Résumé de l'élection

C'est le 15 mars 2020 que se sont tenues les élections municipales à Montréal. Le 1er tour des élections municipales avait réuni 63,90 % des citoyens en 2014. Ils étaient, cette année, 64,30 % à avoir voté (ce qui équivaut à une très légère hausse de 0,40 point). Le taux de participation dans le département de l'Aude a baissé par rapport au scrutin précédent. Il était de 78,82 %, contre 67,53 % cette année.

Lorsqu'une liste est élue avec la majorité absolue dès le premier tour, elle compose d'office 50 % du conseil. Le reste des places est pour sa part distribué proportionnellement entre l'intégralité des listes ayant remporté plus de 5 % des suffrages.

Résultats du premier tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Montréal ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (19) a été attribué dès le 1er tour des élections municipales 2020 dans la ville de Montréal (11). C'est Bernard Breil qui, avec 50,23 % des votes, arrive en première position, au 1er tour des élections municipales. 15 candidats tirés de sa liste seront au conseil municipal. Jean-François Imbert (Montréal, une ambition commune !) est soutenu par 40,99 % des votants. Avec 4 candidats élus, le conseil municipal comptera des membres de sa liste.

Il faut également souligner que ce village a relevé 0,68 % de votes blancs et 1,58 % de votes invalides.

À présent, les membres du conseil municipal vont eux-mêmes désigner le maire parmi eux.

Résultats Montréal

Abstention : 35.7% Participation : 64.3%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Bernard Breil, , 50.23%, 435 votes

    15 élu·e·s

    Bernard Breil

    Transition et Renouvellement

    50.23 %

    435 votes

  • 2, Jean-françois Imbert, , 40.99%, 355 votes

    4 élu·e·s

    Jean-françois Imbert

    Montréal, une ambition commune !

    40.99 %

    355 votes

  • 3, Jean Lodovici, , 8.77%, 76 votes

    Jean Lodovici

    MONTREAL AUTREMENT

    8.77 %

    76 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 1912 habitants
  • 1378 inscrits
  • Votants886 inscrits 64.3%
  • Abstentionnistes492 inscrits 35.7%
  • Votes blancs6 inscrits 0.68%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 19/19

CARTE. Municipales 2020 : voici les 50 villes à suivre au second tour

Les candidats qualifiés au second tour avaient jusqu'au 2 juin à 18 heures pour se désister, se maintenir ou fusionner leurs listes. L'affiche est désormais connue dans les 4 900 communes où le conseil municipal doit encore être élu.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Montréal : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 et 22 mars 2020 sont prévues pour renouveler les conseillers municipaux des communes françaises. Si vous habitez Montréal, découvrez, dans cet article, les candidats dans votre ville.

Vous êtes curieux d'apprendre qui se présente à Montréal pour les élections municipales 2020 ?

Les candidatures retenues pour les futures Municipales 2020 ont dû être déposées avant le 27 février. Montréal présente ses candidats. Jean-François Imbert, tête de liste de Montréal, une ambition commune !, a déposé sa candidature. Les autres candidats sont Jean Lodovici et Bernard Breil, têtes de liste de "MONTREAL AUTREMENT" et "Transition et Renouvellement" (les listes sont "sans nuances" dans cette commune).

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Montréal ?

Le nouveau conseil municipal de Montréal sera choisi dans le cadre des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Afin d'être en mesure de voter durant ce scrutin, il faut évidemment être majeur et figurer sur les listes électorales françaises. Il faut aussi être français ou membre de l'UE, et habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité correspondante.

Mise en contexte de ces élections municipales : zoom sur 2014

De quelle façon avaient été élus les membres du conseil municipal de Montréal ? C'est via un scrutin proportionnel de liste que les électeurs avaient choisi leurs élus, les 23 et 30 mars 2014.
Contrairement à la majeure partie des communes françaises, c'est la gauche qui prédominait à Montréal. Lors du premier tour, c'est la liste Montréal pour tous (affiliée à la Gauche) qui est sortie majoritaire avec 100 % des suffrages. Elle a emporté 19 sièges sur les 19 disponibles.
En 2008, la participation aux Municipales était de 78,58 %. Normalement assez élevée, celle-ci fut en forte baisse au moment de l'élection suivante. La participation était en effet de 63,9 %.

Une tendance identique à d'autres scrutins ?

Les votants établissaient un panorama inverse des tendances lors des Présidentielles de 2017. Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) se sont bien positionnés au premier tour : 29,7 % des voix pour l'un, 22,91 % pour l'autre. François Fillon s'est placé derrière avec 17,88 % des votes. Au deuxième tour, enfin, c'est Emmanuel Macron qui s'est détaché (56,17 %). Les citoyens de Montréal ont été 1 039 à aller voter au second tour.
Lors des Européennes 2019, la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) (21,44 % des voix) se classe derrière Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (29,5 %).
Les élections municipales 2020 devront ainsi soit attester, soit réfuter cette évolution.

Quelques informations sur Montréal

Écologie, mobilité, accès aux soins... tels sont les premiers objectifs socio-économiques au centre des élections municipales des 15 et 22 mars 2020 à Montréal.

Portrait des résidents de Montréal

Montréal est une commune de l'Aude, comptant 1 896 résidents. Elle est grande de. Aux côtés de Montréal, on retrouve Plavilla, Lafage ou bien Villepinte. Ces dernières comptent parmi les villes qui constituent la Communauté de Communes Piège Lauragais Malepère. La commune est peu âgée. Actuellement, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 24,29 % ont entre 55 et 64 ans. 8,74 %, c'est le pourcentage d'immigrés habitant à Montréal. Un chiffre assez élevé.

Montréal : un aperçu du niveau de vie des habitants

Les données qui suivent servent à comprendre les taux du chômage à Montréal. Environ 744 Montréalais déclarent être en poste – soit 39,71 % de la population. Les employés et professions intermédiaires représentent 59,52 % de la population en âge de travailler. Les prestations de chômage sont touchées par 16 % des résidents montréalais. Une majeure partie de ces personnes sont des femmes.
Les Montréalais bénéficient d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale, avec un revenu fiscal médian de 18 919 € durant l'année 2016, contre 20 000 € en France au cours de l'année 2014.
En complément du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est un paramètre pertinent pour visualiser le niveau de vie des habitants d'une commune. Les Montréalais se révèlent, pour 6 %, locataires de maison non HLM de 4 pièces ainsi que pour moins de 5 % locataires de maison non HLM de 3 pièces. Les habitants de Montréal sont environ 25 % à être propriétaires d'une maison de 6 pièces et environ 20 % à posséder une maison de 5 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Comment vit-on à Montréal ?

Montréal est une commune où les infrastructures sont assez nombreuses pour répondre aux besoins de ses habitants. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont assez nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 340. Pour eux, la ville recense 1 crèche et ​ 4 établissements scolaires.
Pour la santé de tous, il faut savoir si l'air ou l'eau de la ville est de bonne qualité. La qualité de l'eau est-elle conforme ? Oui, à 100 %​, tant sur le plan microbiologique ​ que physico-chimique​. Vous pouvez le voir vous-même avec L'observatoire national de l'eau.