Résumé de l'élection

C'est le 15 mars 2020 qu'ont eu lieu les municipales à Mornay-sur-Allier. 54,73 % des habitants ont voté lors du 1er tour des municipales. En 2014 ils étaient 79,08 %, soit une baisse de -24,35 points. Dans le département du Cher, le taux de participation a baissé en comparaison avec le scrutin précédent (72,67 % contre 58,53 % cette année).

Si un candidat obtient plus de la moitié des suffrages exprimés et au moins 25 % des votes des inscrits, il est dans ce cas élu au conseil municipal.

À Mornay-sur-Allier, quels candidats arrivent en tête au premier tour des municipales 2020 ?

Fin du suspense à Mornay-sur-Allier (18), puisque les 11 conseillers municipaux ont donc déjà été élus dès le premier tour des élections municipales 2020. La commune a vu Isabelle Perez et Alain Perriot sortir victorieux du 1er tour des municipales avec 97,75 % des voix. Frederique Robert a réalisé un score qui la situe en troisième position (97,19 %). D'autres candidats élus ont aussi été cautionnés par les électeurs, comme le démontrent les résultats élevés de Philippe Berchula (96,62 %), Didier Coquerel (96,62 %), Patrice Lefel (96,06 %), Marcel Rivet (96,06 %), Claire Wetli (96,06 %), Fabrice Romary (94,94 %), Raymonde Chir (94,38 %) et Rodolphe Caquineau (89,32 %).

Tandis que 3,24 % des bulletins de vote glissés dans les urnes de ce hameau étaient invalides, 0,54 % des votes étaient des bulletins blancs.

L'élection du maire fait suite à celle des nouveaux membres du conseil municipal. Il est du reste désigné parmi ces derniers, mais également par eux.

Résultats Mornay-sur-Allier

Abstention : 45.27% Participation : 54.73%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Isabelle PEREZ, , 97.75%, 174 votes

    Élu·e



    Isabelle PEREZ

    97.75 %

    174 votes

  • 2, Alain PERRIOT, , 97.75%, 174 votes

    Élu·e



    Alain PERRIOT

    97.75 %

    174 votes

  • 3, Frederique ROBERT, , 97.19%, 173 votes

    Élu·e



    Frederique ROBERT

    97.19 %

    173 votes

  • 4, Philippe BERCHULA, , 96.62%, 172 votes

    Élu·e



    Philippe BERCHULA

    96.62 %

    172 votes

  • 5, Didier COQUEREL, , 96.62%, 172 votes

    Élu·e



    Didier COQUEREL

    96.62 %

    172 votes

  • 6, Patrice LEFEL, , 96.06%, 171 votes

    Élu·e



    Patrice LEFEL

    96.06 %

    171 votes

  • 7, Marcel RIVET, , 96.06%, 171 votes

    Élu·e



    Marcel RIVET

    96.06 %

    171 votes

  • 8, Claire WETLI, , 96.06%, 171 votes

    Élu·e



    Claire WETLI

    96.06 %

    171 votes

  • 9, Fabrice ROMARY, , 94.94%, 169 votes

    Élu·e



    Fabrice ROMARY

    94.94 %

    169 votes

  • 10, Raymonde CHIR, , 94.38%, 168 votes

    Élu·e



    Raymonde CHIR

    94.38 %

    168 votes

  • 11, Rodolphe CAQUINEAU, , 89.32%, 159 votes

    Élu·e



    Rodolphe CAQUINEAU

    89.32 %

    159 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 431 habitants
  • 338 inscrits
  • Votants185 inscrits 54.73%
  • Abstentionnistes153 inscrits 45.27%
  • Votes blancs1 inscrits 0.54%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Mornay-sur-Allier : le contexte politique des élections municipales

Pour les élections des 15 et 22 mars 2020, les communes françaises seront invitées à renouveler leur conseil municipal. Dans les communes dont le nombre d'habitants est en dessous de 1 000, les règles du vote sont légèrement différentes de celles des villes plus peuplées, dans le sens où les électeurs ne votent pas pour une liste, mais directement pour un ou plusieurs candidats, parmi ceux qui ont enregistré officiellement leur candidature.

À Mornay-Sur-Allier, quels sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Isabelle Perez propose sa candidature à sa réélection à la mairie de Mornay-Sur-Allier. De plus, Philippe Berchula a déposé sa candidature. Rodolphe Caquineau, Raymonde Chir, Didier Coquerel, Patrice Lefel, Alain Perriot, Marcel Rivet, Frederique Robert, Fabrice Romary et Claire Wetli se présentent également aux élections.
Le règlement des élections municipales est le suivant : les candidats sont en mesure d'être élus à l'issue du premier tour dans le cas où ils remportent la majorité absolue, mais à condition qu'ils aient rassemblé les voix de plus du quart des résidents enregistrés sur les listes électorales. Si un second tour est nécessaire, les candidats doivent impérativement atteindre une majorité relative pour être élus et alors pouvoir accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Mornay-sur-Allier : quels sont les enjeux des Municipales ?

Qui sera élu au conseil municipal de la commune de Mornay-sur-Allier ? Verdict à l'issue des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Le fait d'être majeur est un critère nécessaire pour voter lors de ces élections. On doit également être présent sur les listes électorales, être français ou membre de l'Union européenne, et s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la commune.

Les élections municipales de cette année se différencieront-elles de celles de 2014 ?

Dans le cadre des municipales, les communes de moins de 1000 habitants votent au scrutin plurinominal avec panachage. Par conséquent, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats en même temps et désigner des membres de deux listes différentes.
Le jour du 23 mars 2014, les élections ont permis à 11 membres de s'installer au conseil municipal de Mornay-sur-Allier, dès le soir du premier tour. Les Mornaysiens pouvaient compter sur Patrick Maillet et Isabelle Perez pour gérer leur ville. À leurs côtés, on pouvait retrouver Claire Wetli, Rodolphe Caquineau, Muriel Bodnar, Patrice Lefel mais aussi Yves Bart et Yvette Riant.
Bon à savoir : 291 électeurs ont fait le choix d'aller voter, parmi les 368 personnes inscrites sur la liste électorale. De fait, d'assez nombreux citoyens ont exprimé leur voix. En comparaison avec celle des élections municipales de 2008 (83,11 %), cette participation sous-entend une forte baisse.

Les précédents scrutins ont-ils révélé la même tendance ?

Plusieurs élections ont eu lieu dans l'intervalle entre les dernières Municipales et cette année. Les élections présidentielles, notamment, se sont déroulées en 2017. Retour en 2017 à Mornay-sur-Allier : les habitants ont voté au premier tour des Présidentielles et les résultats se sont avérés différents de ce que l'on a pu observer dans le reste de l'Hexagone.
Si François Fillon (Les Républicains) n'a eu que 18,12 % des votes, Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) étaient devant au premier tour : 33,45 % et 18,82 % des suffrages. Au deuxième tour, Emmanuel Macron s'est classé en tête avec 52,53 % des voix des résidents de Mornay-sur-Allier. Une baisse de -5,8 points s'est fait ressentir à l'échelle nationale durant le second tour des élections présidentielles de 2017 comparativement à celles de 2012. À Mornay-sur-Allier, cette évolution a été assez différente : ils ont été 296 citoyens à s'être déplacés (84,09 %) contre 84,28 % en 2012.
18,42 %, c'est le score de La République en Marche avec Renaissance lors des élections européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a quant à elle récolté 33,68 % des suffrages.

Quelques informations sur Mornay-sur-Allier

Le conseil municipal de Mornay-sur-Allier, qui sera élu lors des élections municipales des 15 et 22 mars prochains, devra considérer le contexte socio-économique local (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Quelles sont les grandes particularités des résidents de Mornay-sur-Allier ?

Côté démographie, Mornay-sur-Allier, un hameau du Cher, compte 431 habitants. Aux côtés de Mornay-sur-Allier, on retrouve Saint-Aignan-des-Noyers, Neuvy-le-Barrois ou également Augy-sur-Aubois. Ces dernières font partie des villes qui constituent la Communauté de Communes Les Trois Provinces. Du point de vue de l'âge, les habitants mornaysiens restent dans l'ensemble peu âgés. La majorité des résidents a entre 25 et 54 ans tandis que 36,44 % se trouvent entre 55 et 64 ans. Mornay-sur-Allier est une ville peu concernée par l'immigration avec 1,64 % d'immigrés dans ses habitants.

Emploi, logement et revenus : proposent-ils un niveau de vie confortable à Mornay-sur-Allier ?

Le marché de l'emploi se retrouve dans les chiffres qui suivent. Près de 168 Mornaysiens déclarent travailler – soit 40,19 % de la population. Les employés et ouvriers représentent 71,79 % de la population en âge de travailler. 12 % des Mornaysiens actifs sont à la recherche d'un travail. Plus de la moitié de ces résidents au chômage sont des femmes.
Les foyers mornaysiens perçoivent des revenus similaires à la moyenne nationale. Le revenu médian à Mornay-sur-Allier s'élevait à 18 504 € par an au cours de l'année 2016. Sur l'année 2014, le revenu médian était de 20 000 € en France.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est une variable pertinente pour visualiser le niveau de vie des résidents d'une commune. 5 % des locataires mornaysiens habitent dans des maisons non HLM de 3 pièces, quand environ 4 % se révèlent locataires d'une maison non HLM de 4 pièces. Les propriétaires sont prêts à investir dans une maison de 3 pièces à un peu moins de 20 % et dans une maison de 4 pièces à un peu moins du quart.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre … Fait-il bon vivre à Mornay-sur-Allier ?

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) à Mornay-sur-Allier manquent un peu. Avec ses peu nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la ville comptabilise 57 enfants de 0 à 15 ans.
La pollution est également un élément à prendre en considération pour juger de la qualité de vie d'une ville. La qualité de l'eau se mesure, tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau précise effectivement qu'elle est 100 % conforme.