Présidentielle : Emmanuel Macron en campagne à Oradour-sur-Glane

Ce vendredi 28 avril, Emmanuel Macron effectuait un déplacement hautement symbolique à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne). Le 10 juin 1944, la population de ce village était décimée par les nazis.

La mine grave et la voix basse. À Ouradour-sur-Glane (Haute-Vienne), Emmanuel Macron est accueilli par le dernier survivant du massacre du 10 juin 1944. Entre les vestiges de ce village martyrisé et les tombes des 642 victimes, il forge sa stature présidentielle. Dans ce lieu symbole de la barbarie nazie, le candidat d'En Marche! tente de réactiver le réflexe républicain.

Emmanuel Macron accueilli par Jean-Pierre Raffarin

Ce déplacement est une manière aussi de renvoyer Marine Le Pen aux écarts ou aux ambiguïtés de son parti sur la Seconde guerre mondiale. "Oublier, décider de ne pas se souvenir, c'est prendre le risque de répéter l'Histoire et les erreurs", a déclaré Emmanuel Macron. Dans ce village devenu fantôme, il affiche sa clarté avant de se rendre sur les terres de Jean-Pierre Raffarin. Le sénateur de la Vienne lui réaffirme son soutien.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, le 28 avril 2017 à Châtellerault (Vienne).
Emmanuel Macron, le 28 avril 2017 à Châtellerault (Vienne). (GUILLAUME SOUVANT / AFP)