← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Tarnès

Résumé du premier tour

Le 15 mars 2020, les habitants de Tarnès sont allés aux urnes pour les élections municipales. En 2014, la participation au premier tour des élections municipales était de 77,83 %. Elle était cette année de 60,94 %, ce qui équivaut à une baisse (-16,89 points) du taux de participation. La participation engendrée par cette élection au niveau du département (Gironde), de 55,59 %, a baissé par rapport à celle enregistrée lors du scrutin précédent (72,48 %).

Le rôle de conseiller municipal n'est pas accordé à tous les candidats. Afin de siéger au conseil, ils se doivent d'avoir réuni les votes de plus du quart des inscrits et d'au moins la moitié des électeurs.

Tarnès : qui est en tête à la suite du 1er tour des élections municipales 2020 ?

La totalité des 11 sièges du conseil a donc déjà été attribuée dès le 1er tour des élections municipales 2020 à Tarnès (33). C'est Jean Dupuy qui, avec 99,28 % des voix, est en première position, lors du premier tour des élections municipales. 98,56 % des votants ont décidé de cautionner Thierry Theron. À l'issue du premier tour, grâce à 97,84 % des suffrages en sa faveur, Nadine Dupart atterrit en troisième rang. Emmanuelle Eygreteau (95,68 %), Laurent Garbuio (95,68 %), Olivier Ranouil (94,96 %), Maryse Amouroux (92,08 %), Edwige Robledillo (90,64 %), Dorian Bardeau (87,76 %), Josian Déjean (87,76 %) et Jean-Luc Caboy (81,29 %) se distinguent également du fait de leur résultat élevé parmi les gagnants de ce tour.

Parmi les électeurs de ce hameau s'étant rendus aux bureaux de vote, certains ont choisi de voter blanc (1,41 %). En parallèle, un certain nombre des bulletins étaient nuls (0,70 %).

Il ne reste plus qu'aux nouveaux conseillers municipaux à choisir, parmi eux, le nouveau maire.

Résultats du premier tour - Tarnès

Abstention : 39.06% Participation : 60.94%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean DUPUY, 99.28%



    Jean DUPUY

    99.28 %

    138 votes

  • Thierry THERON, 98.56%



    Thierry THERON

    98.56 %

    137 votes

  • Nadine DUPART, 97.84%



    Nadine DUPART

    97.84 %

    136 votes

  • Emmanuelle EYGRETEAU, 95.68%



    Emmanuelle EYGRETEAU

    95.68 %

    133 votes

  • Laurent GARBUIO, 95.68%



    Laurent GARBUIO

    95.68 %

    133 votes

  • Olivier RANOUIL, 94.96%



    Olivier RANOUIL

    94.96 %

    132 votes

  • Maryse AMOUROUX, 92.08%



    Maryse AMOUROUX

    92.08 %

    128 votes

  • Edwige ROBLEDILLO, 90.64%



    Edwige ROBLEDILLO

    90.64 %

    126 votes

  • Dorian BARDEAU, 87.76%



    Dorian BARDEAU

    87.76 %

    122 votes

  • Josian DÉJEAN, 87.76%



    Josian DÉJEAN

    87.76 %

    122 votes

  • Jean-Luc CABOY, 81.29%



    Jean-Luc CABOY

    81.29 %

    113 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 260 habitants
  • 233 inscrits
  • Votants142 inscrits 60.94%
  • Abstentionnistes91 inscrits 39.06%
  • Votes blancs2 inscrits 1.41%

Article à la une des élections

Benjamin Griveaux chargé d'une mission sur l'alimentation des jeunes

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Tarnès : le contexte politique des élections municipales

Le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé lors des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants, les électeurs ne votent ici pas pour une liste, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront impérativement procédé au dépôt de leur candidature.

Municipales 2020 : quels sont les candidats qui se présentent à Tarnès ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Le maire actuel de Tarnès, Laurent Garbuio, est candidat à sa réélection. Maryse Amouroux a de la même manière officialisé sa candidature. Celle-ci s'était d'ores et déjà présentée aux élections municipales de 2014, lui permettant l'obtention d'un siège au conseil municipal. Aussi dans la course pour ces élections, Dorian Bardeau, Jean-Luc Caboy, Josian Déjean, Nadine Dupart, Jean Dupuy, Emmanuelle Eygreteau, Olivier Ranouil, Edwige Robledillo et Thierry Theron.

La règle est la suivante : les candidats ne peuvent être élus au premier tour que s'ils remportent une majorité absolue, et s'ils ont rassemblé les votes de plus du quart des habitants inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, ils devront atteindre une majorité relative afin de pouvoir être élus et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Tarnès : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, les habitants de Tarnès désigneront leur nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020. Sont concernées par ces élections les personnes majeures qui habitent ou paient leurs impôts dans la commune en question. Les électeurs peuvent être français, ou membres de l'UE.

Municipales 2014 : retour sur les détails des scores

Lors de ces municipales, les électeurs peuvent choisir plusieurs candidats en même temps et désigner des membres de deux listes différentes. Pour être visé par ce scrutin, dit plurinominal avec panachage, on doit vivre dans une municipalité de moins de 1000 habitants.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les citoyens de la ville de Tarnès avaient désigné 11 membres du conseil municipal. Patrick Alenda, Josian Dejean, Jean-Luc Caboy, Olivier Ranouil mais aussi Jean Dupuy et Isabelle Lacoste accompagnaient Emmanuelle Eygreteau et Aline Landais, qui ont été chargées par les Tarnésiens de les diriger.
Pour une liste électorale forte de 221 noms, 172 citoyens sont partis placer leur voix dans l'urne. On peut donc dire que d'assez nombreuses personnes se sont déplacées. À titre de comparaison, le taux de participation des élections municipales de 2008 affichait 76,81 %. De fait, on observe une légère hausse de la participation.

Cette tendance s'est-elle diffusée d'une élection à une autre ?

Depuis les précédentes Municipales, les électeurs ont été appelés plusieurs fois aux urnes, en particulier pour les Présidentielles (2017). Si l'on analyse les résultats du premier tour des Présidentielles de 2017 sur la commune de Tarnès, il en ressort qu'ils sont différents de ce qui a été recensé à l'échelle nationale.
Marine Le Pen (Front national) est arrivée en tête avec 26,87 % des voix, suivie par Emmanuel Macron (En marche !, 26,37 % des votes). Derrière, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) a obtenu 20,9 % au scrutin. À Tarnès, 61,75 % des votants ont opté pour Emmanuel Macron au second tour. 207 Tarnésiens sont allés voter lors du second tour des Présidentielles de 2017 (86,25 %) tandis que la participation en 2012 était de 88,41 %. On remarque de ce fait une baisse différente de l'évolution remarquée au niveau du pays (-5,8 points).
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) d'un côté, et Europe Écologie de l'autre avaient respectivement emporté 37,41 % et 21,09 % des suffrages aux Européennes 2019.

Tarnès : les données clefs

Écologie, accès aux soins, transports... l'examen des données socio-économiques d'une commune aide à bien souvent cerner les problématiques de ses habitants et expliquer en partie les résultats de l'élection municipale.

Tarnès : comment décrirait-on ses citoyens ?

À Tarnès, 325 personnes peuplent ce petit village de Gironde. Avec Périssac, La Rivière ou également Vérac, Tarnès fait partie de l'agglomération transfrontalière de la Communauté de Communes du Fronsadais. Si 19,31 % de la population ont entre 15 et 24 ans, la majorité des Tarnésiens a entre 25 et 54 ans. Avec 1,58 % de ses résidents issus de l'immigration, la ville de Tarnès accueille un nombre peu élevé d'immigrés comparé à sa population globale.

Niveau de vie à Tarnès : comment se positionnent ses résidents ?

Les données qui suivent indiquent le marché de l'emploi à Tarnès. 54,43 %, c'est le pourcentage des actifs à Tarnès. Plus de 166 Tarnésiens travaillent, parmi lesquels 65,71 % en tant que professions intermédiaires et employés. 12 % des Tarnésiens sont à la recherche d'un travail, dont, une majeure partie sont des femmes.
Sur l'année 2016, les Tarnésiens avaient en moyenne gagné 21 830 €, un revenu médian similaire aux chiffres nationaux de 2014 : les Français ont en effet perçu environ 20 000 € en moyenne cette année-là.
Les Tarnésiens sont-ils propriétaires ou locataires ? De quel type de bien ? Les chiffres suivants vous informeront sur le sujet. Plus de 3 % des locataires tarnésiens habitent dans une maison non HLM de 3 pièces, quand moins de 3 % se révèlent locataires d'une maison non HLM de 2 pièces. Les propriétaires de maisons de 5 pièces sont 32 % lorsque les propriétaires de maisons de 6 pièces constituent, pour leur part, un peu moins du quart de la population.

Que dire de la qualité de vie à Tarnès ?

Dans la commune de Tarnès, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. La ville recense ​58 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Par-delà les infrastructures à disposition, vous aurez à cœur de connaître l'éventuelle pollution affichée dans les environs. Quelle est la qualité de l'eau à Tarnès ? L'observatoire national de l'eau signale qu'elle est à 100 % conforme.