Fibre optique : des agriculteurs sont obligés de raser leurs haies

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Fibre optique : des agriculteurs sont obligés de raser leurs haies
Article rédigé par France 2 - T.Paga, G.Sabin, T.Paulin
France Télévisions
France 2
Des poteaux pour raccorder la fibre optique sont installés près des bocages. Les agriculteurs, obligés de couper leurs haies, demandent d'enterrer les lignes et non les arbres

Le bocage est caractérisé par un réseau de haies de plusieurs mètres de haut qui parcourent le paysage. Cependant, un éleveur est contraint de tailler ses haies tous les ans après l'installation de poteaux de fibre optique. "C'est purement et simplement une charge, le bon sens voudrait qu'on rase la haie d'un point de vue économique", assure Stéphane Leroyer, éleveur-laitier à Saint-Fraimbault (Orne).  

Une pétition de 400 signatures 

Des pancartes incitent à enterrer les lignes et non les arbres. Inquiets pour le paysage, les habitants se sont regroupés en collectif : leur pétition a rassemblé 400 signatures. Ils dénoncent une contradiction. Alors que le gouvernement et les élus locaux disent vouloir encourager les haies, l'installation d'Internet haut débit et de la fibre optique menace de les faire disparaître. Réserves de biodiversité, elles captent le CO2 et évitent le ruissellement des eaux. La France perd en moyenne 23 500 km de haies chaque année. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.