Égypte : le pape François appelle à s'unir contre le groupe État islamique

Le pape François, émissaire de la paix en Égypte. Moins de trois semaines après les attentats contre deux églises coptes, le souverain pontife réalise un déplacement sous haute sécurité en Égypte. Au programme : une rencontre avec le président égyptien et des responsables musulmans.

Il n'a rien changé à son programme. Malgré le risque d'attentat, le pape François foule le sol d'Égypte pour la première fois. Il se rend à l'Université Al-Azhar, la prestigieuse institution de l'islam sunnite, pour un discours d'unité et de paix entre catholiques et musulmans, et une critique ouverte au fondamentalisme religieux.

Un hommage appuyé aux victimes du terrorisme

Puis, devant le maréchal Sissi, critiqué pour avoir instauré un régime ultra-répressif, le pape François appelle au respect inconditionnel des droits de l'Homme avant de rendre un hommage appuyé aux victimes du terrorisme. Dernière étape : l'église Saint-Pierre et Saint-Paul du Caire. Au mur, des éclats rappellent qu'ici un terroriste s'est fait exploser en décembre dernier. Le pape François y est reçu par le chef des coptes orthodoxes pour une prière œcuménique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pape François est attendu en Egypte vendredi et samedi, moins de trois semaines après les attentats qui ont visé deux églises du pays.
Le pape François est attendu en Egypte vendredi et samedi, moins de trois semaines après les attentats qui ont visé deux églises du pays. (SILVIA LORE / NURPHOTO / AFP)