← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Priest

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 qu'ont eu lieu les élections municipales à Saint-Priest. La ville fait état d'un taux de participation d'à peine 42,78 %, un score très faible qui interroge sur l'impact éventuel du coronavirus sur ces élections. La proportion de citoyens s'étant mobilisés au niveau du département (Ardèche) a baissé par rapport au scrutin précédent : 76,77 % contre 62,42 % cette année.

50 % des sièges du conseil sont distribués à la proportionnelle parmi toutes les listes ayant obtenu plus de 5 % des votes. De plus, selon la règle de la prime majoritaire, la liste électorale qui a emporté la majorité absolue dès le premier tour peut se prévaloir de l'autre moitié des sièges.

À Saint-Priest, qui est en tête au 1er tour des élections municipales 2020 ?

À Saint-Priest (07), les 15 sièges du conseil ont donc déjà été attribués dès le premier tour des élections municipales 2020. Au premier tour des élections municipales, c'est Sandrine Chareyre qui arrive en première place grâce à 100 % des suffrages. On retrouvera 15 membres de sa liste au conseil municipal.

Soulignons que, dans ce village, il y a eu 3,29 % de bulletins blancs et 15,13 % de votes invalides.

L'élection du maire suit celle des nouveaux membres du conseil municipal. Il est du reste désigné parmi ceux-ci, ainsi que par eux.

Résultats du premier tour - Saint-Priest

Abstention : 57.22% Participation : 42.78%

Article à la une des élections

franceinfo junior. Qui sont les candidats à l'élection présidentielle américaine ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-Priest : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal dans toutes les communes françaises se tiendra les 15 mars et 22 mars 2020. Vous cherchez les candidats de la ville de Saint-Priest ? Découvrez-les tous ici.

Élections municipales 2020 à Saint-Priest : les candidats

À Saint-Priest, une unique liste s'est enregistrée auprès de la préfecture : La figure de proue de "IMAGINE SAINT-PRIEST", Sandrine Chareyre a officialisé sa candidature. Celle-ci s'était d'ores et déjà présentée aux élections municipales de 2014, lui permettant d'obtenir un siège au conseil municipal.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Priest ?

Dans le cadre des élections municipales 2020, les résidents de Saint-Priest choisiront, les 15 et 22 mars 2020, un nouveau conseil municipal. Si vous êtes français ou membre de l'Union européenne et si vous résidez ou vous acquittez d'impôts dans cette ville, vous êtes donc appelé aux urnes. Il faut cependant que vous soyez majeur, que vous bénéficiiez de vos droits civiques et soyez inscrit sur les listes électorales saint-priéroux.

Retour sur les Municipales de 2014 : comment se sont-elles déroulées ?

Quels événements, les 23 et 30 mars 2014, à Saint-Priest ? Les membres du conseil municipal de la commune avaient été élus, au moyen d'un scrutin proportionnel de liste.
Saint-Priest était alors une commune de gauche, contrairement à la majeure partie des villes françaises. C'est la liste liée à la Gauche, Ensemble pour l'avenir de Saint-Priest, qui avait remporté les élections avec 55,2 % des suffrages au second tour. Elle avait décroché 12 sièges, sur 15 disponibles. Les électeurs avaient placé la liste AVEC VOUS POUR SAINT PRIEST deuxième du scrutin, nuançant la tendance évoquée précédemment. Elle emportait 3 sièges au conseil.
Aux dernières élections municipales, scrutin où la participation est généralement assez élevée, la fréquentation des bureaux de vote était en forte hausse. Elle passait de 65,79 % en 2008 à 76,44 %.

Une tendance identique lors d'autres élections ?

Les électeurs ont permis de fixer une tendance globale inverse durant les Présidentielles de 2017. Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) se sont très bien positionnés au premier tour : 27,76 % des votes pour l'un, 22,07 % pour l'autre. Marine Le Pen s'est classée derrière avec 21,5 % des voix. À Saint-Priest, 67,69 % des votants ont choisi Emmanuel Macron au second tour. En 2012, 85,3 % des habitants de Saint-Priest avaient pris part au second tour des élections présidentielles, contre 875 en 2017 (soit 81,17 %). À l'échelle de la France en 2012, on observait une diminution de -5,8 points entre ces deux années, soit une évolution assez différente.
Lors des Européennes 2019, la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) (17,57 % des voix) se place après Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (21,57 %).
Il faudra attendre les élections municipales 2020 pour étudier l'évolution de cette tendance.

Quelques informations sur Saint-Priest

Ces 15 et 22 mars prochains, les électeurs des petites et grandes agglomérations sont appelés à choisir leurs nouveaux conseillers municipaux. Les résultats lors des dépouillements pourront sans doute être expliqués au moyen des données socio-économiques de la municipalité : accès aux soins, écologie, chômage... Quels seront les enjeux de ces élections municipales 2020 ?

Saint-Priest : comment décrirait-on ses résidents ?

Saint-Priest est une ville d'Ardèche. Elle comptabilise 1 200 âmes. Plusieurs communes sont reliées à Saint-Priest depuis la création de la Communauté d'Agglomération Privas Centre Ardèche, comme Silhac, Chalencon ou également Alissas. Généralement, les Saint-Priéroux sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans). Cependant, 31,13 % de la population ont entre 55 et 64 ans. Au vu des chiffres, Saint-Priest s'avère peu concernée par l'immigration, à hauteur de 2,40 % de personnes immigrées parmi ses habitants.

Niveau de vie : tout ce qu'il est nécessaire de connaître de Saint-Priest

Un survol des secteurs suivants aide à bien cerner l'emploi à Saint-Priest. Ce village est surtout habité par des professions intermédiaires et ouvriers qui représentent 57,48 % de sa population active (plus de 576 Saint-Priéroux sont actifs, ce qui équivaut à 48,42 %). Le pourcentage de chômage des hommes est majoritaire dans l'agglomération saint-priéroux où 6 % de l'ensemble de la population sont au chômage.
Les Saint-Priéroux touchent des revenus similaires à la moyenne, avec 21 939 € par an en 2016 face à 20 000 € en France au cours de l'année 2014.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier reste un bon indicateur du niveau de vie des Saint-Priéroux. Les habitants sont 5 % à être locataires de maison non HLM de 4 pièces et plus de 2 % à louer une maison HLM de 4 pièces. Votre ville enregistre un taux de propriétaires de 21 % pour les maisons de 4 pièces contre un peu plus du tiers possédant des maisons de 5 pièces.

Comment savoir si Saint-Priest propose une bonne qualité de vie ?

Différents chiffres sont à disposition pour évaluer la qualité de vie dans une commune. Parmi ceux-ci, on trouve le nombre d'infrastructures rapporté au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est idéal pour représenter la capacité de la commune à satisfaire les attentes de ses résidents. À Saint-Priest, les équipements manquent un peu. Avec ses 221 enfants âgés de 0 à 15 ans à Saint-Priest, il est clair que la ville compte un assez grand nombre de familles par rapport à son nombre total de résidents. Aussi, ces jeunes disposent-ils d'espaces qui leur sont dédiés, dont 1 établissement scolaire.
Savoir à quel point un territoire est pollué apporte un renseignement important concernant la qualité de vie sur place. La vérification microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a servi à voir que sur ces deux plans : la qualité de l'eau est à 50 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau.