← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Bellegarde-Sainte-Marie

Résumé du premier tour

Le vote pour les municipales s'est déroulé le 15 mars 2020 à Bellegarde-Sainte-Marie, tout comme dans les autres villes de la région. Le taux de participation au 1er tour des élections municipales était de 54,76 % alors qu'il atteignait 75 % en 2014 (baisse de -20,24 points). À l'échelle départementale (Haute-Garonne), on remarque que la participation a baissé depuis l'élection précédente. Elle était de 75,85 %, contre 61,57 % cette année.

Si plus du quart des inscrits et au moins 50 % des électeurs déposent un bulletin en faveur d'un candidat, ce dernier est élu au conseil municipal.

À Bellegarde-Sainte-Marie, quels candidats arrivent favoris au 1er tour des élections municipales 2020 ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été emportés dès le premier tour, les municipales 2020 s'achèvent donc à Bellegarde-Sainte-Marie (31). Robert Imbert obtient 92,39 % au 1er tour des élections municipales. 91,30 % des votants ont arrêté leur choix sur Laure Barthet, Ghislaine Briffon et Laurent Toporowski. Le chiffre élevé atteint par Severine Juvenelle (90,21 %), Pierre Hienne (89,13 %), Gilles Magné (89,13 %), Martine Cazeaux-Calvet (88,04 %), Christine Faure (88,04 %), Rémi Magné (86,95 %) et Paul Agius (85,86 %) démontre leur popularité.

L'élection du maire suit celle des nouveaux membres du conseil municipal. Il est du reste désigné parmi ceux-ci, mais également par eux.

Résultats du premier tour - Bellegarde-Sainte-Marie

Abstention : 45.24% Participation : 54.76%

Résultats détaillés du tour 1

  • Robert IMBERT, 92.39%



    Robert IMBERT

    92.39 %

    85 votes

  • Laure BARTHET, 91.3%



    Laure BARTHET

    91.3 %

    84 votes

  • Ghislaine BRIFFON, 91.3%



    Ghislaine BRIFFON

    91.3 %

    84 votes

  • Laurent TOPOROWSKI, 91.3%



    Laurent TOPOROWSKI

    91.3 %

    84 votes

  • Severine JUVENELLE, 90.21%



    Severine JUVENELLE

    90.21 %

    83 votes

  • Pierre HIENNE, 89.13%



    Pierre HIENNE

    89.13 %

    82 votes

  • Gilles MAGNÉ, 89.13%



    Gilles MAGNÉ

    89.13 %

    82 votes

  • Martine CAZEAUX-CALVET, 88.04%



    Martine CAZEAUX-CALVET

    88.04 %

    81 votes

  • Christine FAURE, 88.04%



    Christine FAURE

    88.04 %

    81 votes

  • Rémi MAGNÉ, 86.95%



    Rémi MAGNÉ

    86.95 %

    80 votes

  • Paul AGIUS, 85.86%



    Paul AGIUS

    85.86 %

    79 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 210 habitants
  • 168 inscrits
  • Votants92 inscrits 54.76%
  • Abstentionnistes76 inscrits 45.24%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Élections sénatoriales : comment fonctionnent-elles ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Bellegarde-Sainte-Marie : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises doivent gérer le renouvellement de leur conseil municipal au cours des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Petite particularité pour les communes de moins de 1 000 habitants : pour se présenter aux élections, il n'est pas nécessaire de former une liste. En effet les citoyens votent directement pour leurs candidats.

Municipales : le cru 2020 à Bellegarde-Sainte-Marie

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Martine Cazeaux-Calvet souhaite être maintenue à la tête de la mairie de Bellegarde-Sainte-Marie. Paul Agius se présente comme candidat. Il s'était d'ores et déjà présenté lors des élections municipales 2014 et avait décroché une place au conseil municipal. Également dans les candidatures retenues, celles de Laure Barthet, Ghislaine Briffon, Christine Faure, Pierre Hienne, Robert Imbert, Severine Juvenelle, Gilles Magné, Rémi Magné et Laurent Toporowski.

Il faut rappeler qu'une élection peut prendre fin à l'issue du premier tour, si le candidat obtient la majorité absolue et si au minimum un quart des citoyens enregistrés sur les listes électorales lui ont attribué leurs voix. Dans l'hypothèse d'un second tour, la majorité relative devra être atteinte afin qu'un candidat soit élu et puisse accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Bellegarde-Sainte-Marie ?

Les élections municipales 2020 se tiendront les 15 et 22 mars 2020, l'occasion pour Bellegarde-Sainte-Marie de désigner son nouveau conseil municipal. Pour glisser un vote dans l'urne, plusieurs conditions doivent être réunies. On doit être français ou ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, habiter ou payer ses impôts dans la municipalité en question, avoir plus de 18 ans et être inscrit sur les listes électorales françaises.

Compte-rendu des élections municipales de 2014

Lors des élections municipales, les scrutins s'adaptent aux communes. En effet, les électeurs des communes de moins de 1000 habitants bénéficient d'un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire qu'ils ont la possibilité de voter pour plusieurs candidats à la fois et aussi pour des membres de deux listes différentes.
Le conseil municipal était constitué le 23 mars 2014 : les résidents de la ville de Bellegarde-Sainte-Marie avaient choisi dès le soir du premier tour 11 membres de celui-ci. Accompagnés de René Helleringer, Martine Cazeaux-Calvet, Laurent Toporowski, Audrey Isely mais aussi Blandine Abadie et Gilles Magne, Christine Faure et Jean-Pierre Picard ont eu les faveurs des Bellegardiens pour les diriger.
Avec une liste comprenant 168 noms, d'assez nombreux électeurs sont allés aux bureaux de vote (126 d'entre eux). Ce taux de participation s'élevait à 78,21 % au moment des élections municipales de 2008. On observe donc facilement une forte baisse.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les scores de différentes élections ?

Plusieurs scrutins, dont, entre autres, les Présidentielles en 2017, ont eu lieu depuis les dernières élections municipales. Au premier tour des Présidentielles, en 2017, on note que le choix des habitants de Bellegarde-Sainte-Marie était identique à celui du reste des électeurs français.
Durant le premier tour, ce sont d'abord Emmanuel Macron (En marche !) puis François Fillon (Les Républicains) qui sont arrivés en tête avec respectivement 22,46 % et 20,29 % des suffrages exprimés, suivis de près par Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) qui a récolté 18,84 % des votes. Le deuxième tour a entraîné un choix majoritaire des résidents de Bellegarde-Sainte-Marie pour Emmanuel Macron, qui a obtenu 65,14 % des votes. Il est intéressant de noter que la baisse de la participation entre 2017 et 2012 est différente de ce qui a été constaté dans le pays (une participation en baisse de -5,8 points) : les citoyens de Bellegarde-Sainte-Marie étaient effectivement 85,71 % à voter en 2012 et 77,78 % en 2017.
Lors des élections européennes 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (20,34 % des voix) se classe après Europe Écologie (21,19 %).

Bellegarde-Sainte-Marie : les informations clefs

Élections municipales : les habitants de Bellegarde-Sainte-Marie devront se rendre aux urnes les 15 et 22 mars. Une opportunité pour en savoir plus sur la situation socio-économique de l'agglomération.

Quelles sont les caractéristiques propres aux habitants de Bellegarde-Sainte-Marie ?

192 résidents vivent dans ce hameau de Haute-Garonne. La Communauté de Communes des Hauts Tolosans permet de lier à Bellegarde-Sainte-Marie des villes et des villages, comme Montaigut-sur-Save, Laréole ou également Saint-Paul-sur-Save. Les Bellegardiens sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 21,49 % ont entre 55 et 64 ans). 8,72 %, c'est la proportion d'immigrés habitant à Bellegarde-Sainte-Marie. Un taux assez élevé.

Plusieurs indicateurs concernant le niveau de vie à Bellegarde-Sainte-Marie

Ces chiffres aident à évaluer le marché du travail à Bellegarde-Sainte-Marie. 47,69 %, c'est le pourcentage des travailleurs à Bellegarde-Sainte-Marie. Plus de 90 Bellegardiens travaillent, parmi lesquels 60 % comme employés et cadres et professions intellectuelles supérieures. Au sein de la commune bellegardienne, les demandeurs d'emploi représentent 5 % des résidents – dont plus de la moitié sont des femmes.
Les chiffres montrent qu'en matière de niveau de vie Bellegarde-Sainte-Marie est plus élevée que la moyenne nationale. Les revenus moyens des Bellegardiens s'élèvent à 25 096 € par an en 2016. Le revenu médian en France était de 20 000 € en 2014.
Le marché immobilier d'une commune est aussi un bon indicateur de son attractivité et du niveau de vie en général. 5 % des locataires bellegardiens résident dans une maison non HLM de 5 pièces et moins de 3 % dans un appartement non HLM de 3 pièces. S'il s'agit de l'achat d'un bien, les propriétaires sont séduits par les maisons de 5 pièces à un peu moins du quart quand 34 % choisissent des maisons de 6 pièces.

La qualité de vie à Bellegarde-Sainte-Marie est-elle en sa faveur ?

Il y a une raison pour laquelle les stratégies urbaines se concentrent principalement sur les équipements de la ville : en satisfaisant les besoins des habitants, elles assurent la qualité de vie dans leur ville. On peut noter qu'à Bellegarde-Sainte-Marie les infrastructures manquent un peu. On recense 36 enfants de 0 à 15 ans, soit un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants) dans la commune.
Outre les infrastructures, sachez que le niveau de pollution est parfois estimé via la qualité de l'air ou de l'eau. La qualité de l'eau se mesure, tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau indique effectivement qu'elle se révèle 100 % conforme.