← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Béon

Résumé du premier tour

Le 15 mars 2020, les habitants de Béon sont allés dans l'isoloir pour les municipales. Au soir du scrutin lors du 1er tour des élections municipales, 50,14 % des citoyens étaient allés voter. En 2014, ils étaient 63,50 % (baisse de -13,36 points). Plus globalement, la participation dans le département de l'Ain a baissé en comparaison de la précédente élection (67,90 % contre 50,50 % cette année).

Un candidat a emporté plus de la moitié des voix et au moins le quart des suffrages des inscrits ? Il va donc siéger au conseil municipal.

Quel est le bilan du premier tour des municipales 2020 à Béon ?

À Béon (01), les jeux sont donc faits dès le premier tour pour ces municipales 2020 puisque les 11 sièges du conseil ont déjà tous été attribués. Danielle Callet récolte 100 % des votes au premier tour des municipales. 97,56 % des suffrages reviennent à Sylvain Bois et Marc Méo. D'autres candidats élus ont également été soutenus par les électeurs, comme le prouvent les scores élevés de Thierry Dehay (96,34 %), Céline Le Cerf (96,34 %), Marie-Françoise Sonzogni (95,73 %), Isabelle Morlotti (94,51 %), Jean-Marc Dupont (92,68 %), Melisande Macone (92,68 %), Carlos Rocha (92,07 %) et Eric Bonnet (88,41 %).

Dans ce hameau, 2,86 % de bulletins blancs et 3,43 % de votes invalides ont été comptabilisés.

L'un des conseillers municipaux sera désigné par les autres élus pour occuper le rôle de maire.

Résultats du premier tour - Béon

Abstention : 49.86% Participation : 50.14%

Résultats détaillés du tour 1

  • Danielle CALLET, 100%



    Danielle CALLET

    100 %

    164 votes

  • Sylvain BOIS, 97.56%



    Sylvain BOIS

    97.56 %

    160 votes

  • Marc MÉO, 97.56%



    Marc MÉO

    97.56 %

    160 votes

  • Thierry DEHAY, 96.34%



    Thierry DEHAY

    96.34 %

    158 votes

  • Céline LE CERF, 96.34%



    Céline LE CERF

    96.34 %

    158 votes

  • Marie-Françoise SONZOGNI, 95.73%



    Marie-Françoise SONZOGNI

    95.73 %

    157 votes

  • Isabelle MORLOTTI, 94.51%



    Isabelle MORLOTTI

    94.51 %

    155 votes

  • Jean-Marc DUPONT, 92.68%



    Jean-Marc DUPONT

    92.68 %

    152 votes

  • Melisande MACONE, 92.68%



    Melisande MACONE

    92.68 %

    152 votes

  • Carlos ROCHA, 92.07%



    Carlos ROCHA

    92.07 %

    151 votes

  • Eric BONNET, 88.41%



    Eric BONNET

    88.41 %

    145 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 401 habitants
  • 349 inscrits
  • Votants175 inscrits 50.14%
  • Abstentionnistes174 inscrits 49.86%
  • Votes blancs5 inscrits 2.86%

Article à la une des élections

Ils ont fait l'actu. Bruno Fortier, maire de Crépy-en-Valois, première commune confinée à cause du coronavirus : "il reste beaucoup d'amertume"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Béon : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises doivent gérer le renouvellement de leur conseil municipal dans le cadre des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Si, pour les communes de plus de 1 000 habitants, le scrutin de liste est la règle, la procédure est différente pour les villes moins peuplées, qui fonctionnent quant à elles sur le principe du scrutin plurinominal, un système qui permet aux citoyens de choisir directement des candidats parmi tous ceux qui se sont déclarés.

Du côté de Béon, qui devons-nous attendre comme candidats aux Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Actuellement maire de Béon, Jean-Marc Dupont présente une nouvelle fois sa candidature. De plus, Sylvain Bois a bien déposé sa candidature à la mairie. Eric Bonnet, Danielle Callet, Thierry Dehay, Céline Le Cerf, Melisande Macone, Marc Méo, Isabelle Morlotti, Carlos Rocha et Marie-Françoise Sonzogni seront aussi dans la course lors des prochaines élections.

Rappel : afin d'être élus au premier tour, les candidats devront obtenir une majorité absolue, sous réserve que plus du quart des résidents inscrits sur les listes électorales aient voté pour eux. Pour être élus lors de l'éventuel second tour et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir, ceux-ci devront remporter une majorité relative.

Béon : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, les élections municipales 2020 auront lieu ! C'est le moment pour la commune de Béon de constituer un nouveau conseil municipal. Plusieurs conditions doivent être remplies pour prendre part à ces élections. Il faut être un électeur français ou un ressortissant de l'UE, résidant ou s'acquittant de ses impôts dans la municipalité dont il est question. Il faut de plus être majeur pour avoir le droit de vote.

2014, les précédentes élections municipales faisaient l'actualité : quelles étaient les tendances ?

Le scrutin plurinominal avec panachage concerne, lors des municipales, les communes de moins de 1000 habitants. Ainsi, les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent aussi élire des membres de deux listes différentes.
Les résidents de Béon ont choisi 11 membres du conseil municipal à l'issue de l'élection qui s'est déroulée le 23 mars 2014, soit dès le soir du premier tour. Les Béonais ont donc chargé Isabelle Morlotti et Céline Le Cerf de les diriger, en compagnie d'Hugues Rosset, Jean-Michel Drapeau, Jean-Marc Dupont, Marc Meo mais aussi Virginie Cordonnier et Eric Laupin​.
Seuls 214 électeurs sont allés voter, aux élections, sur les 337 inscrits. On estime ainsi qu'assez peu de personnes se sont rendues aux bureaux de vote. Ces résultats illustrent une forte baisse du taux de participation en regard des dernières Municipales, en 2008, où il atteignait 75,17 %.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les scores de différents scrutins ?

Depuis les dernières élections municipales, il y a eu plusieurs votes. Dans l'intervalle, les élections présidentielles se sont tenues en 2017. Lors du premier tour des élections présidentielles, en 2017, on observe que le choix des habitants de Béon était différent de celui du reste des citoyens français.
La fin du premier tour positionne dans les meilleurs scores Marine Le Pen (Front national, 27,08 % des voix) mais également Emmanuel Macron (En marche !, 23,61 % des suffrages), et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), derrière, avec 20,49 % des votes. Il y aura eu une majorité des citoyens de Béon pour voter en faveur d'Emmanuel Macron (59,24 %). 276 habitants s'étaient déplacés dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 77,31 % des résidents de Béon, contre 84,95 % en 2012. Cette baisse de la participation est différente de l'évolution enregistrée dans le pays (-5,8 points au second tour).
Les résultats des élections européennes de 2019 ont favorisé Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (23,37 %), et en particulier La République en Marche avec Renaissance (26,63 %).

Quelques informations sur Béon

Écologie, accès aux soins, transports... l'étude des données socio-économiques d'une agglomération permet de bien souvent appréhender les problématiques de ses habitants et expliquer en partie les résultats du suffrage.

Portrait : les résidents de Béon

Béon est une ville de l'Ain peuplée par 454 personnes. La Communauté de Communes Bugey Sud donne la possibilité de relier à Béon des villes et des villages, comme Cheignieu-la-Balme, Rossillon ou également La Burbanche. Les résidents béonais restent peu âgés : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans tandis que 27,05 % ont entre 55 et 64 ans. Le multiculturalisme est assez représenté à Béon, où 11,51 % des habitants émanent de l'immigration.

Plusieurs indicateurs concernant le niveau de vie à Béon

Ces chiffres aident à analyser le marché de l'emploi à Béon. Les ouvriers et professions intermédiaires sont des plus présents au sein de la population active de Béon (62,96 %). Plus généralement, les Béonais en activité, qui sont au nombre de 215, constituent 46,95 % des résidents de la commune. 12 % des résidents de la commune béonaise en âge de travailler sont au chômage. Une majeure partie sont des hommes.
Les foyers béonais bénéficiaient d'un revenu médian de 20 663 € par an sur l'année 2014. À titre de comparaison, le revenu médian s'élevait à environ 20 000 € en France cette même année.
Le niveau de vie d'une ville s'estime également à son marché immobilier. Qu'en est-il à Béon ? Sur le marché locatif béonais, les plus cotées sont les maisons non HLM de 3 pièces qui représentent moins de 4 % de la demande, ainsi que les appartements HLM de 3 pièces à hauteur de plus de 2 %. Si l'on s'intéresse au marché des propriétaires, on voit qu'ils sont environ 22 % à acheter une maison de 5 pièces et environ 25 % une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Peut-on parler de qualité de vie lorsque l'on évoque Béon ?

Le nombre d'hôpitaux, d'écoles ou encore de gares reste un bon marqueur de la qualité de vie dans une commune. À Béon, ces infrastructures manquent un peu. Avec ses 84 enfants âgés de 0 à 15 ans à Béon, il est évident que la commune compte un assez grand nombre de familles par rapport à son nombre total de résidents. Aussi, ces jeunes disposent-ils d'espaces qui leur sont consacrés, dont 1 établissement scolaire.
Pour s'assurer de la qualité de vie dans une ville, il est bon de prendre en compte la possible présence de pollution. Qu'en est-il de la qualité de l'eau ? Elle se révèle à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique​ selon L'observatoire national de l'eau.