bernard Bury et Laëtitia Variot. Sebastien Tetard (93,54 %), Emmanuel Villard (93,54 %), Catherine Griveaud (90,32 %), Sébastien Plantin (90,32 %), Josette Lagrange (86,02 %), Jean Parquier (84,94 %), Jean-Claude Rizet (83,87 %) et Sophie Duperrier (72,04 %) ont su fédérer les électeurs, comme en atteste leur score élevé.

Il ne reste plus qu'aux nouveaux membres du conseil municipal à élire, dans leurs rangs, le nouveau maire.

Résultats du premier tour - Collonge-en-Charollais

Abstention : 27.34% Participation : 72.66%

Résultats détaillés du tour 1

  • Patrick POTHERAT, 96.77%



    Patrick POTHERAT

    96.77 %

    90 votes

  • Bernard BURY, 95.69%



    Bernard BURY

    95.69 %

    89 votes

  • Laëtitia VARIOT, 95.69%



    Laëtitia VARIOT

    95.69 %

    89 votes

  • Sebastien TETARD, 93.54%



    Sebastien TETARD

    93.54 %

    87 votes

  • Emmanuel VILLARD, 93.54%



    Emmanuel VILLARD

    93.54 %

    87 votes

  • Catherine GRIVEAUD, 90.32%



    Catherine GRIVEAUD

    90.32 %

    84 votes

  • Sébastien PLANTIN, 90.32%



    Sébastien PLANTIN

    90.32 %

    84 votes

  • Josette LAGRANGE, 86.02%



    Josette LAGRANGE

    86.02 %

    80 votes

  • Jean PARQUIER, 84.94%



    Jean PARQUIER

    84.94 %

    79 votes

  • Jean-Claude RIZET, 83.87%



    Jean-Claude RIZET

    83.87 %

    78 votes

  • Sophie DUPERRIER, 72.04%



    Sophie DUPERRIER

    72.04 %

    67 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 139 habitants
  • 128 inscrits
  • Votants93 inscrits 72.66%
  • Abstentionnistes35 inscrits 27.34%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Municipales : Édouard Philippe investi maire du Havre

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Collonge-en-Charollais : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux dans les communes françaises va s'organiser au cours des 15 mars et 22 mars 2020. Si vous habitez dans une commune dont le nombre d'habitants est en dessous de 1 000, notez que vous pourrez voter directement pour les candidats qui se sont officiellement fait connaître, le principe de la liste n'ayant pas cours dans cette situation.

Municipales : le cru 2020 à Collonge-En-Charollais

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Josette Lagrange ne veut pas lâcher sa ville de Collonge-En-Charollais et souhaite renouveler son mandat à la mairie. Bernard Bury sera également candidat. On retrouve également, dans la liste des candidats, Sophie Duperrier, Catherine Griveaud, Jean Parquier, Sébastien Plantin, Patrick Potherat, Jean-Claude Rizet, Sebastien Tetard, Laëtitia Variot et Emmanuel Villard.

La règle est comme suit : les candidats ne peuvent être élus lors du premier tour que s'ils obtiennent une majorité absolue, et s'ils ont reçu les votes de plus du quart des habitants inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, ils devront atteindre une majorité relative pour pouvoir être élus et prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Collonge-en-Charollais : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le nouveau conseil municipal de Collonge-en-Charollais sera désigné dans le cadre des élections municipales 2020, qui auront lieu les 15 et 22 mars 2020. Si vous êtes français ou ressortissant de l'Union européenne et si vous résidez ou payez des impôts dans cette ville, vous êtes alors appelé aux urnes. Il faut néanmoins que vous soyez majeur, que vous jouissiez de vos droits civiques et soyez inscrit sur les listes électorales collongeoises.

2014, les précédentes Municipales faisaient l'actualité : quelles étaient les tendances ?

Si vous vivez dans une commune de moins de 1000 habitants, vous avez affaire à un type de scrutin particulier pour les élections municipales : il s'agit d'un vote plurinominal avec panachage. Vous choisissez plusieurs candidats à la fois et pouvez également désigner des membres de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, à Collonge-en-Charollais, dès le soir du premier tour, les habitants élisaient 11 membres du conseil municipal. Laetitia Variot, Josette Lagrange, Jean-Claude Lagrange, Fernand Pierredon mais aussi Michel Brenin et Valérie Rieme épaulaient Sébastien Germain et Fabien Rizet, qui ont été chargés par les Collongeois de les diriger.
Retour sur la participation : il a été répertorié que de nombreux électeurs s'étaient déplacés aux bureaux de vote afin d'y déposer un bulletin. En effet, 97 voix ont été dénombrées sur un total de 120 inscrits. Une légère baisse peut donc être constatée, par rapport aux dernières Municipales de 2008 où le taux de participation avait atteint 82,09 %.

Est-il envisageable que cette évolution ait été présente aux dernières élections ?

Il y a eu plusieurs scrutins depuis les élections municipales, dont les élections présidentielles qui se sont tenues en 2017. Retour en 2017 à Collonge-en-Charollais : les citoyens ont voté lors du premier tour des Présidentielles et les scores se sont avérés différents de ce qui a pu être observé dans l'ensemble du pays.
Si Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) n'a eu que 17,2 % des suffrages, Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) se plaçaient devant au premier tour : 29,03 % et 18,28 % des votes. Il y aura eu une majorité des résidents de Collonge-en-Charollais pour voter en faveur d'Emmanuel Macron (51,76 %). 80,17 % (soit 97 votants) : telle était la participation des habitants de Collonge-en-Charollais au second tour des dernières Présidentielles, alors qu'ils étaient 84,68 % à faire le déplacement en 2012.
Tandis que La République en Marche avec Renaissance emportait 20,37 % des votes aux Européennes 2019, Europe Écologie a pu compter sur le soutien de 24,07 % des citoyens.

Collonge-en-Charollais : les données clefs

Écologie, accès aux soins, transports... l'étude des données socio-économiques d'une agglomération aide à bien souvent appréhender les problématiques de ses résidents et justifier en partie les résultats de l'élection.

De quels horizons viennent les habitants de Collonge-en-Charollais ?

La ville de Collonge-en-Charollais accueille 141 habitants. C'est une commune de Saône-et-Loire. Aux alentours, on trouve Burnand, Cersot ou également Saint-Martin-d'Auxy qui sont des communes attachées à Collonge-en-Charollais, grâce à la Communauté de Communes Sud Côte Chalonnaise. Si 32,14 % de la population ont entre 55 et 64 ans, la majorité des Collongeois a entre 25 et 54 ans. D'après les chiffres, Collonge-en-Charollais est assez concernée par l'immigration, à hauteur de 8,70 % de personnes immigrées parmi ses habitants.

Emploi, immobilier et revenus : assurent-ils un niveau de vie confortable à Collonge-en-Charollais ?

Quelle est la situation du marché de l'emploi à Collonge-en-Charollais ? La réponse par le biais des statistiques suivantes. Environ 58 Collongeois certifient travailler – soit 42,03 % de la population. Les employés et ouvriers représentent 100 % de la population en âge de travailler. Les hommes représentent une majeure partie de la population collongeoise en demande d'emploi. La population percevant des prestations constitue 8 % des citoyens.
Avec un revenu moyen de 20 536 € en 2016, les Collongeois ont un niveau de vie similaire à la moyenne nationale de 2014 (revenu médian de 20 000 €).
Vente, locations, surfaces... sont des indicateurs sûrs du marché immobilier d'une commune. Qu'en est-il à Collonge-en-Charollais ? Les Collongeois se révèlent, pour plus de 3 %, locataires de maisons non HLM de 3 pièces et pour environ 2 % locataires de maisons non HLM d'une pièce. Dans quoi investissent les Collongeois pour devenir propriétaires ? Ils s'avèrent environ 25 % à acheter une maison de 4 pièces et 32 % une maison de 5 pièces.

Comment déterminer si Collonge-en-Charollais propose une bonne qualité de vie ?

Collonge-en-Charollais est une ville où les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Avec ses assez nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la ville recense 23 enfants de 0 à 15 ans.
Afin de s'assurer de la qualité de vie dans une commune, il est bon de prendre en compte la possible présence de pollution. Que sait-on concernant la qualité de l'eau ? Avec L'observatoire national de l'eau, vous pourrez remarquer qu'elle répond à 100 % aux normes de qualité sur le plan microbiologique ​et physico-chimique​.