← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Le Pré-d'Auge

Résumé du premier tour

Les habitants du Pré-d'Auge étaient attendus ce 15 mars 2020 pour les élections municipales. Du fait d'un taux de participation de 44,12 %, on remarque que les électeurs se sont peu rendus aux urnes. Une faible mobilisation qui pourrait trouver ses racines dans l'épidémie actuelle de coronavirus. Dans le département du Calvados, le taux de participation a baissé par rapport à l'élection précédente (71,63 % contre 52,66 % cette année).

Si au moins 25 % des inscrits et plus de 50 % des votants déposent un bulletin pour un candidat, celui-ci est élu au conseil municipal.

Élections municipales 2020 au Pré-d'Auge : quels sont les scores du 1er tour ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (15) a été alloué dès le 1er tour des municipales 2020 au Pré-d'Auge (14). Résultats du premier tour des élections municipales : Arnaud De Russe arrive en tête avec 95,27 % des suffrages. Mickaël Provost a obtenu les voix de 93,81 % des citoyens. Avec un score de 93,45 %, on retrouve Jean-Marc Souef en troisième position du palmarès des candidats dès le premier tour. Le chiffre élevé atteint par Angélique Dermouchere (93,09 %), Jérôme Jonquet (92,72 %), Emilie Loiseleur (92,72 %), Didier Chabot (92,36 %), Catherine Marie (92 %), Claudine Aubey (89,81 %), Jean-Charles Andre (89,09 %), Murielle Hauvel (87,63 %), Émilie Souami (87,63 %), Sylvain Beaudrouet (87,27 %), Denis Pouteau (87,27 %) et Dany Lecointre (82,18 %) démontre leur popularité.

Place désormais à la nomination du maire parmi les membres du conseil municipal qui le désignent eux-mêmes.

Résultats du premier tour - Le Pré-d'Auge

Abstention : 55.88% Participation : 44.12%

Résultats détaillés du tour 1

  • Arnaud DE RUSSE, 95.27%



    Arnaud DE RUSSE

    95.27 %

    262 votes

  • Mickaël PROVOST, 93.81%



    Mickaël PROVOST

    93.81 %

    258 votes

  • Jean-Marc SOUEF, 93.45%



    Jean-Marc SOUEF

    93.45 %

    257 votes

  • Angélique DERMOUCHERE, 93.09%



    Angélique DERMOUCHERE

    93.09 %

    256 votes

  • Jérôme JONQUET, 92.72%



    Jérôme JONQUET

    92.72 %

    255 votes

  • Emilie LOISELEUR, 92.72%



    Emilie LOISELEUR

    92.72 %

    255 votes

  • Didier CHABOT, 92.36%



    Didier CHABOT

    92.36 %

    254 votes

  • Catherine MARIE, 92%



    Catherine MARIE

    92 %

    253 votes

  • Claudine AUBEY, 89.81%



    Claudine AUBEY

    89.81 %

    247 votes

  • Jean-Charles ANDRE, 89.09%



    Jean-Charles ANDRE

    89.09 %

    245 votes

  • Murielle HAUVEL, 87.63%



    Murielle HAUVEL

    87.63 %

    241 votes

  • Émilie SOUAMI, 87.63%



    Émilie SOUAMI

    87.63 %

    241 votes

  • Sylvain BEAUDROUET, 87.27%



    Sylvain BEAUDROUET

    87.27 %

    240 votes

  • Denis POUTEAU, 87.27%



    Denis POUTEAU

    87.27 %

    240 votes

  • Dany LECOINTRE, 82.18%



    Dany LECOINTRE

    82.18 %

    226 votes

  • Nathalie JARDIN, 24%



    Nathalie JARDIN

    24 %

    66 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 853 habitants
  • 655 inscrits
  • Votants289 inscrits 44.12%
  • Abstentionnistes366 inscrits 55.88%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Municipalités écologistes : à l'épreuve de la canicule

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Le Pré-d'Auge : le contexte politique des élections municipales

Lors des 15 mars et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Le fonctionnement du scrutin pour les communes de moins de 1 000 habitants se différencie légèrement de celui des plus grandes villes. En effet, dans ce cas spécifique, les électeurs votent non pas pour une liste, mais directement pour des candidats (ceux dont la candidature a officiellement été acceptée).

Le Pré-D'Auge : petite présentation des candidats aux élections municipales 2020

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats qui suivent. Le maire actuel du Pré-D'Auge, Denis Pouteau, est candidat à sa réélection. Jean-Charles Andre, qui avait obtenu un siège au conseil municipal après les élections municipales de 2014, se porte également candidat. Claudine Aubey, Sylvain Beaudrouet, Didier Chabot, Arnaud De Russe, Angélique Dermouchere, Murielle Hauvel, Nathalie Jardin, Jérôme Jonquet, Dany Lecointre, Emilie Loiseleur, Catherine Marie, Mickaël Provost, Émilie Souami et Jean-Marc Souef ont aussi validé leur candidature.

À noter : pour pouvoir être élus dès le premier tour, les candidats doivent rassembler la majorité absolue et avoir remporté les voix de plus d'un quart des habitants inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, une majorité relative doit être atteinte de manière à ce que les candidats soient élus et puissent prendre l'un des 15 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux au Pré-d'Auge ?

Les élections municipales 2020, lors desquelles les citoyens du Pré-d'Auge désigneront leur nouveau conseil municipal, se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Ce suffrage est ouvert aux Français ou aux ressortissants d'un pays de l'Union européenne. Il faut aussi être majeur, inscrit sur les listes électorales françaises et résider ou payer ses impôts dans la commune correspondante.

Retour sur 2014, année des dernières Municipales

Lors d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs ont la possibilité de voter pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes. Ce scrutin concerne les villes de moins de 1000 habitants lors des municipales.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, ont été élus 15 membres du conseil municipal de la ville du Pré-d'Auge. Pour épauler Jean-Marc Souef, Claudine Aubey et Elodie Gervais dans leurs missions, les Pré d'Augeois avaient pu miser sur Catherine Marie, Nelly Aulney, Murielle Hauvel, Angélique Dermouchere mais aussi Arnaud De Russe et Philippe Gautier.
Aux élections, seuls 414 votes ont été comptabilisés alors que la liste électorale dénombrait 623 inscrits au total. Cela prouve qu'assez peu d'électeurs étaient venus pour voter. Or, en 2008, les Municipales avaient vu leur taux de participation atteindre 73,06 %. Par conséquent, on assiste à une forte baisse de la participation.

L'examen des élections précédentes permet-il d'y découvrir la même tendance ?

Les électeurs sont revenus aux bureaux de vote plusieurs fois depuis les précédentes élections municipales. De fait, les Présidentielles ont eu lieu en 2017. Au Pré-d'Auge, les citoyens de la commune ont voté au premier tour des élections présidentielles, en 2017, et leur choix a été différent de ce qui a été recensé au niveau du pays.
Parmi les favoris du premier tour : Marine Le Pen (Front national, 28,6 % des voix), ainsi que François Fillon (Les Républicains, 20,18 % des suffrages), puis, derrière, Emmanuel Macron (En marche !, 19,3 % des votes). Emmanuel Macron a été élu par les résidents du Pré-d'Auge qui l'ont choisi à 56,09 %. Bon à savoir : la participation était de 85,6 %.
On relèvera à l'issue des élections européennes de 2019 les bons scores obtenus par les listes suivantes : Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), avec 30,03 % des suffrages, et Renaissance (soutenue par La République en Marche) avec 21,81 % des votes.

Quelques informations sur Le Pré-d'Auge

Les municipales ont lieu tous les 6 ans et permettent de désigner les membres du conseil municipal, appelés à gérer les affaires courantes de la municipalité. Donc, les résultats de ce vote seront un marqueur très fiable des grandes priorités des occupants du Pré-d'Auge, préoccupations que l'on peut analyser au vu des données socio-économiques suivantes.

Comment qualifierait-on la population résidant au Pré-d'Auge ?

887, c'est le nombre d'habitants qui vivent sur Le Pré-d'Auge. C'est une commune du Calvados. Il faut noter que Firfol, Saint-Jean-de-Livet ou également Courtonne-la-Meurdrac sont liées au Pré-d'Auge, notamment à travers la Communauté d'Agglomération Lisieux Normandie. La population pré d'augeoise est peu âgée. La majorité de la population pré d'augeoise a entre 25 et 54 ans, même si 19,57 % ont entre 55 et 64 ans. D'après les chiffres, Le Pré-d'Auge est peu concernée par l'immigration, à raison de 1,58 % de personnes immigrées parmi ses résidents.

Peut-on dire que Le Pré-d'Auge assure un niveau de vie confortable à ses habitants ?

Ces statistiques aident à évaluer le marché de l'emploi au Pré-d'Auge. 53,76 % des Pré d'Augeois sont des employés et ouvriers. La ville connaît un taux d'activité de 50,85 %, recensant près de 450 actifs. Les hommes sont plus concernés par le chômage : ils représentent une majeure partie des chômeurs en ville (7 % de la population en âge de travailler).
Les Français ont déclaré des revenus d'environ 20 000 € en moyenne durant l'année 2014. Chiffre similaire au Pré-d'Auge : en effet, les Pré d'Augeois ont perçu un revenu médian de 21 174 € en 2016.
Le marché immobilier du Pré-d'Auge vous éclairera encore davantage sur le niveau de vie des Pré d'Augeois. Évolutions dans la location pré d'augeoise : les maisons non HLM de 4 pièces constituent 6 % du marché et on répertorie environ 4 % de locataires de maison non HLM de 5 pièces. Les propriétaires de maisons de 5 pièces sont 33 % lorsque les propriétaires de maisons de 6 pièces représentent, quant à eux, environ 22 % de la population.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Comment vit-on au Pré-d'Auge ?

Afin de répondre aux besoins des résidents du Pré-d'Auge, il est indéniable que les infrastructures manquent un peu, si on examine les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). Avec ses 179 enfants âgés de 0 à 15 ans au Pré-d'Auge, il est clair que la ville compte un assez grand nombre de familles par rapport à son nombre total de résidents.
Afin de s'assurer de la qualité de vie dans une commune, il est important de prendre en compte la possible présence de pollution. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau se révèle 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.