← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Recologne-lès-Rioz

Résumé du premier tour

Les habitants de Recologne-lès-Rioz ont été invités à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le premier tour des élections municipales avait réuni 68,86 % des électeurs en 2014. Ils étaient, cette année, 64,57 % à avoir voté (ce qui équivaut à une baisse de -4,29 points). Le taux de participation enregistré à l'échelle de la Haute-Saône pour ce scrutin a baissé en comparaison avec le précédent (79,63 % contre 66,86 % cette année).

Avec au moins la moitié des suffrages exprimés et le quart des voix des inscrits, un candidat est élu de façon automatique au conseil municipal.

Recologne-lès-Rioz : qui est en tête à la suite du premier tour des élections municipales 2020 ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (11) a été alloué dès le premier tour des municipales 2020 dans la ville de Recologne-lès-Rioz (70). Durant le 1er tour des élections municipales, Patrick Burguet et Cédric Hézard obtiennent 92,66 % des votes. À l'issue du premier tour, avec 91,74 % des votes en sa faveur, Gabriel Petit atterrit en troisième position. Ce tour a aussi permis à certains candidats, comme Anne-Marie Boyez (88,07 %), Mickaël Boyez (87,15 %), Sylviane Guillaume (87,15 %), Robert Travaillot (87,15 %), Jérôme Bergey (86,23 %), Séverine Vincent (83,48 %), Jean-Claude Gandon (82,56 %) et Stéphane Van-Hoorne (82,56 %), de réaliser des résultats élevés.

Ce sont les membres du conseil municipal eux-mêmes qui vont à présent choisir parmi eux le nouveau maire.

Résultats du premier tour - Recologne-lès-Rioz

Abstention : 35.43% Participation : 64.57%

Résultats détaillés du tour 1

  • Patrick BURGUET, 92.66%



    Patrick BURGUET

    92.66 %

    101 votes

  • Cédric HÉZARD, 92.66%



    Cédric HÉZARD

    92.66 %

    101 votes

  • Gabriel PETIT, 91.74%



    Gabriel PETIT

    91.74 %

    100 votes

  • Anne-Marie BOYEZ, 88.07%



    Anne-Marie BOYEZ

    88.07 %

    96 votes

  • Mickaël BOYEZ, 87.15%



    Mickaël BOYEZ

    87.15 %

    95 votes

  • Sylviane GUILLAUME, 87.15%



    Sylviane GUILLAUME

    87.15 %

    95 votes

  • Robert TRAVAILLOT, 87.15%



    Robert TRAVAILLOT

    87.15 %

    95 votes

  • Jérôme BERGEY, 86.23%



    Jérôme BERGEY

    86.23 %

    94 votes

  • Séverine VINCENT, 83.48%



    Séverine VINCENT

    83.48 %

    91 votes

  • Jean-Claude GANDON, 82.56%



    Jean-Claude GANDON

    82.56 %

    90 votes

  • Stéphane VAN-HOORNE, 82.56%



    Stéphane VAN-HOORNE

    82.56 %

    90 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 226 habitants
  • 175 inscrits
  • Votants113 inscrits 64.57%
  • Abstentionnistes62 inscrits 35.43%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Covid-19 : Jean-Luc Mélenchon tient un meeting en réalité virtuelle samedi soir

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Recologne-lès-Rioz : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux se tiendra les 15 mars et 22 mars prochains, dans toutes les communes françaises. Petite spécificité pour les communes de moins de 1 000 habitants : pour se présenter aux élections, il n'est pas nécessaire de constituer une liste. En effet les citoyens votent directement pour leurs candidats.

Du côté de Recologne-Lès-Rioz, quels sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Robert Travaillot, qui dirige actuellement la ville de Recologne-Lès-Rioz, se représente aux élections. Jérôme Bergey a confirmé sa participation. Également dans les candidatures officielles, celles d'Anne-Marie Boyez, Mickaël Boyez, Patrick Burguet, Jean-Claude Gandon, Sylviane Guillaume, Cédric Hézard, Gabriel Petit, Stéphane Van-Hoorne et Séverine Vincent.

Les candidats qui atteignent une majorité absolue peuvent être élus à l'issue du premier tour, à condition qu'au moins le quart des habitants enregistrés sur les listes électorales leur aient témoigné leur confiance dans l'urne. S'il y a un second tour, ceux-ci ne seront élus et ne pourront prendre l'un des 11 sièges à pourvoir que s'ils obtiennent une majorité relative.

Recologne-lès-Rioz : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le conseil municipal sortant de Recologne-lès-Rioz remet ses places en jeu pour les élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Les Français ou les membres d'un pays de l'Union européenne, qui paient leurs impôts ou habitent dans la municipalité, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont priés d'aller aux bureaux de vote pour ce suffrage.

Les élections municipales à venir se différencieront-elles de celles de 2014 ?

Dans le cadre de ces élections municipales, les électeurs peuvent choisir plusieurs candidats à la fois et désigner des membres de deux listes différentes. Pour être visé par ce scrutin, dit plurinominal avec panachage, il faut vivre dans une commune de moins de 1000 habitants.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, ont été élus 11 membres du conseil municipal de la commune de Recologne-lès-Rioz. En compagnie de Daniel Battinger et Sébastien Bret, que les Marouillers avaient désignés pour diriger leur ville, on pouvait retrouver Stéphane Gandon, Anne-Marie Boyez, Cédric Hézard, Séverine Vincent mais aussi Robert Travaillot et Mickaël Boyez.
Assez peu de votes ont été comptabilisés pendant ces élections : sur un ensemble de 167 inscrits sur les listes électorales, seuls 115 électeurs ont voté. Ceci équivaut à une forte baisse par rapport à la participation aux élections municipales de 2008 qui atteignait 88,07 %.

Cette orientation remonte-t-elle aux précédentes élections ?

Alors que les Présidentielles se déroulaient en 2017, on comptait plusieurs scrutins depuis les dernières Municipales. Si on analyse la tendance du premier tour des précédentes Présidentielles à Recologne-lès-Rioz, le constat qui en ressort montre que les résultats étaient différents de ceux recensés au niveau national.
Les résultats du premier tour ont établi une disparité : Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Républicains) ont emporté les scores les plus élevés avec 32,39 % et 21,13 % des votes, devant Emmanuel Macron (En marche !) qui n'a obtenu que 18,31 %. Peu d'hésitation pour les résidents de Recologne-lès-Rioz au deuxième tour, car ils ont été 55,74 % à voter pour Marine Le Pen. 144 Marouillers sont allés voter lors du second tour des Présidentielles de 2017 (80 %) tandis que le taux de participation en 2012 était de 87,22 %. On note de ce fait une baisse différente de l'évolution constatée à l'échelle du pays (-5,8 points).
On remarquera à l'issue des élections européennes de 2019 les beaux scores obtenus par les listes suivantes : Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), avec 38,89 % des voix, et La République en Marche avec Renaissance avec 12,22 % des suffrages.

Quelques informations sur Recologne-lès-Rioz

Précision sur les élections municipales 2020 des 15 et 22 mars à Recologne-lès-Rioz. Le contexte socio-économique (écologie, mobilité, sécurité, accès aux soins...) représente un important indicateur à prendre en considération concernant la situation dans la municipalité.

Le profil des résidents de Recologne-lès-Rioz

C'est un petit village de Haute-Saône où habitent 249 individus. Aux côtés de Recologne-lès-Rioz, on retrouve Quenoche, Montboillon ou également Traitiéfontaine. Ces dernières comptent parmi les communes qui forment la Communauté de Communes du Pays Riolais. La ville est peu âgée. Aujourd'hui, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 16,88 % ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés se révèlent peu nombreux dans la commune de Recologne-lès-Rioz où ils constituent 2,81 % de la population.

Emploi, logement, revenus... Comment vit-on à Recologne-lès-Rioz ?

Les données qui suivent aident à se faire une idée de l'emploi à Recologne-lès-Rioz. Voici les catégories professionnelles majoritaires à Recologne-lès-Rioz : 60 % des actifs sont des professions intermédiaires et ouvriers. 53,01 % des habitants travaillent (soit environ 131 personnes). Les taux du chômage de la population marouillère font état de 7 % de chômeurs, dont une majeure partie sont des hommes.
En 2016, les Marouillers ont touché en moyenne 19 557 €. Un chiffre visiblement similaire au revenu moyen en France en 2014 (20 000 €).
Vente, locations, surfaces... sont des marqueurs sûrs du marché immobilier d'une ville. Qu'en est-il à Recologne-lès-Rioz ? Environ 5 % des Marouillers s'avèrent locataires de maison non HLM de 3 pièces et environ 4 % le sont de maisons non HLM de 4 pièces. Qu'achètent les habitants dans votre ville ? Les ménages sont un peu moins de 20 % à être propriétaires d'une maison de 5 pièces et environ 28 % d'une maison de 6 pièces.

Peut-on allier qualité de vie avec Recologne-lès-Rioz ?

Différents chiffres sont à disposition pour évaluer la qualité de vie dans une ville. Parmi ceux-ci, on compte le nombre d'équipements comparé au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est idéal pour représenter la capacité de la ville à satisfaire les besoins de ses résidents. À Recologne-lès-Rioz, les infrastructures manquent un peu. Si on compare avec la population totale, de nombreuses familles vivent à Recologne-lès-Rioz, car on répertorie actuellement 67 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
L'aménagement du territoire et les services publics sont des facteurs à connaître pour la sélection d'un lieu de résidence. La pollution également. Selon L'observatoire national de l'eau, la ​qualité de l'eau est ​à 100 % ​conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​.