← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Costaros

Résumé du premier tour

Les résidents de Costaros se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les municipales. En 2014, 74,53 % des électeurs avaient voté lors du premier tour des élections municipales. Cette année, ils ont été 56,31 % à voter, soit une baisse de -18,22 points. La participation à l'échelle de la Haute-Loire a baissé par rapport à celle du vote précédent (79,27 % contre 66,13 % cette année).

Si un candidat peut rassembler au moins 50 % des suffrages et plus du quart des inscrits, une place au conseil municipal l'attend.

Élections municipales 2020 à Costaros : quels sont les résultats du 1er tour ?

Les habitants de Costaros (43) apprennent donc maintenant qui seront leurs conseillers municipaux, étant donné que les 15 sièges ont déjà été attribués dès le 1er tour des municipales 2020. C'est Jean-Claude Reynaud qui, fort de 87,26 % des voix, est en première position, au premier tour des élections municipales. Patrice Bernard a convaincu 84,90 % des citoyens de la municipalité. Les suffrages comptabilisés en faveur de Jérôme Vega (83,96 %) le propulsent en troisième position. Lucie Bertrand (83,01 %), Denis Grasset (83,01 %), Bruno Gueyffier (83,01 %), Frédéric Ferret (82,07 %), Pierrette Solelhac (81,60 %), Sonia Bernard (81,13 %), Isabelle Grasset (81,13 %), Odette Jarousse (79,24 %), Daniel Vialla (76,88 %), Emilie Colly (76,41 %), Pascal Boudoul (71,69 %) et Pierre Gibert (69,81 %), qui ont obtenu un score élevé à la suite de ce tour, se sont garanti un siège au conseil municipal.

Dans ce village, 1,29 % de bulletins blancs et 7,33 % de suffrages nuls ont été recensés.

Les nouveaux membres du conseil municipal ayant été choisis, ils sont à présent conviés à désigner – dans leurs rangs – celui ou celle qui deviendra maire de la commune.

Résultats du premier tour - Costaros

Abstention : 43.69% Participation : 56.31%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-Claude REYNAUD, 87.26%



    Jean-Claude REYNAUD

    87.26 %

    185 votes

  • Patrice BERNARD, 84.9%



    Patrice BERNARD

    84.9 %

    180 votes

  • Jérôme VEGA, 83.96%



    Jérôme VEGA

    83.96 %

    178 votes

  • Lucie BERTRAND, 83.01%



    Lucie BERTRAND

    83.01 %

    176 votes

  • Denis GRASSET, 83.01%



    Denis GRASSET

    83.01 %

    176 votes

  • Bruno GUEYFFIER, 83.01%



    Bruno GUEYFFIER

    83.01 %

    176 votes

  • Frédéric FERRET, 82.07%



    Frédéric FERRET

    82.07 %

    174 votes

  • Pierrette SOLELHAC, 81.6%



    Pierrette SOLELHAC

    81.6 %

    173 votes

  • Sonia BERNARD, 81.13%



    Sonia BERNARD

    81.13 %

    172 votes

  • Isabelle GRASSET, 81.13%



    Isabelle GRASSET

    81.13 %

    172 votes

  • Odette JAROUSSE, 79.24%



    Odette JAROUSSE

    79.24 %

    168 votes

  • Daniel VIALLA, 76.88%



    Daniel VIALLA

    76.88 %

    163 votes

  • Emilie COLLY, 76.41%



    Emilie COLLY

    76.41 %

    162 votes

  • Pascal BOUDOUL, 71.69%



    Pascal BOUDOUL

    71.69 %

    152 votes

  • Pierre GIBERT, 69.81%



    Pierre GIBERT

    69.81 %

    148 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 629 habitants
  • 412 inscrits
  • Votants232 inscrits 56.31%
  • Abstentionnistes180 inscrits 43.69%
  • Votes blancs3 inscrits 1.29%

Article à la une des élections

Remaniement : Barbara Pompili attend "une prise en compte de ce sentiment qu'on ne peut pas négliger l'enjeu climatique, mais aussi l'enjeu de cohésion sociale"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Costaros : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises doivent préparer des élections afin d'élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Le fonctionnement de l'élection pour les communes de moins de 1 000 habitants diffère légèrement de celui des plus grandes villes. En effet, dans cette situation spécifique, les citoyens votent non pas pour une liste, mais directement pour des candidats (ceux dont la candidature a officiellement été acceptée).

Du côté de Costaros, quels sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Pierre Gibert est le maire actuel et se représente. Patrice Bernard est également en lice. Aux élections municipales de 2014, il avait obtenu un siège au conseil municipal. On trouve également, dans la liste des candidats, Sonia Bernard, Lucie Bertrand, Pascal Boudoul, Emilie Colly, Frédéric Ferret, Denis Grasset, Isabelle Grasset, Bruno Gueyffier, Odette Jarousse, Jean-Claude Reynaud, Pierrette Solelhac, Jérôme Vega et Daniel Vialla.

À noter : les candidats se retrouvent élus au premier tour dans le cas où ils remportent la majorité absolue, mais sous réserve que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes aient voté pour eux. Quant au second tour, si ce dernier a lieu, les candidats devront atteindre une majorité relative pour pouvoir être élus et prétendre à l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Costaros ?

Qui figurera au futur conseil municipal de Costaros ? Verdict à l'issue des élections municipales 2020, les 15 et 22 mars 2020. Si vous êtes français ou ressortissant de l'UE, que vous êtes majeur, inscrit sur les listes électorales françaises, et que vous habitez ou payez vos impôts dans la commune, vous êtes prié d'aller au bureau de vote.

Comment ont évolué les tendances depuis les précédentes élections municipales (2014) ?

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, lors de ces municipales, aux villes de moins de 1000 habitants. Cela veut dire que les électeurs choisissent plusieurs membres à la fois et peuvent aussi voter pour des candidats de deux listes différentes.
Que s'est-il passé le 23 mars 2014 à Costaros ? Dès le soir du premier tour, 15 membres du conseil municipal ont été désignés par les habitants. Les Costarossiens avaient laissé à Odette Jarousse et Patrice Bernard le soin de gérer leur municipalité. Pascal Boudoul, Pierre Gibert, Isabelle Picaud, Jean-Claude Reynaud mais aussi Guy Fargette et Maîté Vincent étaient chargés, en parallèle, de les assister.
On compte 319 votants pour 428 présents sur les listes électorales. On remarque ici une forte baisse du taux de participation lorsque l'on fait un comparatif avec celui de 2008 (86,54 %) aux dernières élections municipales.

Les précédents scrutins ont-ils révélé la même tendance ?

Plusieurs élections se sont tenues dans l'intervalle entre les dernières Municipales et cette année. Les élections présidentielles, en particulier, se sont déroulées en 2017. Si l'on confronte les résultats du premier tour des Présidentielles de 2017 sur la ville de Costaros, on constate qu'ils ont été différents de ceux enregistrés sur le reste du pays.
Le premier tour a fait émerger des disparités, notamment entre les résultats de François Fillon (Républicains, 18,8 % des suffrages), derrière Marine Le Pen (Front national, 24,5 % des votes) et Emmanuel Macron (En marche !, 24,22 % des voix). Au deuxième tour, enfin, c'est Emmanuel Macron qui est sorti majoritaire (58,19 %). Alors que la participation des résidents de Costaros au second tour était de 86,1 % en 2012, elle était de 81,94 %, soit 354 citoyens, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution enregistrée dans le pays entre les deux mêmes années.
Tandis que l'Union de la Droite et du Centre emportait 25,54 % des votes aux élections européennes 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a pu miser sur le soutien de 28,14 % des citoyens.

Costaros : les informations clefs

Mobilité, écologie, sécurité et accès aux soins sont les grands objectifs socio-économiques à Costaros pour les municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains.

Que connaît-on des personnes résidant à Costaros ?

544 résidents, voilà une info clé de Costaros, commune de Haute-Loire. Lors de la fondation de la Communauté de Communes des Pays de Cayres et de Pradelles, le village a été relié, par exemple, à Cayres, Landos ou bien Saint-Christophe-d'Allier. On croise dans la ville de Costaros une population peu âgée. Si les résidents répertorient 21,50 % d'individus entre 55 et 64 ans, la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans. Les chiffres de l'immigration à Costaros se révèlent peu élevés, avec 1,47 % d'immigrés.

Costaros : comment définir son niveau de vie ?

Le marché du travail est-il dynamique à Costaros ? La réponse à partir des statistiques qui suivent. Les actifs costarossiens constituent 48,26 % de la population. Près de 263 habitants travaillent. Pour ce qui est des catégories, 55,32 % de cette population sont des employés et ouvriers. Les personnes en demande d'emploi forment 12 % des habitants costarossiens. Les femmes sont surreprésentées (plus de la moitié).
Sur l'année 2014, le revenu fiscal médian était de 20 000 € sur toute la France. À Costaros, en 2016, les foyers ont touché en moyenne 18 607 € par an.
Si le niveau de vie dans une ville ne se résume pas à son marché immobilier, celui-ci en reste, toutefois, un excellent indicateur. Lorsqu'ils louent, les Costarossiens prennent pour 8 % un appartement non HLM de 3 pièces et pour environ 5 % une maison non HLM de 4 pièces. La proportion des propriétaires d'une maison de 5 pièces et celle d'une maison de 4 pièces sont respectivement d'environ 20 % et environ 25 %.

Peut-on allier qualité de vie avec Costaros ?

Pour estimer la qualité de vie au sein d'une ville, on peut se pencher sur le nombre d'installations comparé à la densité de population. De ce fait, à Costaros, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire sont assez nombreux. Avec ses 86 enfants âgés de 0 à 15 ans à Costaros, il est clair que la ville compte un assez grand nombre de familles par rapport à son nombre total de résidents. Aussi, ces jeunes disposent-ils d'espaces qui leur sont consacrés, dont 1 établissement scolaire.
Outre les équipements de la commune, il est important de savoir si la ville a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, pour jauger la pollution environnante. La qualité de l'eau est conforme à 50 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'indique L'observatoire national de l'eau.