← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Grandvelle-et-le-Perrenot

Résumé du premier tour

Le 15 mars 2020, les habitants de Grandvelle-et-le-Perrenot sont allés voter pour les élections municipales. 62,23 % des électeurs se sont exprimés au premier tour des élections municipales, par rapport à 82,09 % en 2014. On remarque donc une baisse de -19,86 points de la participation. Plus largement, le taux de participation dans le département de la Haute-Saône a baissé en comparaison de la précédente élection (79,63 % contre 66,86 % cette année).

Un candidat a emporté au moins la moitié des voix et plus du quart des votes des inscrits ? Il va alors siéger au conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à l'issue du 1er tour à Grandvelle-et-le-Perrenot ?

Fin du suspense à Grandvelle-et-le-Perrenot (70), étant donné que les 11 conseillers municipaux ont donc déjà été choisis dès le 1er tour des élections municipales 2020. Résultats du 1er tour des élections municipales : Lionel Joret s'impose avec 92,85 % des suffrages. Jessica Roussel a obtenu les votes de 88,69 % des résidents. Forts de 87,50 % des votes, Stephanie Brelot et Lucas Degret s'offrent la troisième place à l'issue du premier tour. Grâce à leur score élevé, Jérôme Tiquet (83,92 %), Manon Guignard (83,33 %), Georges Mignot (82,73 %), Nathalie Dezir (81,54 %), Dominique Goux (78,57 %), Jean-Louis Sauviat (76,78 %) et Sébastien Gallauziaux (66,66 %) font partie des vainqueurs de ce scrutin.

1,73 % des citoyens ont voté blanc dans ce petit village. En outre, 1,16 % des bulletins ont été jugés nuls.

Les nouveaux membres du conseil municipal ayant été désignés, ils sont maintenant invités à élire – parmi eux – celui ou celle qui deviendra maire de la commune.

Résultats du premier tour - Grandvelle-et-le-Perrenot

Abstention : 37.77% Participation : 62.23%

Résultats détaillés du tour 1

  • Lionel JORET, 92.85%



    Lionel JORET

    92.85 %

    156 votes

  • Jessica ROUSSEL, 88.69%



    Jessica ROUSSEL

    88.69 %

    149 votes

  • Stephanie BRELOT, 87.5%



    Stephanie BRELOT

    87.5 %

    147 votes

  • Lucas DEGRET, 87.5%



    Lucas DEGRET

    87.5 %

    147 votes

  • Jérôme TIQUET, 83.92%



    Jérôme TIQUET

    83.92 %

    141 votes

  • Manon GUIGNARD, 83.33%



    Manon GUIGNARD

    83.33 %

    140 votes

  • Georges MIGNOT, 82.73%



    Georges MIGNOT

    82.73 %

    139 votes

  • Nathalie DEZIR, 81.54%



    Nathalie DEZIR

    81.54 %

    137 votes

  • Dominique GOUX, 78.57%



    Dominique GOUX

    78.57 %

    132 votes

  • Jean-Louis SAUVIAT, 76.78%



    Jean-Louis SAUVIAT

    76.78 %

    129 votes

  • Sébastien GALLAUZIAUX, 66.66%



    Sébastien GALLAUZIAUX

    66.66 %

    112 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 341 habitants
  • 278 inscrits
  • Votants173 inscrits 62.23%
  • Abstentionnistes105 inscrits 37.77%
  • Votes blancs3 inscrits 1.73%

Article à la une des élections

Propos de Gérald Darmanin, enquête sur le président des Jeunes LR, PMA... Le "8h30 franceinfo" d'Aurélien Pradié

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Grandvelle-et-le-Perrenot : le contexte politique des élections municipales

Pour le renouvellement de leur conseil municipal, les communes françaises sont appelées à organiser des élections les 15 mars et 22 mars 2020. Il s'agira ici, contrairement aux communes qui comptent plus de 1 000 habitants, de désigner non pas une liste, mais directement des candidats, parmi ceux ayant soumis leur candidature.

Qui se présentera à Grandvelle-Et-Le-Perrenot pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Garder la mairie de Grandvelle-Et-Le-Perrenot est le nouvel objectif de Jean-Louis Sauviat. Stephanie Brelot a de même déposé sa candidature. Lucas Degret, Nathalie Dezir, Sébastien Gallauziaux, Dominique Goux, Manon Guignard, Lionel Joret, Georges Mignot, Jessica Roussel et Jérôme Tiquet se rajoutent à la liste des candidats à Grandvelle-Et-Le-Perrenot.

S'ils décrochent la majorité absolue, les candidats peuvent être élus à l'issue du premier tour, à condition que plus du quart des habitants inscrits sur les listes aient voté pour eux. S'il y a un second tour, les candidats doivent atteindre la majorité relative pour alors accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Grandvelle-et-le-Perrenot ?

Les citoyens de Grandvelle-et-le-Perrenot se serviront de leur droit de vote, dans le cadre des élections municipales 2020, pour élire le nouveau conseil municipal, les 15 et 22 mars 2020. Pour rappel, plusieurs conditions doivent être réunies pour prendre part à ce suffrage. Outre le fait d'être majeur et inscrit sur les listes électorales, on doit être français ou ressortissant de l'UE et habiter ou payer ses impôts dans la commune du vote.

Comment ont changé les tendances depuis les précédentes élections municipales (2014) ?

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui régit les élections municipales, pour les municipalités de moins de 1000 habitants seulement. Dans ces villes, les électeurs peuvent voter pour plusieurs membres à la fois et sont libres de choisir des candidats de deux listes différentes.
Le jour du 23 mars 2014, les élections ont permis à 11 membres de prendre place au conseil municipal de Grandvelle-et-le-Perrenot, dès le soir du premier tour. En compagnie de Daniel Galmiche et Alexandra Jimenez, que les Grandvellois avaient élus pour diriger leur ville, on pouvait retrouver Jean-Pierre Jacquet, Jean-Louis Sauviat, Georges Mignot, Jérôme Tiquet mais aussi Nathalie Dezir et Dominique Goux.
De nombreux résidents se sont déplacés : sur 268 inscrits sur les listes, 220 ont glissé leur bulletin dans l'urne. Ce taux de participation (82,09 %) marque une forte baisse comparativement aux dernières élections municipales, en 2008, où il était de 86,11 %.

L'étude des scrutins précédents permet-elle d'y découvrir la même évolution ?

Il y aura eu plusieurs élections entre aujourd'hui et les précédentes élections municipales. Les dernières élections présidentielles, pour leur part, remontent à 2017. Par rapport aux scores à l'échelle du pays, les voix des habitants de Grandvelle-et-le-Perrenot étaient différentes de celles du reste des électeurs français au moment du premier tour des précédentes élections présidentielles.
Les élections du premier tour ont donné lieu aux résultats qui suivent : 35,98 % pour Marine Le Pen (Front national), 19,25 % pour Emmanuel Macron (En marche !) et, derrière dans les scores, 17,15 % pour François Fillon (Les Républicains). Il y a eu 50,24 % de votes en faveur de Marine Le Pen du côté des habitants de Grandvelle-et-le-Perrenot. 231 Grandvellois sont allés voter lors du second tour des Présidentielles de 2017 (84,31 %) tandis que la participation en 2012 était de 81,3 %. On remarque donc une hausse différente de la tendance remarquée au niveau national (-5,8 points).
La République en Marche avec Renaissance aura obtenu 11,61 % des suffrages aux élections européennes de 2019, contre 38,71 % avec Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Grandvelle-et-le-Perrenot : les informations clefs

Cerner les scores des municipales n'est faisable qu'au vu des chiffres socio-économiques de la commune. Chômage, immobilier, accès aux soins... tous ces éléments vous informeront sur le scrutin qui se déroule les 15 et 22 mars 2020.

Que connaît-on des individus vivant à Grandvelle-et-le-Perrenot ?

À Grandvelle-et-le-Perrenot, 371 personnes vivent dans ce hameau de Haute-Saône. On notera qu'avec ce hameau, Pennesières, Recologne-lès-Rioz ou également Vandelans font partie des villes qui composent la Communauté de Communes du Pays Riolais. La population grandvelloise est peu âgée. La majorité de la population grandvelloise a entre 25 et 54 ans, même si 17,52 % ont entre 55 et 64 ans. Le multiculturalisme est peu présent à Grandvelle-et-le-Perrenot, où 1,63 % des résidents émanent de l'immigration.

Quels sont les revenus moyens à Grandvelle-et-le-Perrenot ?   

Avec les données qui suivent, vous avez accès à une vision précise de l'offre d'emploi à Grandvelle-et-le-Perrenot. 49,73 %, c'est le pourcentage des travailleurs à Grandvelle-et-le-Perrenot. Plus de 182 Grandvellois travaillent, parmi lesquels 51,43 % en tant qu'employés et ouvriers. Dans la commune grandvelloise, 6 % de la population active sont sans emploi. Plus de la moitié sont des femmes.
Le revenu moyen en France s'élevait à plus de 20 000 € en 2014. À Grandvelle-et-le-Perrenot, en 2016, les habitants ont justifié d'un revenu médian de 20 652 €.
Le marché immobilier d'une ville est fréquemment pris comme un indicateur adéquat du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus observés sont alors le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou bien la surface de ceux-ci. Question location, on compte moins d'1 % d'appartements non HLM de 3 pièces et environ 1 % de maisons non HLM de 5 pièces qui sont habités par des locataires. Les propriétaires sont respectivement environ 25 % à acheter une maison de 5 pièces et 45 % à choisir une maison de 6 pièces.

Quelques indicateurs sur la qualité de vie à Grandvelle-et-le-Perrenot

Différents chiffres sont à disposition pour évaluer la qualité de vie dans une commune. Parmi ces derniers, on trouve le nombre d'équipements comparé au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est parfait pour comprendre la capacité de la commune à répondre aux besoins de ses résidents. À Grandvelle-et-le-Perrenot, les infrastructures manquent un peu. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont assez nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 85.
Afin de s'assurer de la qualité de vie dans une commune, il est important de connaître l'éventuelle présence de pollution. La qualité de l'eau est-elle conforme ? Oui, à 100 %​, tant au niveau microbiologique ​ que physico-chimique​. Vous pouvez le regarder vous-même avec L'observatoire national de l'eau.