← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Ancône

Résumé du premier tour

Les électeurs de la commune d'Ancône sont allés voter le 15 mars 2020 pour les municipales. On note un faible taux de participation dans la ville, à savoir 39,30 %. S'il paraît difficile de détailler l'ensemble des raisons derrière un tel chiffre, il est néanmoins possible d'effectuer un lien avec l'actuelle épidémie de coronavirus. Le pourcentage de citoyens s'étant mobilisés à l'échelle départementale (Drôme) a baissé en comparaison avec le scrutin précédent : 76,23 % contre 63,08 % cette année.

Les places au conseil sont allouées selon les scores de chaque liste. Au premier tour, dans le cas où une liste a obtenu la majorité absolue, elle remporte 50 % des sièges, tandis que les sièges restants sont répartis parmi l'intégralité des listes qui ont emporté des résultats supérieurs à 5 %.

Élections municipales 2020 à Ancône : quels sont les scores du 1er tour ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (15) a été attribué dès le premier tour des élections municipales 2020 à Ancône (26). Christophe Féret atteint 100 % au premier tour des élections municipales. 15 membres de sa liste ont été élus.

Soulignons que, au sein de ce village, il y a eu 7,01 % de bulletins blancs et 6,47 % de votes nuls.

Les nouveaux membres du conseil municipal ayant été élus, on attend maintenant que ces derniers élisent un maire dans leurs rangs.

Résultats du premier tour - Ancône

Abstention : 60.7% Participation : 39.3%

Résultats détaillés du tour 1

  • Christophe Féret, 100%

    Christophe Féret

    CONTINUONS ENSEMBLE POUR ANCÔNE

    100 %

    321 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 1192 habitants
  • 944 inscrits
  • Votants371 inscrits 39.3%
  • Abstentionnistes573 inscrits 60.7%
  • Votes blancs26 inscrits 7.01%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 15/15

Article à la une des élections

VIDEO. Un report des élections régionales en 2022 pose "des problèmes constitutionnels majeurs", selon Gérard Larcher

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Ancône : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, toutes les communes françaises sont invitées à voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Ces élections auront lieu les 15 mars et 22 mars prochains. Cette page vous présente les candidats de la ville d'Ancône.

Quels candidats sont en lice aux Municipales 2020 pour Ancône ?

Le 27 février était la date butoir pour soumettre sa candidature aux Municipales 2020. À Ancône, les candidats ne sont pas nombreux et une seule liste a été constituée : Christophe Féret est candidat, comme tête de liste de "CONTINUONS ENSEMBLE POUR ANCÔNE".

Ancône : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les élections municipales 2020 se tiendront les 15 et 22 mars 2020, l'occasion pour Ancône d'élire son nouveau conseil municipal. Les ressortissants d'un pays membre de l'UE sont aussi conviés à cette élection ! Il est nécessaire qu'ils réunissent tout de même les conditions suivantes : être majeur, être inscrit sur les listes électorales françaises, et payer ses impôts ou résider dans la ville correspondante.

Bilan de 2014, année des dernières Municipales

Les 23 et 30 mars 2014, un scrutin proportionnel de liste permettait aux résidents d'Ancône de désigner les membres du conseil municipal.
L'opinion, à Ancône, était franchement marquée vers la droite, comme dans la majorité des municipalités françaises. Sur les 15 sièges disponibles, la liste de la Droite MIEUX VIVRE ANCONE en avait remporté 12, grâce à un score de 55,01 %, obtenu au premier tour. La liste ANCONE AVANCE est sortie seconde du scrutin, nuançant cette tendance et décrochant 3 sièges au conseil.
Le taux de participation était en hausse par rapport aux précédentes Municipales de 2008. La participation, généralement assez élevée pour ce type d'élection, était passée de 78,71 % à 81,28 % au précédent scrutin.

La même tendance s'est-elle démarquée au cours des précédents scrutins ?

Entre les Présidentielles 2017 et ce jour, les tendances politiques paraissent identiques. Résultats du premier tour : Marine Le Pen (Front national) de même que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), en tête avec respectivement 38,71 % et 21,44 % des votes. Derrière, Emmanuel Macron (En marche !) a totalisé 17,65 % des suffrages. À Ancône, 55,34 % des électeurs ont opté pour Marine Le Pen au second tour. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, la participation à Ancône était de 84,68 %, tandis qu'elle atteignait 80,64 % en 2017 avec 783 votants. On observe donc une baisse différente de la variation constatée à l'échelle du pays (-5,8 points).
Alors que Renaissance (soutenue par La République en Marche) emportait 14,89 % des voix lors des élections européennes 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a pu miser sur le soutien de 32,6 % des électeurs.
Il sera pertinent d'étudier cette évolution lors des élections municipales 2020 afin de mesurer sa portée.

Ancône : les données clefs

Avant d'aller aux bureaux de vote lors des élections municipales (15 et 22 mars 2020), il peut être enrichissant pour les citoyens d'Ancône de se pencher sur les enjeux socio-économiques de leur municipalité.

Pour mieux cerner le profil des résidents d'Ancône

1 341 habitants vivent dans ce village de la Drôme. On trouve dans la Communauté d'Agglomération Montélimar Agglomération, avec Ancône, les communes de Savasse, Bonlieu-sur-Roubion ou Charols. Les habitants d'Ancône sont peu âgés : la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. En parallèle, 19,10 % ont entre 55 et 64 ans. En ayant 2,85 % de ses habitants issus de l'immigration, la ville d'Ancône accueille un nombre peu élevé d'immigrés en comparaison avec sa population globale.

Activité, immobilier, revenus... Comment vit-on à Ancône ?

Lorsque l'on examine les chiffres qui suivent en détail, on peut bien comprendre l'état du marché de l'emploi à Ancône. Voici le taux d'activité des Ancônais : près de 638 habitants travaillent, soit 48,17 % de la population. Les employés et ouvriers constituent 61,29 % des actifs. 13 % des habitants ancônais en âge de travailler sont au chômage, parmi eux plus de la moitié sont des femmes.
Si l'on veut comparer les chiffres, le niveau de vie à Ancône s'avère similaire à celui de la France. Le revenu fiscal médian des Ancônais s'élevait à 20 378 € durant l'année 2016 alors que le revenu fiscal médian français était de plus de 20 000 € au cours de l'année 2014.
On tend à penser qu'une ville est riche quand ses habitants sont, majoritairement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Ancône ? Dans la location, on remarque que les Ancônais louent plus souvent les appartements non HLM de 2 pièces ainsi que les appartements non HLM de 3 pièces. Ils sont 5 % à louer le premier type de logement et moins de 5 % le deuxième. Pour l'achat d'une habitation, on peut noter que les maisons de 4 pièces intéressent environ 25 % des propriétaires lorsqu'un peu plus du tiers préfère une maison de 5 pièces.

Fait-il bon vivre à Ancône ?

Si on se penche sur la qualité de vie des résidents, un bon indicateur reste la quantité d'équipements (écoles, hôpitaux, gares...) à disposition. À Ancône, ils manquent un peu pour satisfaire les habitants. Par rapport au nombre total d'habitants, on y compte un assez grand nombre de familles (303 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui habitent la ville. Ces derniers bénéficient de 2 établissements scolaires.
L'agencement du territoire et les services publics sont des facteurs à prendre en compte pour la sélection d'un lieu de vie. La pollution aussi. La qualité de l'eau est-elle conforme ? Oui, à 100 %​, tant sur le plan microbiologique ​ que physico-chimique​. Vous pouvez le regarder vous-même avec L'observatoire national de l'eau.