Agriculture : vignes et vergers durement touchés par le gel

La chute des températures observée ces derniers jours n'épargne personne. L'hiver joue les prolongations au grand dam des producteurs de fruits et des viticulteurs. Certains ont mis en place des mesures spectaculaires pour lutter contre le gel.

Pour Philippe Leymat, difficile de garder le moral devant l'état de ses vignes à Branceilles (Corrèze). Le gel a détruit toute une partie de ses plantations. Il s'attend à perdre 70% de sa récolte. La météo se fait capricieuse sur une bonne partie de la France. En moins de deux semaines, plusieurs nuits de gel ont été observées.

"Des dégâts entre 80% et 100%"

Près de Bordeaux, les viticulteurs courbent l’échine. Dans cette exploitation, à Cocumont (Lot-et-Garonne), la perte est déjà estimée à 70 000 euros.

Au nord, près de Lille, ce sont les fruits qui ont souffert. Cette poire, par exemple, ne pourra pas se former. Son coeur a été brûlé par le gel. Franck Tellier, arboriculteur, est affligé : "Parfois, on peut tomber sur un bouquet où il y a une de bonne. On annonce des dégâts entre 80% et 100%".

Le JT
Les autres sujets du JT
La chute des températures observée ces derniers jours n\'épargne personne. L\'hiver joue les prolongations au grand dam des producteurs de fruits et des viticulteurs. Certains ont mis en place des mesures spectaculaires pour lutter contre le gel.
La chute des températures observée ces derniers jours n'épargne personne. L'hiver joue les prolongations au grand dam des producteurs de fruits et des viticulteurs. Certains ont mis en place des mesures spectaculaires pour lutter contre le gel. (FRANCE 3)