Inflation : une facture toujours aussi élevée

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
La différence entre la baisse du cours des matières premières et la hausse des prix en magasin questionne. Alors comment expliquer une telle différence ? Explications. -
Inflation : une facture toujours aussi élevée La différence entre la baisse du cours des matières premières et la hausse des prix en magasin questionne. Alors comment expliquer une telle différence ? Explications. - (France 3)
Article rédigé par France 3 - V.Frédéric, S.Cardon, J.Ababsa, A.Grenier
France Télévisions
France 3
La différence entre la baisse du cours des matières premières et la hausse des prix en magasin questionne. Alors comment expliquer une telle différence ? Explications.

Le cours des matières premières est en train de baisser et pourtant, dans les rayons, les prix continuent d'augmenter. La farine de blé a pris +17% en un an. Même constat pour les yaourts, qui eux, ont pris +19.5%. "J'en ai pour 60 balles là dans mon caddie. Il n'y a pas très longtemps, j'en aurais eu pour un peu moins, voire franchement moins", détaille dépité un client. Mais alors comment expliquer ce phénomène ? En réalité, ces ingrédients ne sont qu'une partie du coût final d'un produit.   

Un décalage dû aux négociations 

Mais ce n'est pas la seule raison. Par exemple, avec le blé dur : son cours a beau baisser depuis huit mois, pourtant, le prix du paquet de pâtes continue sa hausse avec +15% en un an. Ce décalage serait dû au rythme des négociations entre industriels et distributeurs. "La France est extrêmement stricte. Un seul prix négocié une seule fois à l'année le 1er mars et un rythme de renégociation tous les trois mois", justifie un expert. Le gouvernement a demandé la réouverture des négociations commerciales dès cet été. 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.