Résumé de l'élection

Le 15 mars 2020, les résidents de Saint-Jean-Lachalm se sont rendus aux urnes pour les municipales. Lors du 1er tour des élections municipales, 76,98 % des électeurs s'étaient rendus aux bureaux de vote. Le taux de participation est de ce fait en baisse (-8,94 points) par rapport à 2014, puisqu'il était à l'époque de 85,92 %. Plus globalement, la participation dans le département de la Haute-Loire a baissé en comparaison de la précédente élection (79,27 % contre 66,13 % cette année).

Les membres du conseil municipal ont été en partie choisis à l'issue du premier tour, en fonction des scores des candidats. Mentionnons que dans le cas d'un scrutin plurinominal, établi automatiquement dans les communes de moins de 1000 habitants, les candidats se présentent sur des listes, mais ce sont les voix qu'ils emportent individuellement qui sont prises en compte. Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas devenir conseiller municipal. Il faut en effet obtenir plus de la moitié des suffrages exprimés et au moins 25 % des votes des inscrits.

Quels candidats sont en tête au premier tour des élections municipales 2020 à Saint-Jean-Lachalm ?

Au premier tour des municipales, c'est Sylvain Beraud qui arrive en première place avec 80,59 % des suffrages. Paul Braud a récolté les votes de 80,09 % des habitants. 78,10 %, tel est le score réalisé par Delphine Chacornac Beranger lors de ce tour, la poussant donc en troisième place.

Grâce à leur résultat assez élevé, Stéphane Gory (70,14 %), Thomas Chaverot (62,18 %), Denis Beraud (61,19 %), Isabelle Gaillard (57,21 %), Fabienne Besse (52,23 %) et Denis Gerenton (51,24 %) font partie des vainqueurs de ce tour. Dans cette ville, d'autres candidats ont comptabilisé une part plus faible des votes. C'est la situation dans laquelle se trouvent les candidats Paul Rodde (45,27 %), Josette Braud (43,78 %), Philippe Coste (43,78 %), Patrice Exbrayat (39,80 %), Mauricette Erbs (28,85 %), Christiane Coffinhal (20,89 %) et Stéphanie Marchesi (17,91 %). Au deuxième tour, sont élus, dans la limite des sièges disponibles à pourvoir, les candidats qui réalisent le plus de votes.

Le 16 mars 2020, entre deux tours, le gouvernement a décidé de finalement reporter le second tour des élections municipales dans les communes où il devait se dérouler, comme Saint-Jean-Lachalm, en raison de la pandémie de coronavirus touchant le pays. Aucune date de report n'a été arrêtée pour l'instant.

Résultats Saint-Jean-Lachalm

Abstention : 23.02% Participation : 76.98%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Sylvain BERAUD, , 80.59%, 162 votes

    Élu·e



    Sylvain BERAUD

    80.59 %

    162 votes

  • 2, Paul BRAUD, , 80.09%, 161 votes

    Élu·e



    Paul BRAUD

    80.09 %

    161 votes

  • 3, Delphine CHACORNAC BERANGER, , 78.1%, 157 votes

    Élu·e



    Delphine CHACORNAC BERANGER

    78.1 %

    157 votes

  • 4, Stéphane GORY, , 70.14%, 141 votes

    Élu·e



    Stéphane GORY

    70.14 %

    141 votes

  • 5, Thomas CHAVEROT, , 62.18%, 125 votes

    Élu·e



    Thomas CHAVEROT

    62.18 %

    125 votes

  • 6, Denis BERAUD, , 61.19%, 123 votes

    Élu·e



    Denis BERAUD

    61.19 %

    123 votes

  • 7, Isabelle GAILLARD, , 57.21%, 115 votes

    Élu·e



    Isabelle GAILLARD

    57.21 %

    115 votes

  • 8, Fabienne BESSE, , 52.23%, 105 votes

    Élu·e



    Fabienne BESSE

    52.23 %

    105 votes

  • 9, Denis GERENTON, , 51.24%, 103 votes

    Élu·e



    Denis GERENTON

    51.24 %

    103 votes

  • 10, Paul RODDE, , 45.27%, 91 votes



    Paul RODDE

    45.27 %

    91 votes

  • 11, Josette BRAUD, , 43.78%, 88 votes



    Josette BRAUD

    43.78 %

    88 votes

  • 12, Philippe COSTE, , 43.78%, 88 votes



    Philippe COSTE

    43.78 %

    88 votes

  • 13, Patrice EXBRAYAT, , 39.8%, 80 votes



    Patrice EXBRAYAT

    39.8 %

    80 votes

  • 14, Mauricette ERBS, , 28.85%, 58 votes



    Mauricette ERBS

    28.85 %

    58 votes

  • 15, Christiane COFFINHAL, , 20.89%, 42 votes



    Christiane COFFINHAL

    20.89 %

    42 votes

  • 16, Stéphanie MARCHESI, , 17.91%, 36 votes



    Stéphanie MARCHESI

    17.91 %

    36 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 282 habitants
  • 265 inscrits
  • Votants204 inscrits 76.98%
  • Abstentionnistes61 inscrits 23.02%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-Jean-Lachalm : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseils municipaux s'effectuera les 15 et 22 mars prochains, dans toutes les communes françaises. Dans les communes qui recensent moins de 1 000 habitants, les citoyens ne votent pas pour une liste, comme il est d'usage dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement déclaré leur candidature.

Qui sera candidat à Saint-Jean-Lachalm pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Paul Braud ne veut pas renoncer à la mairie de Saint-Jean-Lachalm et se représente. Denis Beraud se porte lui aussi candidat. Ce dernier avait obtenu un siège au conseil municipal à l'issue des élections municipales 2014. Sylvain Beraud, Fabienne Besse, Josette Braud, Delphine Chacornac Beranger, Thomas Chaverot, Christiane Coffinhal, Philippe Coste, Mauricette Erbs, Patrice Exbrayat, Isabelle Gaillard, Denis Gerenton, Stéphane Gory, Stéphanie Marchesi et Paul Rodde finalisent la liste des candidats officiels.
Pour information : pour qu'un candidat soit susceptible d'être élu au premier tour, il doit avoir atteint une majorité absolue et avoir rassemblé les votes de plus du quart des résidents inscrits sur les listes électorales. Si un second tour a lieu, celui-ci doit avoir remporté une majorité relative afin d'être élu et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Saint-Jean-Lachalm : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le conseil municipal sortant de Saint-Jean-Lachalm remet ses places en jeu pour les élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Si vous êtes français ou membre de l'Union européenne, que vous êtes majeur, inscrit sur les listes électorales françaises, et que vous résidez ou vous acquittez de vos impôts dans la municipalité, vous êtes prié de vous rendre au bureau de vote.

Quels étaient les scores des élections municipales 2014 ?

Les municipales ont une particularité pour les communes de moins de 1000 habitants. Les élus sont désignés via un scrutin plurinominal avec panachage, ce qui signifie que les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également désigner des membres de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été élus par les habitants de la ville de Saint-Jean-Lachalm, et ce dès le soir du premier tour. C'étaient Paul Braud et Emmanuel Fayolle qui avaient été élus par les habitants de la commune pour les administrer. Fabienne Besse, Joël Faisandier, Denis Gerenton, Denis Beraud mais aussi Philippe Coste et Abel Fayolle les ont accompagnés.
Bon à savoir : 243 citoyens ont choisi d'aller voter, parmi les 284 personnes inscrites sur la liste électorale. De fait, de nombreux électeurs ont exprimé leur voix. Par rapport à celui des élections municipales de 2008 (89,38 %), ce taux de participation sous-entend une forte baisse.

Une tendance similaire à d'autres élections ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les précédentes Municipales. Les dernières élections présidentielles, elles, remontent à 2017. Lors du premier tour des précédentes élections présidentielles, les résultats sur la commune de Saint-Jean-Lachalm s'avéraient très similaires à ce qui a été déclaré au niveau national.
Durant le premier tour, ce sont d'abord Emmanuel Macron (En marche !) puis Marine Le Pen (Front national) qui ont fini en tête avec respectivement 26,43 % et 24,23 % des votes exprimés, suivis de près par François Fillon (Les Républicains) qui a obtenu 17,62 % des suffrages. La répartition des voix au second tour a valorisé Emmanuel Macron qui a récolté 62,89 % des votes des citoyens de Saint-Jean-Lachalm. La participation des résidents de Saint-Jean-Lachalm au second tour était de 84,76 %, soit 228 habitants. À titre de comparaison, ils étaient 83,87 % en 2012.
L'Union de la Droite et du Centre d'un côté, et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) de l'autre avaient respectivement emporté 27,1 % et 25,81 % des voix aux élections européennes 2019.

Quelques informations sur Saint-Jean-Lachalm

Les élections municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, nous donnent une idée des chiffres socio-économiques à Saint-Jean-Lachalm.

Portrait : les habitants de Saint-Jean-Lachalm

À Saint-Jean-Lachalm, 289 résidents vivent dans ce hameau de Haute-Loire. Plusieurs communes sont liées à Saint-Jean-Lachalm depuis la création de la Communauté de Communes des Pays de Cayres et de Pradelles, par exemple Saint-Étienne-du-Vigan, Arlempdes ou également Cayres. La ville est peu âgée. Aujourd'hui, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 24,70 % ont entre 55 et 64 ans. Saint-Jean-Lachalm est une ville peu concernée par l'immigration avec 2,05 % d'immigrés au sein de sa population.

Plusieurs indicateurs sur le niveau de vie à Saint-Jean-Lachalm

Quelle est la situation du marché de l'emploi à Saint-Jean-Lachalm ? La réponse par le biais des chiffres qui suivent. Près de 124 habitants de la commune certifient travailler – soit 44,52 % de la population. Les agriculteurs exploitants et employés constituent 52,63 % de la population active. Les femmes sont particulièrement affectées par le chômage dans la commune. En effet, sur 7 % de demandeurs d'emploi, une majeure partie sont des femmes.
Le revenu moyen en France était de plus de 20 000 € en 2014. À Saint-Jean-Lachalm, en 2016, les habitants ont justifié d'un revenu médian de 16 938 €.
Pour enrichir cette étude du niveau de vie, il se révèle utile de considérer les données du marché immobilier. Environ 4 % des locataires habitent dans un appartement non HLM de 3 pièces et plus de 2 % dans une maison non HLM de 4 pièces. Lorsqu'il s'agit de l'achat d'un logement, les propriétaires sont attirés par les maisons de 5 pièces à un peu plus du quart quand un peu plus de 30 % choisissent des maisons de 6 pièces.

Comment qualifier l'environnement de vie dans la ville de Saint-Jean-Lachalm ?

Si vous vous penchez sur la qualité de vie dans la ville de Saint-Jean-Lachalm, notez que les équipements manquent un peu dans cette agglomération. On compte 49 enfants de 0 à 15 ans, soit un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants), pour 1 établissement scolaire dans la ville.
Soyez prudent pour ce qui est de la qualité de l'air ou de l'eau : ce sont des indices de la pollution environnante. Au niveau microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 50 % conforme sur ces deux plans.