← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Cologne

Résumé du premier tour

À Cologne et dans le reste de l'Hexagone, les municipales ont eu lieu le 15 mars 2020. Les électeurs ont été 51,59 % à voter lors du premier tour des élections municipales. En 2014, ils étaient 73,67 % à s'être rendus aux bureaux de vote (baisse de -22,08 points). La mobilisation des citoyens du Gers a baissé au regard de l'élection précédente (80,50 % contre 67,84 % cette année).

Si plus du quart des inscrits et au moins la moitié des électeurs glissent un bulletin en faveur d'un candidat, celui-ci est élu au conseil municipal.

À Cologne, quels candidats sont favoris au premier tour des municipales 2020 ?

À Cologne (32), les 15 sièges du conseil ont donc déjà été attribués dès le premier tour des élections municipales 2020. Emilie Lunardi obtient 98,61 % des suffrages au 1er tour des élections municipales. On compte 98,26 % des votants portant leur choix sur Christine Poirier. Avec 97,22 % des voix, Adrien Commere et Arlette Gaspard s'offrent la troisième place au premier tour. Myriam Chabanon (96,87 %), Jean-Claude Gaudon (96,52 %), Christophe Mirleau (96,52 %), Olivier Larrieu (96,18 %), Naïma Causse (95,48 %), Alain Hervé (95,13 %), Dominique Meheut (95,13 %), Angélique Trottin (95,13 %), Alain Delom (93,75 %), Cyril Romero (92,36 %) et André Touge (91,31 %) remportent aussi leur place de membre du conseil municipal, grâce à un résultat élevé.

Certains habitants de ce village ont fait le choix de voter blanc (1,03 %). D'autres ont déposé un bulletin invalide dans les urnes (0,34 %).

Comme les nouveaux conseillers municipaux ont été choisis, il est maintenant temps pour eux d'élire qui, parmi eux, obtiendra le statut de maire.

Résultats du premier tour - Cologne

Abstention : 48.41% Participation : 51.59%

Résultats détaillés du tour 1

  • Emilie LUNARDI, 98.61%



    Emilie LUNARDI

    98.61 %

    284 votes

  • Christine POIRIER, 98.26%



    Christine POIRIER

    98.26 %

    283 votes

  • Adrien COMMERE, 97.22%



    Adrien COMMERE

    97.22 %

    280 votes

  • Arlette GASPARD, 97.22%



    Arlette GASPARD

    97.22 %

    280 votes

  • Myriam CHABANON, 96.87%



    Myriam CHABANON

    96.87 %

    279 votes

  • Jean-Claude GAUDON, 96.52%



    Jean-Claude GAUDON

    96.52 %

    278 votes

  • Christophe MIRLEAU, 96.52%



    Christophe MIRLEAU

    96.52 %

    278 votes

  • Olivier LARRIEU, 96.18%



    Olivier LARRIEU

    96.18 %

    277 votes

  • Naïma CAUSSE, 95.48%



    Naïma CAUSSE

    95.48 %

    275 votes

  • Alain HERVÉ, 95.13%



    Alain HERVÉ

    95.13 %

    274 votes

  • Dominique MEHEUT, 95.13%



    Dominique MEHEUT

    95.13 %

    274 votes

  • Angélique TROTTIN, 95.13%



    Angélique TROTTIN

    95.13 %

    274 votes

  • Alain DELOM, 93.75%



    Alain DELOM

    93.75 %

    270 votes

  • Cyril ROMERO, 92.36%



    Cyril ROMERO

    92.36 %

    266 votes

  • André TOUGE, 91.31%



    André TOUGE

    91.31 %

    263 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 861 habitants
  • 566 inscrits
  • Votants292 inscrits 51.59%
  • Abstentionnistes274 inscrits 48.41%
  • Votes blancs3 inscrits 1.03%

Article à la une des élections

Bordeaux : le nouveau maire, Pierre Hurmic, pense aller "vers une interdiction" de la voiture

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Cologne : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux dans toutes les communes françaises s'effectuera les 15 mars et 22 mars 2020. Si votre commune comptabilise moins de 1000 habitants, vous pourrez donc directement choisir vos candidats, parmi ceux dont la candidature a été officiellement acceptée.

Cologne : qui sont les candidats aux élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Bien installé dans son fief de Cologne, André Touge est candidat à sa réélection à la mairie. Naïma Causse est candidate. Elle avait déjà obtenu un siège au conseil municipal lors des dernières municipales de 2014. Myriam Chabanon, Adrien Commere, Alain Delom, Arlette Gaspard, Jean-Claude Gaudon, Alain Hervé, Olivier Larrieu, Emilie Lunardi, Dominique Meheut, Christophe Mirleau, Christine Poirier, Cyril Romero et Angélique Trottin finalisent la liste des candidats officiels.

À noter : afin d'être élus dès le premier tour, les candidats auront l'obligation d'atteindre une majorité absolue, à la condition que plus du quart des résidents enregistrés sur les listes électorales aient voté pour eux. Pour être élus lors de l'hypothétique second tour et prendre l'un des 15 sièges à pourvoir, ceux-ci devront remporter une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Cologne ?

Les citoyens de Cologne prendront leurs responsabilités, les 15 et 22 mars 2020, pour élire leur nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020. Afin d'avoir la possibilité de voter durant cette élection, il faut bien sûr avoir plus de 18 ans et apparaître sur les listes électorales françaises. Il faut aussi être français ou membre de l'Union européenne, et habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité correspondante.

En 2014, à quoi ressemblaient ces Municipales ?

Les électeurs des communes de moins de 1000 habitants votent via un scrutin plurinominal avec panachage lors des municipales. Ainsi, ils désignent plusieurs membres en même temps et peuvent également choisir des candidats de deux listes différentes.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, 15 membres du conseil municipal ont été élus dans la ville de Cologne. Ayant pour rôle de diriger les Colognais, Jérémie Pasa et Jean-Claude Gaudon pouvaient compter sur Nathalie Lucas, Cyril Romero, Khader Ghezal, Dominique Meheut mais aussi Naïma Causse et Alain Hervé, à leurs côtés.
Les urnes ont recueilli d'assez nombreux votes (403, sur un total de 547 inscrits). Une hausse s'est fait sentir, par rapport au taux de participation de 71,66 % des Municipales, en 2008.

Les précédents scrutins ont-ils produit la même tendance ?

Les dernières Présidentielles datent de 2017, et il y a eu plusieurs votes depuis les précédentes Municipales. En se basant sur les résultats du premier tour des précédentes Présidentielles à Cologne, un examen comparatif suggère qu'ils s'avéraient identiques à ceux obtenus à l'échelle nationale.
Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que Marine Le Pen (Front national) se sont très bien placés au premier tour : 22,86 % des voix pour l'un, 21,94 % pour l'autre. Jean-Luc Mélenchon s'est placé derrière avec 20,09 % des suffrages. Il y aura eu une majorité des habitants de Cologne pour voter en faveur d'Emmanuel Macron (64,75 %). Lorsqu'on compare la participation au second tour de 2012 à celle des précédentes élections présidentielles au niveau national, on constate une baisse de -5,8 points, évolution assez similaire à celle relevée à Cologne. En effet, 78,81 % des Colognais ont voté au second tour des dernières élections présidentielles, alors qu'ils étaient 85,09 % en 2012.
Comptabilisant 27,21 % des votes, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) s'est détachée aux Européennes de 2019, suivie par Europe Écologie avec un score de 19,39 %.

Cologne : les données clefs

Avant les élections municipales qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, jetons un œil aux chiffres socio-économiques locaux.

Toutes les particularités des résidents de Cologne

Cette commune du Gers accueille 914 habitants. Cologne fait partie de la Communauté de Communes Bastides de Lomagne, qui est aussi composée de Saint-Léonard, Saint-Antonin ou Sainte-Anne. La majorité des habitants a entre 25 et 54 ans et 19,85 % ont entre 15 et 24 ans. Peu élevée, la part d'immigration constitue 5,66 % des individus habitant à Cologne.

Peut-on dire que Cologne offre un niveau de vie confortable à ses citoyens ?

Voici des chiffres clés pour connaître l'état de l'emploi dans Cologne. Près de 415 Colognais travaillent. Ils représentent 45,32 % de la population. La ville dénombre surtout des professions intermédiaires et ouvriers (59,21 %). Le taux d'inactivité de la population colognaise atteint environ 11 % des résidents (dont plus de la moitié sont des femmes).
Les Colognais touchent des revenus similaires à la moyenne, avec 19 941 € par an en 2016 face à plus de 20 000 € en France durant l'année 2014.
Concernant le marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon marqueur. Côté location dans la ville de Cologne, on peut constater que les habitants portent leur choix sur la location des maisons non HLM de 4 pièces à 5 % et à environ 5 % sur des appartements non HLM de 4 pièces. Un peu moins de 20 % des ménages s'avèrent propriétaires d'une maison de 4 pièces et ils sont environ 22 % à l'être d'une maison de 5 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre … Fait-il bon vivre à Cologne ?

Force est de reconnaître que les infrastructures essentielles (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) sont assez nombreuses à Cologne. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont assez nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 179. Pour eux, la ville recense ​ 1 établissement scolaire.
L'aménagement du territoire et les services publics sont des critères à connaître pour le choix d'un lieu de résidence. La pollution également. Le saviez-vous ? L'eau se révèle à 100 % conforme côté qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est spécifié par L'observatoire national de l'eau.