← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Jean-de-Nay

Les électeurs de Saint-Jean-de-Nay sont allés aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le premier tour des élections municipales a mobilisé 77,78 % des citoyens cette année. En 2014, ils étaient 84,51 % à s'être rendus aux urnes (baisse de -6,73 points). Le taux de participation au niveau de la Haute-Loire a baissé en comparaison avec celui du scrutin précédent (79,27 % contre 66,13 % cette année).

Une partie des sièges a été pourvue après le premier tour. Rappelons que pour les individus qui vivent dans une commune de moins de 1000 habitants, le scrutin est plurinominal. Des listes de candidats sont proposées mais ce sont les scores individuels de chacun qui sont pris en compte. Afin qu'un candidat soit en mesure de devenir membre du conseil municipal, il se doit de tenir compte des deux conditions suivantes : avoir emporté plus de 50 % des votes et avoir rassemblé au moins 25 % des inscrits.

Premier tour des élections municipales 2020 à Saint-Jean-de-Nay : quels sont les résultats ?

Avec 61,32 % des voix, Jean-Philippe Rocon se retrouve en tête du premier tour des municipales. Dominique Thollet a obtenu les suffrages de 60,93 % des habitants. Ses 57,03 % de votes récoltés mettent Yves Masserand en troisième position dans le classement.

Par ailleurs, les électeurs ont choisi certains candidats, notamment Franck Mouilhade (54,29 %), Patrick Pigeon (53,90 %), Marie-Rose Portal (53,51 %), Stéphane Chabrier (52,73 %), Jean Marc Nauton (52,73 %) et Dominique Olivé (51,95 %). Il faut noter que dans cette municipalité, les candidats restants ont séduit une part plus basse de citoyens. Les candidats Sébastien Ambert (49,21 %), Daniel Langlade (48,82 %), Patrice Garnier (48,43 %), Delphine Pelisse (48,43 %), Cyrille Ginhoux (46,48 %), Nathalie Ollier (44,92 %), André Ambert (42,96 %), Jérôme Ambert (42,18 %), Thierry Tendille (42,18 %), Yannick Haon (39,84 %), Valentine Roussel (39,84 %), Evelyne Beraud (37,89 %) et Damien Madrigal (36,32 %) en font notamment partie. Les candidats avec les meilleurs résultats au deuxième tour accéderont aux sièges restants au conseil municipal.

Dans ce hameau, on a compté 0,75 % de votes blancs et 3,01 % de bulletins estimés comme étant nuls.

Le 16 mars 2020, entre deux tours, le gouvernement a décidé de finalement reporter le second tour des élections municipales dans les communes où il devait se dérouler, comme Saint-Jean-de-Nay, en raison de l'épidémie de coronavirus touchant le pays. Aucune date de report n'a été confirmée pour l'instant.

Résultats Saint-Jean-de-Nay

Abstention : 22.22% Participation : 77.78%
  • Jean-Philippe ROCON
    61.32 %
    157 votes
  • Dominique THOLLET
    60.93 %
    156 votes
  • Yves MASSERAND
    57.03 %
    146 votes
  • Franck MOUILHADE
    54.29 %
    139 votes
  • Patrick PIGEON
    53.9 %
    138 votes
  • Marie-Rose PORTAL
    53.51 %
    137 votes
  • Stéphane CHABRIER
    52.73 %
    135 votes
  • Jean Marc NAUTON
    52.73 %
    135 votes
  • Dominique OLIVÉ
    51.95 %
    133 votes
  • Sébastien AMBERT
    49.21 %
    126 votes
  • Daniel LANGLADE
    48.82 %
    125 votes
  • Patrice GARNIER
    48.43 %
    124 votes
  • Delphine PELISSE
    48.43 %
    124 votes
  • Cyrille GINHOUX
    46.48 %
    119 votes
  • Nathalie OLLIER
    44.92 %
    115 votes
  • André AMBERT
    42.96 %
    110 votes
  • Jérôme AMBERT
    42.18 %
    108 votes
  • Thierry TENDILLE
    42.18 %
    108 votes
  • Yannick HAON
    39.84 %
    102 votes
  • Valentine ROUSSEL
    39.84 %
    102 votes
  • Evelyne BERAUD
    37.89 %
    97 votes
  • Damien MADRIGAL
    36.32 %
    93 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 379 habitants
    • 342 inscrits
    • Votants266 inscrits 77.78%
    • Abstentionnistes76 inscrits 22.22%
    • Votes blancs2 inscrits 0.75%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Saint-Jean-de-Nay

Les communes françaises sont invitées les 15 et 22 mars 2020 à voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux lors des élections. Les communes de moins de 1 000 habitants sont soumises à un mode de scrutin particulier, dans le sens où les électeurs ne votent pas pour une liste, mais directement pour les candidats qui ont validé leur candidature.

À Saint-Jean-De-Nay, qui sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. André Ambert a confirmé sa candidature. Il avait décroché un siège au conseil municipal suite aux municipales 2014. Jérôme Ambert, Sébastien Ambert, Evelyne Beraud, Stéphane Chabrier, Patrice Garnier, Cyrille Ginhoux, Yannick Haon, Daniel Langlade, Damien Madrigal, Yves Masserand, Franck Mouilhade, Jean Marc Nauton, Dominique Olivé, Nathalie Ollier, Delphine Pelisse, Patrick Pigeon, Marie-Rose Portal, Jean-Philippe Rocon, Valentine Roussel, Thierry Tendille et Dominique Thollet se présentent également aux élections.
Rappelons la règle : si plus d'un quart des habitants présents sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur, les candidats peuvent être élus dès le premier tour en cas de majorité absolue. S'il y a second tour, ils devront atteindre une majorité relative afin de pouvoir être élus et décrocher l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Jean-de-Nay ?

Les électeurs de Saint-Jean-de-Nay utiliseront leur droit de vote, dans le cadre des élections municipales 2020, pour désigner le nouveau conseil municipal, les 15 et 22 mars 2020. Sont invités à cette élection les Français ou les ressortissants d'un pays de l'UE, qui sont majeurs, qui sont inscrits sur les listes électorales françaises et qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la municipalité en question. Si vous réunissez ces conditions, vous êtes convié à voter.

Comment ont changé les tendances depuis les dernières élections municipales (2014) ?

Vivez-vous dans une commune de moins de 1000 habitants ? Si oui, vous aurez droit à un scrutin plurinominal avec panachage lors de ces élections municipales. C'est une élection où les électeurs sont libres de voter pour plusieurs candidats en même temps et peuvent élire des membres de deux listes différentes.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, ont été élus 11 membres du conseil municipal de la commune de Saint-Jean-de-Nay. Andre Ambert, Bernard Langlois, Sylvie Muru, Evelyne Beraud mais aussi Delphine Pelisse et Hervé Talon étaient en compagnie de Jean-Claude Rocher et Cyrille Ginhoux. Ces derniers avaient été choisis par les habitants de la commune pour les diriger.
Retour sur la participation : d'assez nombreux citoyens sont allés voter. En effet, 257 électeurs ont glissé un bulletin dans l'urne, pour une liste électorale de 368 noms. De fait, on constate une forte baisse en regard du taux de participation des élections municipales de 2008, qui affichait 90,08 %.

Cette évolution est-elle née lors des précédents scrutins ?

Les élections présidentielles, qui se sont tenues en 2017, comptent parmi les scrutins qui se sont déroulés depuis les dernières Municipales. Si l'on étudie les scores du premier tour des élections présidentielles de 2017 sur la ville de Saint-Jean-de-Nay, on observe qu'ils sont différents de ce qui a été enregistré à l'échelle du pays.
Le premier tour a fait ressortir des écarts, en particulier entre les résultats de François Fillon (Républicains, 16,43 % des voix), derrière Marine Le Pen (Front national, 25,36 % des suffrages) et Emmanuel Macron (En marche !, 20,71 % des votes). Avec 59,84 % des suffrages, le choix des résidents de Saint-Jean-de-Nay a été à l'avantage d'Emmanuel Macron. 277 habitants s'étaient rendus dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 77,59 % des citoyens de Saint-Jean-de-Nay, contre 86,92 % en 2012. Cette baisse du taux de participation est différente de la tendance notée dans le pays (-5,8 points au second tour).
Les élections européennes 2019 ont été profitables pour l'Union de la Droite et du Centre (28,41 % des votes) comme pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (22,16 %).

Saint-Jean-de-Nay : les données clefs

15 et 22 mars 2020 : jours des municipales. Les membres du conseil municipal de Saint-Jean-de-Nay devront donc évoquer l'état socio-économique de la municipalité (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Quel est le profil des résidents de Saint-Jean-de-Nay ?

À Saint-Jean-de-Nay, 355 habitants vivent dans ce hameau de Haute-Loire. La Communauté d'Agglomération du Puy-en-Velay réunit Saint-Jean-de-Nay avec diverses communes avoisinantes, telles que Blavozy, Mézères ou également Saint-Jean-d'Aubrigoux. La population reste dans l'ensemble peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 30,73 % ont entre 55 et 64 ans).

Saint-Jean-de-Nay : tout ce qu'il y a à connaître de son niveau de vie

Quelle est la situation du marché de l'emploi à Saint-Jean-de-Nay ? La réponse par le biais des statistiques suivantes. Représentant 54,17 % de la population en activité, les catégories des professions intermédiaires et ouvriers jouissent d'une bonne représentation. Les habitants de la commune en poste sont plus de 143 et forment 40,73 % des habitants. Parmi les citoyens actifs, 7 % de la population sont au chômage et plus de la moitié sont des hommes.
Les Français ont déclaré des revenus de 20 000 € en moyenne en 2014. Chiffre moins élevée que Saint-Jean-de-Nay : en effet, les habitants de la commune ont perçu un revenu médian de 17 455 € sur l'année 2016.
Les chiffres de l'immobilier sont assez significatifs, comme vous pouvez le remarquer. Évolutions dans la location : les maisons non HLM de 5 pièces représentent environ 3 % du marché et on répertorie environ 2 % de locataires de maison non HLM de 4 pièces. La part des propriétaires d'une maison de 4 pièces et celle d'une maison de 6 pièces sont respectivement d'environ 28 % et 33 %.

Comment déterminer si Saint-Jean-de-Nay propose une bonne qualité de vie ?

Les équipements du genre hôpitaux ou encore écoles manquent un peu à Saint-Jean-de-Nay. Si on compare avec la population totale, peu de familles habitent à Saint-Jean-de-Nay, car on recense aujourd'hui 48 enfants, âgés de 0 à 15 ans. On compte 1 établissement scolaire.
La pollution peut être un réel fléau si elle est fréquente ; les indices de qualité de l'eau ou de l'air sont des éléments instructifs sur le sujet. L'indice de qualité de l'air dans votre ville s'élève à 3,84 en moyenne sur l'année. Ce dernier est évalué sur base de différents niveaux de pollution : le dioxyde d'azote, l'ozone, le dioxyde de soufre et également les poussières. Selon L'observatoire national de l'eau, l'eau à Saint-Jean-de-Nay s'avère conforme à 50 % tant au niveau microbiologique ​que physico-chimique​.