Résumé de l'élection

Les électeurs de la ville de Raze sont allés voter le 15 mars 2020 dans le cadre des municipales. En 2014, le taux de participation au premier tour des élections municipales était de 70,79 %. Il était cette année de 65,60 %, ce qui équivaut à une baisse (-5,19 points) de la participation. Le taux de participation déclaré au niveau de la Haute-Saône pour ce scrutin a baissé par rapport au précédent (79,63 % contre 66,86 % cette année).

En ayant plus de la moitié des voix et le quart des suffrages des inscrits, un candidat devient conseiller municipal de manière automatique.

Raze : quels sont les scores du premier tour des élections municipales 2020 ?

À Raze (70), la totalité des 11 sièges à pourvoir a donc déjà été octroyée dès le premier tour des élections municipales 2020. C'est Jean-Luc Roux qui, fort de 83,52 % des votes, arrive en première position, lors du premier tour des élections municipales. Mickaël Niclas obtient 82,38 % des suffrages. Avec 81,81 % des votes en sa faveur, Christine Froidevaux est en troisième position du classement. Gérard Cachot (78,97 %), Jean-Pierre Simonin (76,13 %), Charline Kuenzi - Lods (75,56 %), Christophe Vairon (75,56 %), Martine Chaillet (74,43 %), Alexandre Cheviron (73,86 %), Emilien Bomont (68,75 %) et Marie-Ange Pheulpin (65,34 %) se distinguent aussi du fait de leur résultat assez élevé parmi les vainqueurs de ce tour.

Celle ou celui qui prendra le rôle de maire sera élu dans les rangs des nouveaux membres du conseil municipal, mais aussi par ces derniers.

Résultats Raze

Abstention : 34.4% Participation : 65.6%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Jean-Luc ROUX, , 83.52%, 147 votes

    Élu·e



    Jean-Luc ROUX

    83.52 %

    147 votes

  • 2, Mickaël NICLAS, , 82.38%, 145 votes

    Élu·e



    Mickaël NICLAS

    82.38 %

    145 votes

  • 3, Christine FROIDEVAUX, , 81.81%, 144 votes

    Élu·e



    Christine FROIDEVAUX

    81.81 %

    144 votes

  • 4, Gérard CACHOT, , 78.97%, 139 votes

    Élu·e



    Gérard CACHOT

    78.97 %

    139 votes

  • 5, Jean-Pierre SIMONIN, , 76.13%, 134 votes

    Élu·e



    Jean-Pierre SIMONIN

    76.13 %

    134 votes

  • 6, Charline KUENZI - LODS, , 75.56%, 133 votes

    Élu·e



    Charline KUENZI - LODS

    75.56 %

    133 votes

  • 7, Christophe VAIRON, , 75.56%, 133 votes

    Élu·e



    Christophe VAIRON

    75.56 %

    133 votes

  • 8, Martine CHAILLET, , 74.43%, 131 votes

    Élu·e



    Martine CHAILLET

    74.43 %

    131 votes

  • 9, Alexandre CHEVIRON, , 73.86%, 130 votes

    Élu·e



    Alexandre CHEVIRON

    73.86 %

    130 votes

  • 10, Emilien BOMONT, , 68.75%, 121 votes

    Élu·e



    Emilien BOMONT

    68.75 %

    121 votes

  • 11, Alexandre MEHEUST, , 65.34%, 115 votes

    Élu·e



    Alexandre MEHEUST

    65.34 %

    115 votes

  • 12, Marie-Ange PHEULPIN, , 65.34%, 115 votes

    Élu·e



    Marie-Ange PHEULPIN

    65.34 %

    115 votes

  • 13, Bertrand METTEY, , 62.5%, 110 votes

    Élu·e



    Bertrand METTEY

    62.5 %

    110 votes

  • 14, Céline MARMOT, , 53.4%, 94 votes

    Élu·e



    Céline MARMOT

    53.4 %

    94 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 340 habitants
  • 282 inscrits
  • Votants185 inscrits 65.6%
  • Abstentionnistes97 inscrits 34.4%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Raze : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 et 22 mars 2020 sont prévues pour renouveler le conseil municipal des communes françaises. Vous vivez dans une commune de moins de 1 000 habitants, alors vous aurez la possibilité de voter directement pour un ou plusieurs candidats et non une liste formée.

Vous êtes curieux d'apprendre qui se présente à Raze pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Emilien Bomont se porte candidat. Autres choix possibles pour les électeurs : Gérard Cachot, Martine Chaillet, Alexandre Cheviron, Christine Froidevaux, Charline Kuenzi - Lods, Céline Marmot, Alexandre Meheust, Bertrand Mettey, Mickaël Niclas, Marie-Ange Pheulpin, Jean-Luc Roux, Jean-Pierre Simonin et Christophe Vairon.
Pour rappel : l'élection au premier tour est possible pour les candidats ayant atteint la majorité absolue, si un quart des habitants enregistrés sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur. S'il y a second tour, les candidats auront l'obligation d'obtenir la majorité relative pour être élus et pour pouvoir prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Raze ?

À la suite des élections municipales 2020, les 15 et 22 mars 2020, le conseil municipal de la commune de Raze sera connu. Quelles conditions doit-on réunir pour voter à ces élections ? Il faut avoir plus de 18 ans, résider ou s'acquitter de ses impôts dans la commune, être inscrit sur les listes électorales et être français ou membre de l'Union européenne.

Retour sur 2014, année des dernières élections municipales

Le scrutin plurinominal avec panachage touche, pour les élections municipales, les villes de moins de 1000 habitants. De fait, les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi élire des membres de deux listes différentes.
À Raze, les citoyens avaient choisi 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Avec Jean-Luc Roux, Mickaël Lamirey, Thaïs Wecxsteen, Olivier Mallet mais aussi Yves Jeanney et Céline Marmot, Gérard Cachot, Marie Roblin, Carole Beauseigneur et Bertrand Mettey ont eu les faveurs des Razois pour les administrer.
D'assez nombreux résidents se sont déplacés : sur 291 inscrits sur les listes, 206 ont placé leur bulletin dans l'urne. Ce taux de participation (70,79 %) marque une forte baisse par rapport aux précédentes Municipales, en 2008, où il était de 82,73 %.

Élections présidentielles et européennes : quelles étaient les tendances ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les élections municipales, notamment les Présidentielles qui se sont tenues en 2017. Le choix de la population de Raze a été différent de ce qui est ressorti sur l'ensemble du territoire concernant le premier tour des précédentes élections présidentielles, en 2017.
Le soir du premier tour, le 23 avril 2017, le dépouillement a donné Marine Le Pen (Front national) favorite avec 31,54 % des suffrages exprimés, devant François Fillon (Les Républicains) qui a collecté 21,99 % des voix. Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) a, quant à lui, emporté 14,94 % des votes. Forte de 54,09 % des suffrages, Marine Le Pen s'est démarquée au second tour à Raze. Remarque : la participation était de 81,21 %.
Les Européennes de 2019 ont été l'opportunité pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) de se distinguer avec un score de 26,55 %. La liste l'Union de la Droite et du Centre a, quant à elle, obtenu 18,08 % des votes.

Raze : les données clefs

Les élections municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, nous donnent une idée des données socio-économiques à Raze.

Que pourrait-on apprendre sur les résidents de la commune de Raze ?

Raze est une municipalité de Haute-Saône de 352 habitants. La Communauté de Communes des Combes réunit Raze avec différentes autres villes, telles que Neuvelle-lès-Scey, Velle-le-Châtel ou bien Vy-lès-Rupt. La majorité des résidents a entre 25 et 54 ans et 28,37 % ont entre 55 et 64 ans. En ayant 0,86 % de ses habitants issus de l'immigration, la commune de Raze accueille un nombre peu élevé d'immigrés comparé à sa population globale.

Comment qualifier le niveau de vie au sein de la ville de Raze ?

Pour présenter une vision complète du marché de l'emploi à Raze, les données qui suivent sont essentielles. Les travailleurs razois représentent 46,55 % de la population. Plus de 161 habitants travaillent. Pour ce qui est des statuts, 48,48 % de cette population sont des employés et ouvriers. D'un point de vue statistique, les femmes sont moins actives dans l'agglomération razoise. Effectivement, environ 11 % de la population est au chômage et plus de la moitié sont des femmes.
La commune de Raze est similaire à la France quant au niveau de vie. Les Razois ont en moyenne perçu 20 770 € par an en 2016 et la moyenne française était de 20 000 € en 2014.
Vente, locations, surfaces... sont des marqueurs efficaces du marché immobilier d'une ville. Qu'en est-il à Raze ? Niveau location, on compte moins de 3 % de maisons non HLM de 4 pièces et environ 2 % de maisons non HLM de 5 pièces qui sont occupées par des locataires. Ils s'avèrent un peu plus du tiers à être propriétaires de maisons de 6 pièces et 41 % à être en possession d'une maison de 5 pièces.

Raze et qualité de vie vont-ils de pair ?

Raze est une ville dans laquelle les équipements manquent un peu. Avec ses 77 enfants âgés de 0 à 15 ans à Raze, il est clair que la ville compte un assez grand nombre de familles par rapport à son nombre total de résidents.
Pour comprendre le taux de pollution ambiant, on enregistre les indices de qualité de l'eau ou de l'air. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau est 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.