← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Mars-sur-Allier

Résumé du premier tour

Les habitants de la ville de Mars-sur-Allier se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les municipales. Les électeurs ont été 54,43 % à voter lors du 1er tour des élections municipales. En 2014, ils étaient 73,33 % à s'être rendus aux bureaux de vote (baisse de -18,90 points). Le taux de participation dans le département de la Nièvre a baissé depuis le scrutin précédent. Il était de 75,38 %, contre 65,12 % cette année.

Si plus de 25 % des inscrits et au moins la moitié des électeurs déposent un bulletin en faveur d'un candidat, ce dernier est élu au conseil municipal.

Quels candidats les citoyens de Mars-sur-Allier ont-ils choisis au 1er tour des municipales 2020 ?

Le nom des 11 conseillers municipaux de Mars-sur-Allier (58) est donc à présent connu dès le 1er tour des élections municipales 2020. Marie Humbert se retrouve en tête au 1er tour des élections municipales, en réunissant 92,91 % des votes. On notera un résultat de 92,12 % en faveur d'Isabelle Merle. Baptiste Boulon a emporté 90,55 % des suffrages à l'issue du premier tour, se plaçant donc en troisième position. D'autres candidats élus au conseil ont effectué un chiffre élevé, obtenant ainsi le soutien des votants : Odile Clement (88,18 %), Véronique Chevalier (87,40 %), Samuel Giemza (86,61 %), Cécile Thonier (85,03 %), Laurent Cirette (83,46 %), Thierry Favarcq (83,46 %), David Petit (82,67 %) et Jean Deleume (76,37 %).

Soulignons que, au sein de ce hameau, il y a eu 0,78 % de bulletins blancs et 0,78 % de votes invalides.

La prochaine étape est l'élection du maire parmi les nouveaux membres du conseil municipal, par ceux-ci.

Résultats du premier tour - Mars-sur-Allier

Abstention : 45.57% Participation : 54.43%

Résultats détaillés du tour 1

  • Marie HUMBERT, 92.91%



    Marie HUMBERT

    92.91 %

    118 votes

  • Isabelle MERLE, 92.12%



    Isabelle MERLE

    92.12 %

    117 votes

  • Baptiste BOULON, 90.55%



    Baptiste BOULON

    90.55 %

    115 votes

  • Odile CLEMENT, 88.18%



    Odile CLEMENT

    88.18 %

    112 votes

  • Véronique CHEVALIER, 87.4%



    Véronique CHEVALIER

    87.4 %

    111 votes

  • Samuel GIEMZA, 86.61%



    Samuel GIEMZA

    86.61 %

    110 votes

  • Cécile THONIER, 85.03%



    Cécile THONIER

    85.03 %

    108 votes

  • Laurent CIRETTE, 83.46%



    Laurent CIRETTE

    83.46 %

    106 votes

  • Thierry FAVARCQ, 83.46%



    Thierry FAVARCQ

    83.46 %

    106 votes

  • David PETIT, 82.67%



    David PETIT

    82.67 %

    105 votes

  • Jean DELEUME, 76.37%



    Jean DELEUME

    76.37 %

    97 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 287 habitants
  • 237 inscrits
  • Votants129 inscrits 54.43%
  • Abstentionnistes108 inscrits 45.57%
  • Votes blancs1 inscrits 0.78%

Article à la une des élections

Elections régionales et départementales : Jean-Louis Debré présidera la commission de réflexion sur un éventuel report des scrutins

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Mars-sur-Allier : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 se tiendront les prochaines élections pour que les communes françaises renouvellent leur conseil municipal. Si votre commune compte moins de 1000 habitants, vous pourrez donc directement choisir vos candidats, parmi ceux dont la candidature a été officiellement acceptée.

Du côté de Mars-Sur-Allier, qui devons-nous attendre comme candidats aux élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Jean Deleume souhaite être maintenu à la tête de la mairie de Mars-Sur-Allier. Baptiste Boulon a également déposé sa candidature. Ce dernier s'était présenté aux municipales 2014 et avait ainsi emporté un siège au conseil municipal. Véronique Chevalier, Laurent Cirette, Odile Clement, Thierry Favarcq, Samuel Giemza, Marie Humbert, Isabelle Merle, David Petit et Cécile Thonier ont également été retenus comme candidats.

Rappel : les candidats se retrouvent élus au premier tour s'ils obtiennent la majorité absolue, mais à condition que plus du quart des habitants enregistrés sur les listes aient voté pour eux. Concernant le second tour, s'il a lieu, les candidats devront atteindre une majorité relative pour pouvoir être élus et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Mars-sur-Allier ?

La commune de Mars-sur-Allier désignera un nouveau conseil municipal à l'occasion des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Ce suffrage est ouvert aux Français ou aux membres d'un pays de l'Union européenne. Il faut également être majeur, inscrit sur les listes électorales françaises et résider ou payer ses impôts dans la ville correspondante.

Retour sur les Municipales de 2014

Les électeurs des communes de moins de 1000 habitants votent grâce à un scrutin plurinominal avec panachage lors des élections municipales. Ainsi, ils choisissent plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi élire des membres de deux listes différentes.
À Mars-sur-Allier, le 23 mars 2014, se déroulait l'élection de 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Les candidates Aurore Lebrun et Marie Humbert avaient été désignées par les habitants de la commune pour les administrer. Les assistant, on pouvait voir Samuel Giemza, Baptiste Boulon, Véronique Chevalier, Jean-Claude Berthomier mais aussi Jean Deleume et Jean-Marie Conte.
Aux élections, 165 voix ont été comptabilisées même si la liste électorale comptait 225 inscrits en tout. Cela démontre que d'assez nombreux électeurs étaient venus pour voter. Or, en 2008, les Municipales avaient vu leur participation atteindre 75,46 %. Par conséquent, on constate une baisse du taux de participation.

La tendance a-t-elle subsisté d'un scrutin à l'autre ?

Plusieurs élections ont eu lieu depuis les précédentes élections municipales. Les Présidentielles, à titre d'exemple, se sont déroulées pour la dernière fois en 2017. En observant les résultats de Mars-sur-Allier au premier tour des dernières élections présidentielles, on remarque qu'ils sont différents de ceux déclarés à l'échelle du pays.
L'écart s'est agrandi entre François Fillon (Républicains) qui a obtenu 17,78 % des suffrages au premier tour, et Marine Le Pen (Front national) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part, qui ont emporté 36,67 % et 20,56 % des votes. Les citoyens de Mars-sur-Allier ont tranché : 53,37 % des votes en faveur d'Emmanuel Macron au deuxième tour. Au second tour, il y a eu 196 participants, ce qui représente 86,73 % des habitants de Mars-sur-Allier. En 2012, ils étaient 88,57 % à se déplacer, soit une évolution différente de celle observée dans le pays (-5,8 points).
Renaissance (soutenue par La République en Marche) aura obtenu 17,99 % des suffrages lors des Européennes de 2019, par rapport à 30,22 % avec Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Mars-sur-Allier : les informations clefs

Ces 15 et 22 mars prochains, les citoyens des petites et grandes villes sont appelés à choisir leurs nouveaux conseillers municipaux. Les scores lors des dépouillements pourront sans doute être explicités au moyen des chiffres socio-économiques de la municipalité : accès aux soins, écologie, chômage... Quels seront les enjeux de ces élections municipales 2020 ?

Qui sont les résidents de Mars-sur-Allier ?

Mars-sur-Allier est une commune de la Nièvre comptant 303 habitants. Différentes villes sont reliées à Mars-sur-Allier depuis la fondation de la Communauté de Communes Loire et Allier, comme Magny-Cours, Chevenon ou Saint-Éloi. Les chiffres attestent d'une population peu âgée. En effet, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 21,05 % ont entre 55 et 64 ans. Les habitants issus de l'immigration sont peu nombreux à Mars-sur-Allier, on y répertorie 1,67 % de la population.

Plusieurs indicateurs concernant le niveau de vie à Mars-sur-Allier

Les données suivantes donnent un aperçu de la situation en ce qui concerne le chômage à Mars-sur-Allier. Les employés et ouvriers, voici les catégories d'emploi fortement représentées à Mars-sur-Allier (68,97 % de la population active). Les actifs forment 50,33 % des habitants de la commune – soit près de 149 individus. Les personnes en demande d'emploi constituent 8 % de la population. Les hommes sont surreprésentés (plus de la moitié).
Au cours de l'année 2016, le revenu médian des habitants de la commune se révélait similaire à la moyenne nationale de 2014, avec 20 069 € par an à Mars-sur-Allier, contre plus de 20 000 € par an en France en 2014.
Le marché immobilier d'une commune est également un bon indicateur de son dynamisme et du niveau de vie en général. Environ 4 % des locataires résident dans des maisons non HLM de 5 pièces, quand environ 3 % se révèlent locataires d'une maison non HLM de 6 pièces. L'achat des propriétaires se porte sur une maison de 4 pièces à environ 22 % et sur une maison de 5 pièces à un peu moins de 30 %.

Peut-on considérer Mars-sur-Allier comme une ville où il fait bon vivre ?

Les équipements du type hôpitaux ou encore écoles manquent un peu à Mars-sur-Allier. Avec 51 enfants âgés de 0 à 15 ans, la commune de Mars-sur-Allier comprend un assez grand nombre de familles (compte tenu de sa population totale).
Les indices de qualité de l'air ou de l'eau fournissent une bonne idée de la pollution environnante dans une ville. L'analyse microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a permis de constater que sur ces deux plans : la qualité de l'eau s'avère à 50 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau.