Agriculture : face à la filière bio en crise, l'État promet une aide

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Agriculture : face à la filière bio en crise, l'État promet une aide
Agriculture : face à la filière bio en crise, l'État promet une aide Agriculture : face à la filière bio en crise, l'État promet une aide (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - A. Guéry, R. Desmis, H. Tanzit, T. Dorseuil
France Télévisions
L'agriculture bio, que la France espère développer, fait face à une baisse drastique de ses ventes. En réponse, Marc Fesneau, le ministre de l'Agriculture, annonce une aide de 200 millions d'euros pour les personnes concernées.

Qu'ils soient maraîchers ou éleveurs, depuis deux ans, les agriculteurs bio sont à la peine, avec une baisse drastique et constante de leurs ventes. Dans ce contexte de crise, le ministre de l’Agriculture, en visite dans l'Oise jeudi 18 mai, était attendu au tournant. Un maraîcher a quasiment jeté l’éponge. Il a dû passer 80% de sa production biologique en conventionnelle. Le ministre de l'Agriculture a promis 200 millions d’euros d’aide, dont 60 millions pour les besoins les plus urgents. "On a besoin de donner de l’espoir et de la fierté", explique Marc Fesneau.

Seulement 10% de surface bio en France  

Un plan de soutien bienvenu, mais des inquiétudes demeurent chez les éleveurs. La vente de produits laitiers biologiques a chuté de 12%. Une crise qui pourrait menacer l'exploitation de Mickaël. "Le premier poste qu’on restreint est le salaire de l’éleveur", détaille-t-il. L'objectif des 18% de surface bio d'ici 2027 pourrait être compromis, alors que la France en compte aujourd’hui 10%.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.