← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Mars

Résumé du premier tour

Le 15 mars 2020, les habitants de Mars sont allés voter pour les municipales. À noter que le taux de participation dans la commune s'élève à à peine 48,19 %, une chiffre qui pourrait s'expliquer en partie par les récents événements liés au coronavirus. Si l'on compare avec les chiffres de l'élection précédente, on remarque que la participation des citoyens de la Loire a baissé (69,66 % contre 50,71 % cette année).

Afin qu'un candidat soit à même de devenir conseiller municipal, il doit respecter les deux contraintes qui suivent : avoir emporté au moins la moitié des suffrages et avoir réuni plus de 25 % des inscrits.

À Mars, qui est en tête au premier tour des municipales 2020 ?

La totalité des 15 sièges du conseil a donc déjà été octroyée dès le 1er tour des élections municipales 2020 à Mars (42). Scores du 1er tour des municipales : Emilie Peyrard s'impose grâce à 95,67 % des votes. Luc Montarlot et Géraldine Perrin sont cautionnés par 95,19 % des votants. Au conseil, on trouve également les candidats ayant obtenu un score élevé, par exemple Sébastien Christophe (94,71 %), Paul Meunier (94,23 %), Marjorie Givre (93,75 %), Noémie Sarnin (93,75 %), Philippe Buchet (92,78 %), Alain Jolivet (91,82 %), Nicole Chavanon (91,34 %), Jérôme Viodrin (91,34 %), Sophie Rebergue (90,86 %), Marcel-Edmond Payen (89,42 %), Jérôme Boyer (87,98 %) et Pierre-Yves Larue (81,73 %).

Après avoir été élus, les membres du conseil municipal sont conviés à désigner – dans leurs rangs – le nouveau maire.

Résultats du premier tour - Mars

Abstention : 51.81% Participation : 48.19%

Résultats détaillés du tour 1

  • Emilie PEYRARD, 95.67%



    Emilie PEYRARD

    95.67 %

    199 votes

  • Luc MONTARLOT, 95.19%



    Luc MONTARLOT

    95.19 %

    198 votes

  • Géraldine PERRIN, 95.19%



    Géraldine PERRIN

    95.19 %

    198 votes

  • Sébastien CHRISTOPHE, 94.71%



    Sébastien CHRISTOPHE

    94.71 %

    197 votes

  • Paul MEUNIER, 94.23%



    Paul MEUNIER

    94.23 %

    196 votes

  • Marjorie GIVRE, 93.75%



    Marjorie GIVRE

    93.75 %

    195 votes

  • Noémie SARNIN, 93.75%



    Noémie SARNIN

    93.75 %

    195 votes

  • Philippe BUCHET, 92.78%



    Philippe BUCHET

    92.78 %

    193 votes

  • Alain JOLIVET, 91.82%



    Alain JOLIVET

    91.82 %

    191 votes

  • Nicole CHAVANON, 91.34%



    Nicole CHAVANON

    91.34 %

    190 votes

  • Jérôme VIODRIN, 91.34%



    Jérôme VIODRIN

    91.34 %

    190 votes

  • Sophie REBERGUE, 90.86%



    Sophie REBERGUE

    90.86 %

    189 votes

  • Marcel-Edmond PAYEN, 89.42%



    Marcel-Edmond PAYEN

    89.42 %

    186 votes

  • Jérôme BOYER, 87.98%



    Jérôme BOYER

    87.98 %

    183 votes

  • Pierre-Yves LARUE, 81.73%



    Pierre-Yves LARUE

    81.73 %

    170 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 557 habitants
  • 442 inscrits
  • Votants213 inscrits 48.19%
  • Abstentionnistes229 inscrits 51.81%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Municipales : en Loire-Atlantique, une élection annulée à cause de l’abstention

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Mars : le contexte politique des élections municipales

Pour le renouvellement de leurs conseillers municipaux, les communes françaises sont invitées à organiser des élections les 15 mars et 22 mars 2020. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Qui, à Mars, est candidat pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Jérôme Boyer est candidat. Philippe Buchet, Nicole Chavanon, Sébastien Christophe, Marjorie Givre, Alain Jolivet, Pierre-Yves Larue, Paul Meunier, Luc Montarlot, Marcel-Edmond Payen, Géraldine Perrin, Emilie Peyrard, Sophie Rebergue, Noémie Sarnin et Jérôme Viodrin seront aussi candidats.

Rapide rappel : afin d'être élu au premier tour, le candidat sera obligé d'atteindre une majorité absolue, à condition que plus du quart des électeurs inscrits sur les listes électorales aient voté en sa faveur. Pour pouvoir être élu et accéder à l'un des 15 sièges à pourvoir, il devra obtenir une majorité relative à l'issue du second tour, dans le cas où celui-ci s'avérait nécessaire.

Mars : quels sont les enjeux des Municipales ?

Afin d'élire un nouveau conseil municipal, les résidents de Mars iront, les 15 et 22 mars 2020, aux urnes, pour les élections municipales 2020. Si vous réunissez les critères suivants, vous pourrez aller voter : être majeur, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, être inscrit sur les listes électorales françaises et s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la commune concernée.

Zoom sur les scores des élections municipales 2014

Dans certaines communes, les électeurs peuvent choisir plusieurs membres en même temps, et également désigner des candidats de deux listes différentes lors de ces municipales. Seules les municipalités de moins de 1000 habitants sont visées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
15 membres du conseil municipal de la ville de Mars avaient été désignés à l'issue du vote qui se déroulait le 23 mars 2014. Les résultats étaient connus dès le soir du premier tour. Pour les administrer, les Moraillons s'étaient fiés à Jérôme Viodrin et Patrick Michaud. Nathalie Rey, Philippe Buchet, Patrice Charpillenne, Sylvie Sachs mais aussi Émilie Chaponneau et Thierry Ramillon étaient chargés de les accompagner.
Aux élections, assez peu de citoyens ont voté. De fait, seuls 309 d'entre eux sont allés aux urnes, sachant que la liste électorale comptait 474 inscrits. Lorsque l'on rapporte aux scores obtenus aux précédentes Municipales de 2008 (73,44 %), il en ressort donc une forte baisse de la participation.

La même évolution s'est-elle affirmée lors des dernières élections ?

On note qu'il y a eu plusieurs scrutins depuis les élections municipales, et que les précédentes élections présidentielles datent de 2017. À Mars, les résultats enregistrés au premier tour des élections présidentielles de 2017 se sont avérés être différents de ce qui a été déclaré dans toute la France.
Alors que Marine Le Pen (Front national) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part obtenaient 23,72 % et 21,56 % des suffrages au premier tour, Jean-Luc Mélenchon se plaçait derrière avec 20,49 %. Peu d'hésitation pour les habitants de Mars au deuxième tour, car ils ont été 64,24 % à voter pour Emmanuel Macron. Au second tour, il y a eu 373 participants, ce qui constitue 83,26 % des résidents de Mars. En 2012, ils étaient 87,67 % à se déplacer, soit une tendance différente de celle observée dans le pays (-5,8 points).
L'analyse des résultats obtenus lors des Européennes 2019 atteste d'un score de 25,44 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), et de 21,93 % pour La République en Marche avec Renaissance.

Mars : les données clefs

Avec les élections municipales qui approchent (15 et 22 mars 2020), il peut être intéressant pour les citoyens de Mars d'en apprendre plus concernant la situation socio-économique de leur commune.

Pour mieux comprendre le profil des résidents de Mars

La ville de Mars compte 560 habitants. C'est une commune de la Loire. Mars fait partie de la Communauté de Communes Charlieu-Belmont dont l'objectif est d'assurer le lien entre les villes voisines, comme Chandon, Arcinges ou bien La Gresle. Les habitants moraillons sont peu âgés : la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans alors que 18,99 % ont entre 55 et 64 ans. Selon les chiffres, Mars s'avère peu concernée par l'immigration, à hauteur de 2,86 % de personnes immigrées parmi ses résidents.

Activité, logement, revenus... Comment vivent les résidents de Mars ?

Lorsque l'on regarde les données qui suivent en détail, on peut bien comprendre l'état du marché du travail à Mars. Environ 267 Moraillons travaillent. Ils constituent 48,39 % de la population. La ville dénombre essentiellement des ouvriers et professions intermédiaires (56,82 %). Si 7 % de la population active reste au chômage, plus de la moitié sont des hommes.
La commune de Mars est similaire à la France en ce qui concerne le niveau de vie. Les Moraillons ont en moyenne perçu 21 065 € par an en 2016 et la moyenne française était de plus de 20 000 € en 2014.
Les chiffres de l'immobilier moraillon sont assez significatifs, comme vous pouvez le constater. Niveau location, les Moraillons recherchent plus généralement les maisons non HLM de 3 pièces (moins de 2 %) ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces qui correspondent à environ 2 % de la demande. Les propriétaires sont environ 25 % à investir dans une maison de 5 pièces et 36 % dans une maison de 6 pièces.

Comment caractériser l'environnement de vie à Mars ?

Mars est une commune dans laquelle les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Avec ses 101 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut dire que Mars comptabilise un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale. Pour ces dernières, on répertorie 1 établissement scolaire.
Si vous êtes sensible à la pollution, tenez-vous au courant des indices de qualité de l'air ou de l'eau dans votre ville. Le saviez-vous ? L'eau se révèle à 50 % conforme question qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est précisé par L'observatoire national de l'eau.