Résumé de l'élection

Les résidents de Borne ont été appelés à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Les électeurs ont été 53,52 % à s'exprimer lors du premier tour des élections municipales. En 2014, ils étaient 70,45 % à s'être rendus aux urnes (baisse de -16,93 points). Dans le département de la Haute-Loire, la participation des citoyens à l'élection a baissé en regard du scrutin précédent : 79,27 % contre 66,13 % cette année.

Un candidat qui obtient plus de 50 % des votes considérés comme valables et 25 % des voix des inscrits pourra siéger au conseil municipal.

Quels candidats les citoyens de Borne ont-ils choisis au premier tour des élections municipales 2020 ?

À Borne (43), l'ensemble des 11 sièges à remporter a donc déjà été octroyé dès le premier tour des élections municipales 2020. Avec 92,50 % des suffrages, Nicolas Gire arrive en première place du premier tour des élections municipales. Concernant Nicolas Dumas et Séverine Masseboeuf, ils emportent 91,87 % des voix. Le score élevé de plusieurs candidats, comme Frédéric Chevallier (91,25 %), Marie-Pierre Jouve (90,62 %), Yoan Margerit (90,62 %), Laure Bayer (86,25 %), Michel Fromager (86,25 %), Annie Bouchet (85 %), Jean-Pierre Chabalier (84,37 %) et Christian Bringer (81,25 %), leur a également assuré un siège au conseil municipal.

Certains habitants de ce hameau ont voté blanc, à 1,71 %. Qui plus est, une part des bulletins a été déclarée nulle (6,86 %).

C'est maintenant aux nouveaux conseillers municipaux d'élire un maire parmi eux.

Résultats Borne

Abstention : 46.48% Participation : 53.52%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Nicolas GIRE, , 92.5%, 148 votes

    Élu·e



    Nicolas GIRE

    92.5 %

    148 votes

  • 2, Nicolas DUMAS, , 91.87%, 147 votes

    Élu·e



    Nicolas DUMAS

    91.87 %

    147 votes

  • 3, Séverine MASSEBOEUF, , 91.87%, 147 votes

    Élu·e



    Séverine MASSEBOEUF

    91.87 %

    147 votes

  • 4, Frédéric CHEVALLIER, , 91.25%, 146 votes

    Élu·e



    Frédéric CHEVALLIER

    91.25 %

    146 votes

  • 5, Marie-Pierre JOUVE, , 90.62%, 145 votes

    Élu·e



    Marie-Pierre JOUVE

    90.62 %

    145 votes

  • 6, Yoan MARGERIT, , 90.62%, 145 votes

    Élu·e



    Yoan MARGERIT

    90.62 %

    145 votes

  • 7, Laure BAYER, , 86.25%, 138 votes

    Élu·e



    Laure BAYER

    86.25 %

    138 votes

  • 8, Michel FROMAGER, , 86.25%, 138 votes

    Élu·e



    Michel FROMAGER

    86.25 %

    138 votes

  • 9, Annie BOUCHET, , 85%, 136 votes

    Élu·e



    Annie BOUCHET

    85 %

    136 votes

  • 10, Jean-Pierre CHABALIER, , 84.37%, 135 votes

    Élu·e



    Jean-Pierre CHABALIER

    84.37 %

    135 votes

  • 11, Christian BRINGER, , 81.25%, 130 votes

    Élu·e



    Christian BRINGER

    81.25 %

    130 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 425 habitants
  • 327 inscrits
  • Votants175 inscrits 53.52%
  • Abstentionnistes152 inscrits 46.48%
  • Votes blancs3 inscrits 1.71%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Borne : le contexte politique des élections municipales

Les 15 et 22 mars 2020, les communes françaises doivent organiser des élections afin de voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les citoyens élisent directement leurs candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Qui sera candidat à Borne pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. À Borne, la maire en fonction Annie Bouchet propose sa candidature à sa réélection. Laure Bayer est également en lice. Aux municipales de 2014, elle avait obtenu un siège au conseil municipal. Vous trouverez aussi sur la liste des candidats à Borne Christian Bringer, Jean-Pierre Chabalier, Frédéric Chevallier, Nicolas Dumas, Michel Fromager, Nicolas Gire, Marie-Pierre Jouve, Yoan Margerit et Séverine Masseboeuf.
Afin d'être élus au moment du premier tour, les candidats sont contraints d'atteindre une majorité absolue, mais ils doivent également avoir remporté au minimum le quart des votes des citoyens enregistrés sur les listes. Dans le cas où un second tour s'avère nécessaire, la condition pour être élu, et pour se voir accorder l'un des 11 sièges à pourvoir, est de remporter une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Borne ?

La ville de Borne désignera un nouveau conseil municipal lors des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Le fait d'être majeur est une condition nécessaire pour voter à ces élections. On doit aussi être inscrit sur les listes électorales, être français ou ressortissant de l'Union européenne, et payer ses impôts ou habiter dans la municipalité.

Zoom sur les scores des Municipales 2014

En quoi consiste un scrutin plurinominal avec panachage, qui s'applique aux communes de moins de 1000 habitants lors de ces municipales ? C'est un système où les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent même choisir des candidats de deux listes différentes.
À Borne, le 23 mars 2014, se tenait l'élection de 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Avec Laure Bayer, Alain Berger, Jean Pierre Chabalier, Michel Fromager mais aussi Annie Bouchet et Marie Pierre Jouve, Emmanuelle Chevallier et Cedric Fillere avaient été désignés pour administrer les Bornais.
Le bilan des élections a permis de constater que 217 votants se sont rendus à leur bureau de vote, sur 308 personnes présentes sur les listes. Ainsi, d'assez nombreuses personnes ont exprimé leur choix politique. Ce taux de participation indique une forte baisse en comparaison de celui des élections municipales de 2008 : il affichait cette année-là 88,42 %.

Cette tendance existait-elle au moment du scrutin précédent ?

Il n'y a pas eu d'élection depuis les Présidentielles de 2017, mais plusieurs votes se sont déroulés depuis les dernières Municipales. Retour en 2017 à Borne : les résidents ont voté lors du premier tour des Présidentielles et les résultats se sont avérés différents de ce qui a pu être observé dans le reste du territoire.
L'écart s'est agrandi entre Emmanuel Macron (En marche !) qui a obtenu 17,51 % des voix au premier tour, et Marine Le Pen (Front national) d'une part et Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) d'autre part, qui ont emporté 28,4 % et 19,46 % des suffrages. Il y aura eu 54,72 % de votes des habitants de Borne pour Emmanuel Macron au deuxième tour. Lorsqu'on compare la participation au second tour de 2012 à celle des précédentes élections présidentielles au niveau national, on remarque une baisse de -5,8 points, évolution différente de celle relevée à Borne. Effectivement, 82,18 % des Bornais ont voté au second tour des dernières élections présidentielles, alors qu'ils étaient 88,97 % en 2012.
Lors des élections européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a su convaincre, avec 26,95 % des suffrages. Elle était suivie par l'Union de la Droite et du Centre qui, pour sa part, en a réuni 26,35 %.

Borne : les informations clefs

Les 15 et 22 mars se déroulent les élections municipales en France. C'est donc le moment le plus indiqué de se rendre compte de la condition socio-économique dans la municipalité de Borne.

Borne : comment est sa population ?

En termes de démographie, Borne, un petit village de Haute-Loire, compte 413 résidents. Le rassemblement de la Communauté d'Agglomération du Puy-en-Velay a donné la possibilité d'attacher des villes comme Chapelle-Geneste, Saint-Pierre-du-Champ ou bien Le Monteil à ce petit village. Les habitants sont peu âgés : la majorité a entre 25 et 54 ans et 18,97 % des résidents ont entre 55 et 64 ans. Borne s'avère être une ville peu cosmopolite, 1,23 % de sa population sont issus de l'immigration.

Portrait des résidents de Borne : comment vivent-ils ?

Les données suivantes font état du marché du travail à Borne. Les habitants de la commune sont en majeure partie des ouvriers et employés. On estime qu'ils constituent 64,71 % des 201 Bornais actifs (les actifs représentent pour leur part 48,89 % de la population). Les chômeurs constituent environ 10 % des habitants bornais. Plus de la moitié des personnes déclarant toucher des allocations sont des hommes.
Les foyers bornais perçoivent des revenus similaires à la moyenne nationale. Le revenu médian à Borne s'élevait à 20 214 € par an durant l'année 2016. Au cours de l'année 2014, le revenu médian était d'environ 20 000 € en France.
Pour plus de détails au sujet du marché immobilier bornais, consultez les données qui suivent, elles devraient vous éclairer. Côté location dans la ville de Borne, on peut observer que les résidents portent leur choix sur la location des maisons non HLM de 4 pièces à 5 % et à plus de 4 % sur des maisons non HLM de 5 pièces. Dans quoi investissent les Bornais pour devenir propriétaires ? Ils s'avèrent autour de 20 % à choisir une maison de 4 pièces et 38 % une maison de 5 pièces.

Qualité de vie et Borne vont-ils ensemble ?

Les équipements manquent un peu à Borne pour satisfaire les besoins de ses résidents. La commune dispose de 1 établissement scolaire et compte ​76 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
La qualité de vie dans une ville est notamment liée à pollution environnante. À noter : la qualité de l'eau se révèle à 50 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut constater qu'elle remplit les normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.