Agriculture : le gouvernement présente un "pacte" pour planter 50 000 km de nouvelles haies d'ici 2030

Le projet de budget 2024 du ministère de l'Agriculture prévoit 110 millions d'euros supplémentaires à cet effet.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des haies entourent des champs, à Saint-Christophe (Jura), le 15 septembre 2020. (PHILIPPE ROY / AFP)

"Arrêter la saignée" et planter "en quantité et qualité" : le gouvernement a présenté, vendredi 29 septembre, un "pacte" afin que la France compte autour de 800 000 km de haies en 2030, soit 50 000 de plus qu'aujourd'hui. Les haies rendent pourtant de nombreux services : elles préservent la biodiversité, protègent contre l'érosion des sols et le ruissellement de l'eau, stockent du carbone, abritent le bétail du soleil... Le projet de budget 2024 du ministère de l'Agriculture prévoit donc 110 millions d'euros supplémentaires pour replanter des haies, qui continuent de disparaître du paysage, notamment pour faciliter les travaux dans les champs.

Un rapport ministériel donnait la mesure de l'urgence en avril : plus de 20 000 km de haies sont encore perdus chaque année et les plantations sont loin de compenser, avec seulement 3 000 km par an. Sur la vingtaine de milliers de kilomètres de haie perdus par an, "on estime que 5 000 km ont été arrachés par des collectivités ou des agriculteurs et 15 000 km ont dépéri" faute d'entretien, précise le cabinet de Marc Fesneau, le ministre de l'Agriculture. Pour "arrêter la saignée", "non seulement il faut planter, mais aussi bien gérer l'existant".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.