Résumé de l'élection

Champagne : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le conseil municipal sortant de Champagne remet ses places en jeu pour les élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Le fait d'avoir plus de 18 ans est un critère sine qua non pour voter lors de ces élections. On doit aussi être inscrit sur les listes électorales, être français ou membre de l'Union européenne, et payer ses impôts ou habiter dans la commune.

Retour sur les résultats des élections municipales 2014

En quoi consiste un scrutin plurinominal avec panachage ? Il s'agit d'un scrutin qui s'applique aux élections municipales, dans le cas des villes de moins de 1000 habitants. Cela veut dire que les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent d'ailleurs désigner des membres de deux listes différentes.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les habitants de Champagne avaient élu 11 membres du conseil municipal. Pour les administrer, les Champenois s'étaient fiés à Valérie Chesnoy, Mickael Moulin, Joël Siou et Jean-Marie Champeau. Séverine Rousseau, Christophe Chierici, Corine Rey, Hubert Blondel mais aussi Bertrand Hamel et Eric Plunian étaient chargés de les accompagner.
Une tendance est ressortie aux élections : assez peu de citoyens (122 participants pour 188 inscrits) sont partis placer leur bulletin dans l'urne. Cette participation suggère une forte baisse en regard des élections municipales de 2008 où elle atteignait 83,64 %.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les scores d'autres scrutins ?

Les précédentes élections présidentielles datent de 2017, et il y a eu plusieurs élections depuis les dernières élections municipales. À Champagne, les résidents de la commune ont voté au premier tour des élections présidentielles, en 2017, et leur choix a été différent de ce qui a été enregistré à l'échelle nationale.

Aucune information n'est disponible à Champagne

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections