Résultats des élections : Lagraulet-Saint-Nicolas

Accédez au détail des résultats dans votre région, votre département ou à celui des deux élections dans votre commune

Lagraulet-Saint-Nicolas (31480) en 2021 : élections régionales et départementales

Dernière mise à jour : mardi 20 avril 2021

Lagraulet-Saint-Nicolas et ses 254 résidents désigneront de nouveaux conseillers lors des élections régionales et départementales, qui se tiendront en juin. Le gouvernement a annoncé que, dans le cadre des règles sanitaires liées à la pandémie de coronavirus, les élections prévues en mars seraient reportées dans toutes les communes de France.

Élections régionales de 2015 à Lagraulet-Saint-Nicolas : quel contexte ?

Les 6 et 13 décembre 2015 étaient les dates des précédentes élections régionales. Avec 51,82 % des voix exprimées en sa faveur à Lagraulet-Saint-Nicolas et 44,81 % au niveau de la région, Carole DELGA (LUG) avait dominé de ces élections. En Occitanie, en 2015, l'Union de la Gauche a donc remporté les élections avec 44,81 % des suffrages. Le parti en place va tenter de renouveler sa victoire à l'occasion de cette nouvelle élection.

Pour information, l'objectif de ce scrutin est d'élire les 158 conseillers régionaux de l'Occitanie.

On répartit la moitié des sièges parmi l'ensemble des listes remportant au moins 5 % des votes, de manière proportionnelle. La liste obtenant la majorité absolue pour le premier tour ou arrivée en tête au second se voit allouer l'autre moitié des sièges.

Élections départementales 2015 à Lagraulet-Saint-Nicolas : retour sur cette période électorale

À Lagraulet-Saint-Nicolas, en 2015, les résidents ont été une majorité à faire confiance au binôme composé de M. JULIAN Alain et Mme VOLTO Véronique (PS). La majorité des suffrages a permis au même binôme (Parti Socialiste) de gagner l'élection sur le canton de Léguevin.

Au niveau de la Haute-Garonne, le Parti Socialiste s'était vu attribuer 40 sièges au conseil départemental. L'Union de la Droite avait remporté 6 sièges. À voir comment ces nouveaux scrutins modifieront (ou non) la donne. Il faut rappeler que ce vote permettra de nommer les 54 conseillers départementaux de la Haute-Garonne, département qui est découpé en 27 cantons.

Article à la une des élections

Le cas Muselier met (aussi) le bazar à En Marche

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections