← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : La Roque-Baignard

Résumé du premier tour

Les électeurs de La Roque-Baignard se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le taux de participation au premier tour des élections municipales est cette année de 61,16 %. Il atteignait 76,61 % à l'élection de 2014 - ce qui correspond à une baisse (-15,45 points). La participation dans le département du Calvados a baissé en comparaison avec le scrutin précédent. Elle était de 71,63 %, contre 52,66 % cette année.

Lors de cette élection, dès lors qu'un candidat obtient au moins 50 % des suffrages et le quart des voix des inscrits, il est élu au conseil municipal.

À La Roque-Baignard, quels candidats sont favoris au 1er tour des municipales 2020 ?

L'identité des 11 conseillers municipaux de La Roque-Baignard (14) est donc à présent connue dès le premier tour des municipales 2020. Yann Liblin, Benoit Marchal et Marguerite Percheron se démarquent lors du premier tour des municipales avec 91,89 % des votes. Marie Cavroy (90,54 %), Fabien Dedieu (90,54 %), Françoise Guillaumont (90,54 %), Michel Brunet (89,18 %), Bastien Leroy (82,43 %), Edwige Anquetil (68,91 %), Christine Van Daele (66,21 %) et Lucie Leroy (64,86 %) se sont assuré une place au conseil du fait de leur résultat élevé.

L'élection du maire fait suite à celle des nouveaux membres du conseil municipal. Il est d'ailleurs choisi dans les rangs de ces derniers, ainsi que par eux.

Résultats du premier tour - La Roque-Baignard

Abstention : 38.84% Participation : 61.16%

Résultats détaillés du tour 1

  • Yann LIBLIN, 91.89%



    Yann LIBLIN

    91.89 %

    68 votes

  • Benoit MARCHAL, 91.89%



    Benoit MARCHAL

    91.89 %

    68 votes

  • Marguerite PERCHERON, 91.89%



    Marguerite PERCHERON

    91.89 %

    68 votes

  • Marie CAVROY, 90.54%



    Marie CAVROY

    90.54 %

    67 votes

  • Fabien DEDIEU, 90.54%



    Fabien DEDIEU

    90.54 %

    67 votes

  • Françoise GUILLAUMONT, 90.54%



    Françoise GUILLAUMONT

    90.54 %

    67 votes

  • Michel BRUNET, 89.18%



    Michel BRUNET

    89.18 %

    66 votes

  • Bastien LEROY, 82.43%



    Bastien LEROY

    82.43 %

    61 votes

  • Edwige ANQUETIL, 68.91%



    Edwige ANQUETIL

    68.91 %

    51 votes

  • Christine VAN DAELE, 66.21%



    Christine VAN DAELE

    66.21 %

    49 votes

  • Lucie LEROY, 64.86%



    Lucie LEROY

    64.86 %

    48 votes

  • Matthieu GOUESNARD, 31.08%



    Matthieu GOUESNARD

    31.08 %

    23 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 111 habitants
  • 121 inscrits
  • Votants74 inscrits 61.16%
  • Abstentionnistes47 inscrits 38.84%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Benjamin Griveaux chargé d'une mission sur l'alimentation des jeunes

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

La Roque-Baignard : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises devront élire leurs nouveaux conseillers municipaux dans le cadre des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Le fonctionnement de l'élection pour les communes de moins de 1 000 habitants diffère quelque peu de celui des plus grandes villes. En effet, dans cette situation spécifique, les citoyens votent non pas pour une liste, mais directement pour des candidats (ceux dont la candidature a officiellement été retenue).

Municipales : le cru 2020 à La Roque-Baignard

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Edwige Anquetil sera candidate. Depuis les élections municipales 2014 où elle s'était présentée, elle a un siège au conseil municipal. Michel Brunet, Marie Cavroy, Fabien Dedieu, Matthieu Gouesnard, Françoise Guillaumont, Bastien Leroy, Lucie Leroy, Yann Liblin, Benoit Marchal, Marguerite Percheron et Christine Van Daele ont également été retenus comme candidats.

Il faut rappeler que, pour être élus au premier tour, les candidats sont obligés d'atteindre une majorité absolue. Ceux-ci doivent également avoir recueilli les votes d'au moins un quart des habitants inscrits sur les listes. S'il y a un second tour, les candidats doivent remporter une majorité relative afin d'être élus et pouvoir prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à La Roque-Baignard ?

Les élections municipales 2020 auront lieu les 15 et 22 mars 2020, l'occasion pour La Roque-Baignard de désigner son nouveau conseil municipal. Sont invités à se rendre aux bureaux de vote les individus majeurs qui paient leurs impôts ou habitent dans la municipalité. On doit également être inscrit sur les listes électorales françaises.

Mise en contexte de ces Municipales : retour en 2014

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, pour ces municipales, aux communes de moins de 1000 habitants. Cela signifie que les électeurs choisissent plusieurs membres à la fois et peuvent aussi voter pour des candidats de deux listes différentes.
À La Roque-Baignard, les résidents avaient désigné 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Pierre-Edouard Labbe, Michèle Leleu, Gérard Nicod, Marianne Houdaye mais aussi Jane-Marie Brohier et Annie Thuret accompagnaient Christine Van Daele et Philippe Motte, qui ont été chargés par les Baignarochains de les administrer.
Parmi les 124 inscrits sur les listes électorales, d'assez nombreux citoyens sont allés voter (95 suffrages). Cette participation indique une forte baisse en regard de celle déclarée à l'issue des dernières élections municipales, en 2008, où elle atteignait 80,19 %.

Cette tendance a-t-elle persisté d'un scrutin à l'autre ?

On note qu'ont eu lieu plusieurs votes depuis les élections municipales, et que les précédentes Présidentielles datent de 2017. En se basant sur les résultats du premier tour des précédentes Présidentielles à La Roque-Baignard, une analyse comparative suggère qu'ils s'avéraient différents de ceux obtenus à l'échelle du pays.
L'issue du premier tour positionne dans les meilleurs scores François Fillon (Les Républicains, 29,13 % des voix) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !, 25,24 % des suffrages), et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), derrière, avec 16,5 % des votes. La répartition des votes au second tour a valorisé Emmanuel Macron qui a obtenu 70,73 % des votes des habitants de La Roque-Baignard. 96 Baignarochains sont allés voter lors du second tour des Présidentielles de 2017 (82,05 %) tandis que le taux de participation en 2012 était de 81,74 %. On observe ainsi une hausse différente de l'évolution au niveau national (-5,8 points).
Comptabilisant 27,54 % des voix, la liste La République en Marche avec Renaissance s'est détachée aux élections européennes de 2019, suivie par Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avec un score de 18,84 %.

La Roque-Baignard : les informations clefs

Mobilité, écologie, sécurité et accès aux soins sont les principaux objectifs socio-économiques à La Roque-Baignard pour les élections municipales qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains.

Quelles sont les grandes particularités des résidents de La Roque-Baignard ?

Niveau population, La Roque-Baignard, un hameau du Calvados, compte 118 habitants. On trouve avec La Roque-Baignard, au sein des villes qui composent la Communauté de Communes Terre d'Auge, Bonneville-sur-Touques, Léaupartie ou également Le Fournet. La population est peu âgée dans la ville de La Roque-Baignard. Dans cette ville, 23,53 % des habitants ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Les résidents immigrés correspondent à 2,61 % de la population de La Roque-Baignard. Un nombre peu élevé.

Activité, immobilier, revenus... Comment vivent les résidents de La Roque-Baignard ?

Pour présenter une vision complète du marché du travail à La Roque-Baignard, les données suivantes sont primordiales. Les Baignarochains sont actifs à hauteur de 59,13 % de la population (soit près de 68 habitants). 77,78 % de la population active figure parmi les employés et professions intermédiaires. Les allocations de chômage sont perçues par 7 % de la population baignarochaine. Une majeure partie de ces bénéficiaires sont des hommes.
Les chiffres indiquent qu'en termes de niveau de vie La Roque-Baignard est plus élevée que la moyenne nationale. Les revenus moyens des Baignarochains s'élèvent à 23 396 € par an en 2016. Le revenu médian en France atteignait 20 000 € en 2014.
Les chiffres de l'immobilier baignarochain sont assez révélateurs, comme vous pouvez le remarquer. Sur le marché locatif baignarochain, les plus prisées sont les maisons non HLM de 4 pièces qui représentent plus de 4 % de la demande, ainsi que les maisons non HLM de 5 pièces à hauteur de plus de 4 %. Lorsqu'il s'agit de l'achat d'une habitation, les propriétaires sont séduits par les maisons de 6 pièces à 34 % quand 42 % choisissent des maisons de 5 pièces.

La qualité de vie à La Roque-Baignard est-elle en sa faveur ?

La Roque-Baignard est une ville où les infrastructures manquent un peu. Comparées à la population totale, les familles se révèlent peu nombreuses dans la commune (14 enfants âgés de 0 à 15 ans).
La pollution est également un élément à prendre en considération pour juger de la qualité de vie d'une ville. D'après L'observatoire national de l'eau, l'eau à La Roque-Baignard est conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.