← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Cras

Résumé du premier tour

Ce 15 mars 2020, les électeurs de Cras ont voté pour les élections municipales. Au premier tour des élections municipales, 76 % des citoyens se sont exprimés. En 2014, ils étaient 76,54 %. On observe donc une très légère baisse de -0,54 point. Le taux de participation des citoyens du Lot a baissé en comparaison avec celui du scrutin précédent (80,04 % contre 67,63 % cette année).

Un candidat a obtenu au moins 50 % des voix et plus de 25 % des suffrages des inscrits ? Il va alors siéger au conseil municipal.

Municipales 2020 à Cras : qui sort gagnant lors du 1er tour ?

Les résidents de Cras (46) savent donc désormais qui seront les 11 conseillers municipaux de la commune, puisque ces derniers ont déjà été désignés dès le premier tour des élections municipales 2020. Ce sont Bernadette Addinsell, Patrick Delagoutte, Florence Delmouly, Sophie Delpech et Christine Linsac qui arrivent en première place durant le premier tour des élections municipales avec 100 % des votes. Le score élevé atteint par Michel Bonhomme (98,21 %), Martial Cruzel (98,21 %), Bernard Delsouc (98,21 %), Yolande Leroy (98,21 %), Véronique Raffy (98,21 %) et Jean-Pierre Delmouly (96,42 %) témoigne de leur popularité.

Une fois les votes dépouillés, les votes blancs ont pu être comptabilisés à 1,75 %.

Celle ou celui qui occupera la fonction de maire sera choisi dans les rangs des nouveaux membres du conseil municipal, mais aussi par ceux-ci.

Résultats du premier tour - Cras

Abstention : 24% Participation : 76%

Résultats détaillés du tour 1

  • Bernadette ADDINSELL, 100%



    Bernadette ADDINSELL

    100 %

    56 votes

  • Patrick DELAGOUTTE, 100%



    Patrick DELAGOUTTE

    100 %

    56 votes

  • Florence DELMOULY, 100%



    Florence DELMOULY

    100 %

    56 votes

  • Sophie DELPECH, 100%



    Sophie DELPECH

    100 %

    56 votes

  • Christine LINSAC, 100%



    Christine LINSAC

    100 %

    56 votes

  • Michel BONHOMME, 98.21%



    Michel BONHOMME

    98.21 %

    55 votes

  • Martial CRUZEL, 98.21%



    Martial CRUZEL

    98.21 %

    55 votes

  • Bernard DELSOUC, 98.21%



    Bernard DELSOUC

    98.21 %

    55 votes

  • Yolande LEROY, 98.21%



    Yolande LEROY

    98.21 %

    55 votes

  • Véronique RAFFY, 98.21%



    Véronique RAFFY

    98.21 %

    55 votes

  • Jean-Pierre DELMOULY, 96.42%



    Jean-Pierre DELMOULY

    96.42 %

    54 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 93 habitants
  • 75 inscrits
  • Votants57 inscrits 76%
  • Abstentionnistes18 inscrits 24%
  • Votes blancs1 inscrits 1.75%

Article à la une des élections

Covid-19 : "Personne ne pleura si on décale les élections régionales", estimé Sébastien Chenu

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Cras : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 permettent aux communes françaises d'élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Le scrutin pour les communes de moins de 1 000 habitants suit des règles particulières. En effet, les électeurs ne votent pas pour une liste, mais pour des candidats, parmi ceux ayant soumis leur candidature au préalable.

À Cras, qui devons-nous attendre comme candidats aux Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Michel Bonhomme, maire actuel, est candidat à sa réélection. Bernadette Addinsell se porte candidate. Martial Cruzel, Patrick Delagoutte, Florence Delmouly, Jean-Pierre Delmouly, Sophie Delpech, Bernard Delsouc, Yolande Leroy, Christine Linsac et Véronique Raffy seront aussi candidats aux prochaines élections.

Pour information : pour pouvoir être élus à l'issue du premier tour, les candidats doivent rassembler la majorité absolue et avoir remporté les voix de plus d'un quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. En cas de second tour, une majorité relative doit être atteinte de façon à ce que les candidats soient élus et puissent prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Cras ?

À l'occasion des prochaines élections municipales 2020, dont le premier tour se tiendra le 15 mars et le second tour, la semaine suivante, la commune de Cras élira les 7 nouveaux membres de son conseil municipal. Si vous réunissez les conditions suivantes, vous pourrez aller voter : avoir plus de 18 ans, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, être inscrit sur les listes électorales françaises et s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la commune concernée.

Retour sur la période des élections municipales 2014

Le scrutin plurinominal avec panachage est un type de scrutin légèrement complexe. Celui-ci s'applique lors des élections municipales, uniquement pour les villes de moins de 1000 habitants. De plus, les électeurs ont la possibilité de voter pour plusieurs membres en même temps et peuvent également élire des candidats de deux listes différentes.
Point sur le 23 mars 2014 : les citoyens de Cras avaient désigné 7 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Tandis que Sophie Delpech, Michel Bonhomme, Jean-Pierre Delmouly et Bernard Delsouc avaient obtenu les votes des Crasois pour les diriger, Bernard Clog, Véronique Marineche et Yolande Leroy étaient à leurs côtés.
Retour sur la participation : il a été enregistré que d'assez nombreux électeurs étaient venus aux urnes pour y glisser un bulletin. Effectivement, 62 voix ont été comptées sur un total de 81 inscrits. Une forte baisse peut donc être observée, par rapport aux dernières Municipales de 2008 où le taux de participation avait atteint 84,81 %.

Cette tendance s'est-elle propagée d'une élection à une autre ?

2017 a été l'année des précédentes Présidentielles. Depuis les dernières élections municipales, il y aura eu plusieurs scrutins. Au premier tour, les scores à Cras étaient différents de ceux enregistrés au niveau du pays.
Durant le premier tour, ce sont d'abord François Fillon (Les Républicains) puis Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise et Front national) qui sont arrivés en tête avec respectivement 24,64 % et 21,74 % des votes exprimés. C'est Emmanuel Macron qui s'est distingué au deuxième tour, avec 52,54 % des votes des résidents de Cras. La participation au second tour de 2017 a baissé de -5,8 points au niveau de la France en comparaison de 2012. À Cras, l'évolution est assez différente : ils ont été 69 citoyens à aller voter au second tour des précédentes Présidentielles, soit 86,25 % contre 90 % en 2012.
Totalisant 25,86 % des voix, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) s'est démarquée aux Européennes de 2019, suivie de Renaissance (soutenue par La République en Marche) avec un résultat de 15,52 %.

Quelques informations sur Cras

Les élections municipales donnent une vision de la situation socio-économique à Cras. Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les habitants devront se rendre voter.

Quelles sont les principales spécificités des habitants de Cras ?

Cras se trouve dans le Lot et recense 103 résidents. Avec Cras, on trouve des communes comme Ginouillac, Nadillac ou Caniac-du-Causse qui forment la Communauté de Communes du Causse de Labastide-Murat. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 29,03 % ont entre 55 et 64 ans. La population est donc peu âgée. Les chiffres de l'immigration à Cras se révèlent assez élevés, avec 9,71 % d'immigrés.

Cras : comment caractériser son niveau de vie ?

Les données suivantes montrent le marché de l'emploi à Cras. Voici le taux d'activité des Crasois : près de 48 habitants travaillent, soit 47,57 % de la population. Les employés et cadres et professions intellectuelles supérieures constituent 50 % des actifs. 12 %, c'est la proportion des chômeurs dans les résidents crasois. Plus de la moitié sont des femmes.
Les Crasois gagnent des revenus similaires à la moyenne, avec 19 612 € par an en 2016 contre 20 000 € en France au cours de l'année 2014.
Enfin, le marché immobilier est un très bon indicateur du dynamisme d'une ville : les Crasois sont-ils davantage locataires ou bien propriétaires, habitent-ils plutôt des maisons ou des appartements ? Concernant le marché locatif crasois, les plus prisées sont les maisons non HLM de 3 pièces qui correspondent à moins de 4 % de la demande, ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces à hauteur de moins de 4 %. Les résidents s'avèrent moins de 20 % à être en possession d'une maison de 3 pièces et environ 27 % une maison de 4 pièces.

Et pour ce qui est de la qualité de vie à Cras ?

Cras est une ville où les équipements manquent un peu pour satisfaire les besoins de ses habitants. Avec ses assez nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la commune comptabilise 18 enfants de 0 à 15 ans.
Les indices de qualité de l'air ou de l'eau fournissent une bonne idée de la pollution ambiante dans une ville. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'annonce L'observatoire national de l'eau.