Immobilier : les acheteurs désormais en position de force

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Immobilier : les acheteurs désormais en position de force
Article rédigé par France 2 - C. De la Guérivière, N. Bertier, D. Aysun
France Télévisions
France 2
Les prix de l’immobilier sont à la baisse en cette fin d’année 2023. Selon plusieurs experts, ce serait le bon moment pour acheter.

Charles Jacques ne pensait pas obtenir une telle baisse de prix pour son appartement, situé à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Il a obtenu un rabais de 150 000 euros sur le prix affiché, presque 15 % moins cher pour ce 150 m2. Les vendeurs du bien, une succession, se sont alignés sur son offre à 850 000 euros, après plusieurs mois sans autre proposition. Cet appartement très ancien avait un mauvais diagnostic énergétique. Il a fallu tout refaire à l’intérieur.

Chiffrer les travaux

Les acheteurs sont en position de force pour négocier. Les ventes sont obtenues en moyenne 10 % moins cher ces dernières semaines, malgré des propriétaires très réticents. "On leur explique qu’il n'y aura pas 50 offres pour un appartement. Si on a une offre, même si elle est basse, très souvent, il faut l’accepter", explique Julien Dufour, directeur de l’Agence de Quartier.

Il conseille de chiffrer avec des devis le montant des travaux nécessaires. Selon lui, il ne faut pas hésiter à écrire une lettre de motivation décrivant les qualités du bien. La dernière astuce : surveiller régulièrement les prix au mètre carré. Pour un expert, faire le pari d’attendre encore plusieurs mois, n’est pas toujours une bonne idée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.