← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Courteron

Résumé du premier tour

Les élections municipales ont eu lieu à Courteron, où les électeurs étaient attendus ce 15 mars 2020. Au premier tour des élections municipales, 64,15 % des citoyens s'étaient rendus aux bureaux de vote. Un score en très légère baisse (-1,30 point) en comparaison avec 2014, où ils étaient 65,45 % à avoir voté. La mobilisation des électeurs de l'Aube a baissé au regard du scrutin précédent (74,43 % contre 61,47 % cette année).

Quand un candidat emporte au moins le quart des suffrages des inscrits et plus de la moitié des voix exprimées, il accède à sa place au conseil municipal.

Élections municipales 2020 à Courteron : quels sont les résultats du 1er tour ?

À Courteron (10), la totalité des 11 sièges à remporter a donc déjà été octroyée dès le premier tour des municipales 2020. Pour ces élections municipales, Alain Reaut arrive en première place du premier tour, fort de 89,70 % des votes. Concernant Fabienne Chambault, 88,23 % des suffrages lui reviennent. Le résultat de Danielle Potin (86,76 %) la hisse à la troisième place. Grâce à leur score élevé, Patricia Baillif (85,29 %), Laurence Delagneau (85,29 %), Benoit Fleury (85,29 %), Anne-Lise Huth (83,82 %), Emmanuel Mannoury (83,82 %), Gérard Gillot (64,70 %), Gaël Schreiber (64,70 %) et Jean-Pierre Cottet (60,29 %) figurent parmi les gagnants de ce tour.

Suite à l'élection des membres du conseil municipal, ces derniers sont priés d'élire le nouveau maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Courteron

Abstention : 35.85% Participation : 64.15%

Résultats détaillés du tour 1

  • Alain REAUT, 89.7%



    Alain REAUT

    89.7 %

    61 votes

  • Fabienne CHAMBAULT, 88.23%



    Fabienne CHAMBAULT

    88.23 %

    60 votes

  • Danielle POTIN, 86.76%



    Danielle POTIN

    86.76 %

    59 votes

  • Patricia BAILLIF, 85.29%



    Patricia BAILLIF

    85.29 %

    58 votes

  • Laurence DELAGNEAU, 85.29%



    Laurence DELAGNEAU

    85.29 %

    58 votes

  • Benoit FLEURY, 85.29%



    Benoit FLEURY

    85.29 %

    58 votes

  • Anne-Lise HUTH, 83.82%



    Anne-Lise HUTH

    83.82 %

    57 votes

  • Emmanuel MANNOURY, 83.82%



    Emmanuel MANNOURY

    83.82 %

    57 votes

  • Gérard GILLOT, 64.7%



    Gérard GILLOT

    64.7 %

    44 votes

  • Gaël SCHREIBER, 64.7%



    Gaël SCHREIBER

    64.7 %

    44 votes

  • Jean-Pierre COTTET, 60.29%



    Jean-Pierre COTTET

    60.29 %

    41 votes

  • Bertrand DEDINA, 48.52%



    Bertrand DEDINA

    48.52 %

    33 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 116 habitants
  • 106 inscrits
  • Votants68 inscrits 64.15%
  • Abstentionnistes38 inscrits 35.85%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Ils ont fait l'actu. Bruno Fortier, maire de Crépy-en-Valois, première commune confinée à cause du coronavirus : "il reste beaucoup d'amertume"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Courteron : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les 105 habitants de Courteron devront choisir les membres du conseil municipal de leur commune. Dans le cas des communes n'excédant pas 1 000 habitants, le principe de la liste n'existe pas, les électeurs devront choisir directement leurs candidats le jour du vote (à condition que ceux-ci aient soumis leur candidature).

Les élections municipales 2020 : tour d'horizon des candidats à Courteron

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Gérard Gillot, maire de Courteron, présente sa candidature pour un nouveau mandat. Patricia Baillif est également en lice. Aux élections municipales de 2014, elle avait obtenu un siège au conseil municipal. Fabienne Chambault, Jean-Pierre Cottet, Bertrand Dedina, Laurence Delagneau, Benoit Fleury, Anne-Lise Huth, Emmanuel Mannoury, Danielle Potin, Alain Reaut et Gaël Schreiber se rajoutent à la liste des candidats à Courteron.

S'ils décrochent la majorité absolue, les candidats peuvent être élus à l'issue du premier tour, sous réserve que plus du quart des résidents enregistrés sur les listes aient voté pour eux. En cas de second tour, les candidats doivent remporter la majorité relative pour alors accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Courteron : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, les habitants de Courteron désigneront leur nouveau conseil municipal, lors des élections municipales 2020. Pour rappel, plusieurs conditions doivent être réunies pour participer à ce vote. En plus d'être majeur et inscrit sur les listes électorales, il faut être français ou ressortissant de l'UE et habiter ou payer ses impôts dans la commune du vote.

Compte-rendu des Municipales de 2014

Les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent grâce à un scrutin plurinominal avec panachage lors des élections municipales. De fait, ils élisent plusieurs membres à la fois et peuvent aussi choisir des candidats de deux listes différentes.
Dans la commune de Courteron, les citoyens ont voté le 23 mars 2014 afin d'élire 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Avec Patricia Baillif, Emmanuel Mannoury, Erick Schreiber, Dominique Casanova mais aussi Alain Réaut et Claudie Cottet, Rémi Huth et Gérard Gillot ont eu les faveurs des Coutreniots pour les administrer.
Sur 110 inscrits, assez peu d'électeurs se sont rendus aux bureaux de vote. En effet, seuls 72 de ces derniers ont glissé un bulletin dans l'urne, une forte baisse par rapport à 2008. Les Municipales, cette année-là, avaient effectivement généré une participation de 84,82 %.

Les dernières élections ont-elles obtenu la même tendance ?

Les précédentes Présidentielles remontent à 2017, et il y a eu plusieurs votes depuis les dernières élections municipales. Les résidents de Courteron ont produit des résultats différents de ce qui a été enregistré au niveau du pays pour le premier tour des Présidentielles, en 2017.
Le premier tour a vu se distinguer Marine Le Pen (Front national) mais également Emmanuel Macron (En marche !) qui ont obtenu, respectivement, 31,82 % et 27,27 % des suffrages. Derrière, François Fillon (Les Républicains) a enregistré un score de 20,45 %. Le choix s'est fait au deuxième tour : les citoyens de Courteron ont élu Emmanuel Macron à 52,56 %. En 2012, 86,24 % des résidents de Courteron avaient pris part au second tour des élections présidentielles, contre 87 en 2017 (soit 76,99 %). Au niveau de la France en 2012, on notait une diminution de -5,8 points entre ces deux années, soit une évolution assez différente.
La République en Marche avec Renaissance a emporté un score de 22,41 % lors des élections européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a, quant à elle, obtenu 31,03 % des voix.

Quelques informations sur Courteron

Avant de se rendre aux bureaux de vote lors des élections municipales (15 et 22 mars 2020), il peut être enrichissant pour les citoyens de Courteron de se pencher sur les enjeux socio-économiques de leur municipalité.

Pour mieux cerner le profil des habitants de Courteron

À Courteron, 105 résidents vivent dans ce hameau de l'Aube. La fondation de la Communauté de Communes du Barséquanais en Champagne a permis de rattacher ce petit village à des communes voisines, comme Villy-en-Trodes, Fontette ou Essoyes. La population est peu âgée à Courteron. Ici, 28,13 % des résidents ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Actuellement, à Courteron, 3,81 % des résidents sont immigrés.

Voici des statistiques permettant d'avoir un aperçu du niveau de vie à Courteron

Taux de chômage et autres chiffres clés : le marché de l'emploi correspond à ce qui suit à Courteron. Les agriculteurs exploitants et artisans, commerçants, chefs d'entreprise sont les mieux représentés sur le marché de l'emploi à Courteron (70 % des actifs). La population active est formée de 54 individus, soit 52,38 % des Coutreniots. Les femmes coutreniottes sont globalement plus concernées par le chômage. Sur 7 % de demandeurs d'emploi, une majeure partie sont, en effet, des femmes.
Les ménages coutreniots disposaient d'un revenu médian de 22 893 € par an au cours de l'année 2014. À titre de comparaison, le revenu médian était d'environ 20 000 € en France cette même année.
Le marché immobilier d'une commune est fréquemment considéré comme un indicateur adapté du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus étudiés sont alors le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou bien la surface de ceux-ci. Que louent les Coutreniots ? La demande va à moins de 4 % sur des maisons non HLM de 2 pièces et à environ 4 % sur des maisons non HLM de 5 pièces. 36 % des résidents s'avèrent propriétaires d'une maison de 4 pièces alors qu'ils sont 34 % à posséder une maison de 6 pièces.

Courteron : y vit-on bien ?

Si vous vous penchez sur la qualité de vie dans la ville de Courteron, remarquez que les équipements manquent un peu dans cette commune. Avec ses peu nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la ville comptabilise 12 enfants de 0 à 15 ans.
Connaissez-vous le taux de pollution de votre ville ? La qualité de l'air ou de l'eau peut vous y aider. Avec L'observatoire national de l'eau, on peut noter que la qualité de l'eau est conforme à 100 %, tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.