Bordeaux : un vignoble sévèrement touché par le gel

Pour les agriculteurs très fortement touchés par le gel, la situation s'aggrave. Le très symbolique vignoble bordelais est touché à son tour.

FRANCE 2

Le thermomètre est parfois descendu jusqu'à -5 degrés. Dans toute la Gironde, les dégâts du gel sont considérables. Les vignes d'un cru réputé de Montagne Saint-Émilion sont comme brûlées. "C'est à 100% gelé, on a tout perdu", lance un viticulteur. Il estime que sa récolte est déjà perdue à hauteur de 90%. "C'est une catastrophe, j'ai mis dix salariés au chômage technique. Nous, les factures, je ne sais pas comment on va les payer", explique-t-il.

Dernière catastrophe climatique en 1991

Les voisins vignerons et toutes les appellations du plus grand département viticole de France sont sinistrés."100% des viticulteurs sont touchés. Tous les viticulteurs sont touchés, personne n'a été épargné", estime Yannick Mengui, président AOC Saint-Georges-Saint-Emilion. Dans le Bordelais, il faut remonter à 1991 pour retrouver ce type de catastrophe climatique. Cette année, l'ampleur est telle qu'il faudra plusieurs jours pour mesurer l'étendue des dégâts. Dès aujourd'hui des réunions sont prévues entre les pouvoirs publics et les professionnels pour évaluer les moyens de faire face à cette crise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un feuille de vigne victime du gel printanier (photo d\'illustration).
Un feuille de vigne victime du gel printanier (photo d'illustration). (CHRISTIAN WATIER / MAXPPP)